Fatima bint Sa’d al Khayr

Publié le 12 Oct, 2022

Article rédigé par Sophie Rabahi

Si vous trouvez nos articles bénéfiques, aidez-nous à produire du contenus de qualité !

 

Pour nous aider, il y a deux choses que vous pouvez faire :

  • Partager notre contenu auprès de personnes pour qui nos articles seront utiles.
  • Faire un don pour nous permettre de financer notre travail de recherche. Notamment à travers l’achat des livres qui servent à la rédaction de nos articles !

Fatima bint Sa’d al Khayr est une des savantes du hadith. Mais qui est-elle ? Auprès de qui elle a appris et à qui a t-elle transmis la science ? 

 

 

Ses origines

 

Fatima bint Sa’d al Khayr était la fille d’un savant, spécialiste du hadith selon As-Sam’ani. il était originaire d’Espagne, de la ville de Valence mais il dû partir en Chine car la vie pour les musulmans y était trop difficile.

Son père, Sa’d al Khayr, avait étudié auprès de nombreux savants de Bagdad, d’Ispahan, de Hamadan. Il eut plusieurs filles et un fils. Il veillait à ce que ses enfants aient un enseignement religieux. Fatima est né en 1131 pour certains et pour d’autres en 1128, en Chine.(1)

 

Son apprentissage

 

Elle commença l’apprentissage de la science très tôt, en 1135, avec son père. Fatima mémorisa le livre kitab ad-Du’afa al Matrukin de Daraqotni. Puis elle étudia à Ispahan auprès de Fatimah al Juzdâniyyah qui est la (principale narratrice de son époque des compilations d’at-Tabarani. Fatim bint Sa’d al Khayr retenu de nombreux livres. (2)

Ensuite, Fatima étudia à Bagdad l’ouvrage al Musnad d’Ibn Hanbal avec Abu al Qasim Hibattullah ibn Muhammad ibn Husayn. Elle appris la science auprès de nombreux autres savants.  (3)

 

Sa vie au Caire

 

Puis, elle épousa Zin ad-Din al Hasan Ali Ibrahim ibn Naja qui était l’un des étudiants de son père. Il devint un savant de l’école hanbalite. (4) Ils s’installèrent à Damas, au Caire. C’est là que Fatima fut connue et les savants venaient étudier auprès d’elle.

L’imam adh-Dhahabi dit “elle vécut avec les honneurs et la richesse. Pourtant, ni le père, ni le mari, ni Fatimah elle-même ne semblent avoir été détournés par cette richesse au point de faire preuve d’une indiscipline ou de paresse. Jusqu’à la toute fin de sa vie, elle resta active dans la propagation de la vaste étendue de son savoir. Muhammad Ibn Isma’il, connu sous le nom de Khatib Marda, transmis dans sa ville natale l’enseignement qu’il reçut d’elle”.  (5)

 

Ses étudiants

 

Elle dispensa le livre al Mu’jam al Kabir d’at-Tabarani à ses étudiants Isma’il ibn Azzun et Diya ad-Din al Maqdisi. Elle transmis les hadiths à de nombreux élèves dont AbdAllah ibn Abd al Wahid ibn Allaq. en Egypte, Abu al Qasim Ibn Husayn al Qurashi at-Tinnisi enseigna les sciences du hadith que Fatima lui avait transmis. (6) Elle transmis également l’ouvrage de l’école hanafite Mukhtasar al Khiraqi. (7)

 

Elle décéda en 1203, à l’âge de 72 ans, dans la ville du Caire. Elle est enterrée au pied de la montagne Muqattam.  (8)

 

Références
1) Nadwi, Muhammad Akram, les femmes savantes du hadith “al muhaddithat”, traduit par Abu Harun Salim, éditions al Imam, 2022, 1ère édition, pages 161-162
2) Ibid, page 162
3) Rajhi, Jihene Aissaoui, Femmes savantes de l’islam, éditions sana, 2021, 1ère édition, page 104
4) Renaud K, article ces femmes dans l’ombre des grands”, site sarrazins.fr, 2018
5) Nadwi, Muhammad Akram, les femmes savantes du hadith “al muhaddithat”, traduit par Abu Harun Salim, éditions al Imam, 2022, 1ère édition, pages 164-165
6) Ibid, page 165
7) Rajhi, Jihene Aissaoui, Femmes savantes de l’islam, éditions sana, 2021, 1ère édition, page 105
8) Nadwi, Muhammad Akram, les femmes savantes du hadith “al muhaddithat”, traduit par Abu Harun Salim, éditions al Imam, 2022, 1ère édition, pages 164-165

Si vous trouvez nos articles bénéfiques, aidez-nous à produire du contenus de qualité !

 

Pour nous aider, il y a deux choses que vous pouvez faire :

  • Partager notre contenu auprès de personnes pour qui nos articles seront utiles.
  • Faire un don pour nous permettre de financer notre travail de recherche. Notamment à travers l’achat des livres qui servent à la rédaction de nos articles !

D’après Abou Houreira, le Prophète salalahou 3aleyhi wa salam a dit :  » Quand le fils d’Adam meurt, son œuvre s’arrête sauf dans trois choses :

  • Une aumône continue (jariya)
  • Une science dont les gens tirent profit
  • Un enfant pieux qui invoque pour lui »

Rapporté par Muslim

Dans la même catégorie :

Aucun résultat

La page demandée est introuvable. Essayez d'affiner votre recherche ou utilisez le panneau de navigation ci-dessus pour localiser l'article.

Si vous trouvez nos articles bénéfiques, aidez-nous à produire du contenus de qualité !

 

Pour nous aider, il y a deux choses que vous pouvez faire :

  • Partager notre contenu auprès de personnes pour qui nos articles seront utiles.
  • Faire un don pour nous permettre de financer notre travail de recherche. Notamment à travers l’achat des livres qui servent à la rédaction de nos articles !

D’après Abou Houreira, le Prophète salalahou 3aleyhi wa salam a dit :  » Quand le fils d’Adam meurt, son œuvre s’arrête sauf dans trois choses :

  • Une aumône continue (jariya)
  • Une science dont les gens tirent profit
  • Un enfant pieux qui invoque pour lui »

Rapporté par Muslim

Restons en contact !

Les dernières publications

sourate al asr : le temps

sourate al asr : le temps

A travers sourate al asr nous allons développer un thème essentiel : le temps. Cet élément qui aujourd'hui est négligé alors qu'Allah (swt) nous a averti dans le Coran de faire attention à notre capital temps.  Présentation de sourate al asr   (3)وَٱلْعَصْر(1)...

poème la croyance en Allah (swt)

poème la croyance en Allah (swt)

  Lorsqu’on prononce la shahada Cela signifie qu’on croit en Allah (swt). Il (swt) nous a créés dans le but de L’adorer Et surtout de ne rien Lui associer. Mais nous ne pouvons pas adorer, aimer notre Créateur Sans Le connaître à travers Ses Noms et Ses Attributs...

A la rencontre de Mohammed (saws)

A la rencontre de Mohammed (saws)

"A la rencontre de Mohammed", un livre que je vous recommande. Il est facile à lire, simple à comprendre, autant pour les jeunes que les adultes.    L’auteur, Omar Sulaiman, évoque la vie du Prophète (saws) sous un angle particulier, très intéressant. Il a évoqué...