La jalousie en Islam

Publié le 31 Août, 2020

Article rédigé par Sophie Rabahi

Si vous trouvez nos articles bénéfiques, aidez-nous à produire du contenus de qualité !

 

Pour nous aider, il y a deux choses que vous pouvez faire :

  • Partager notre contenu auprès de personnes pour qui nos articles seront utiles.
  • Faire un don pour nous permettre de financer notre travail de recherche. Notamment à travers l’achat des livres qui servent à la rédaction de nos articles !

La jalousie est une des maladies du cœur qui fait le plus de dégât dans la société. Elle touche tous les êtres humains et nous devons purifier notre cœur de cette maladie. Mais qu’est ce que la jalousie ? Quels en sont les symptômes ? Comment nettoyer notre cœur de cette maladie ?

 

Définition de la jalousie

 

Au sens littéral, le verbe hassad en arabe signifie “ désigner qu’un bienfait qu’autrui possède disparaisse.” (1)

Le jaloux souhaite que les bienfaits d’autrui disparaissent. La jalousie est une maladie du cœur qui fait partie des grands péchés. Car celui qui jalouse s’oppose au décret de Dieu, il remet en cause Sa sagesse et Son équité. Alors que Dieu Seul connaît la raison pour laquelle Il donne tel bienfait à telle personne et pas à telle autre. En faisant cela c’est comme si le jaloux disait: “Seigneur, Tu as donné ce bienfait à tel de Tes serviteurs alors qu’il ne le méritait pas, c’est plutôt moi qui y ait droit.”  Tout en souhaitant à cette personne la perte de ce bienfait. (2)

 

Les conséquences de la jalousie

 

D’après Abou Hureyra (ra), le Prophète (saws) a dit “prenez garde à la jalousie, car la jalousie dévore les bonnes actions comme le feu dévore le bois mort, l’herbe sèche.” (Abou Daoud, Ibn Majah)

Le Prophète (saws) a dit “ne te réjouis pas des malheurs de ton frère, car Dieu l’épargnerait et t’éprouverait.” (at-Tirmidhy) (3)

Sa’id Hawwa nous met en garde sur les dangers de la jalousie en disant qu’elle détruit les relations humaines. C’est elle qui divise les gens. Et la société se disloque. (4)

 

Les éléments qui caractérisent la jalousie

 

La jalousie se rencontre dans tous les domaines: la famille, le travail, les amis, l’argent, la fratrie, etc.
La personne atteinte de jalousie est contente lorsqu’un qu’un mal atteint autrui. Mais quand un bien touche la personne, elle est triste. (5) Comme le Prophète Youssouf (aws) qui fut jalousé par ses frères au point qu’ils le mirent dans un puits pour le faire disparaître. (6)

 

Différence entre la jalousie et l’envie

 

Mais attention il ne faut pas confondre la jalousie (al hassad) avec l’envie (al ghibta). Car dans le deuxième cas cela est permis même recommandé voir obligatoire. Le Prophète (saws) a dit “on ne peut envier que deux personnes: un homme à qui Dieu a donné des biens et permis de les dépenser justement. Et un homme à qui Dieu a donné du savoir et qui l’applique et l’enseigne aux gens.” (unanimement authentique) (7)

 

La jalousie comporte quatre degrés

 

Le premier degré c’est le fait de vouloir que les bienfaits que possèdent autrui disparaissent. Peu importe si le jaloux les obtient ou pas.

Le deuxième degré c’est vouloir que les bienfaits d’autrui disparaissent afin de les avoir pour lui même.

Le troisième degré c’est de souhaiter avoir un bienfait équivalent à celui qu’autrui possède et souhaiter que celui-ci en soit dépossédé.

Et le quatrième degré est de souhaiter avoir un bienfait pareil à celui qu’autrui possède sans vouloir que ce bienfait lui soit enlevé. (8)

 

Les éléments qui développent la jalousie

 

La haine

 

Le jaloux est content lorsque la personne est touchée par un malheur. Il pense que Dieu a répondu à la haine qu’il éprouve contre cette personne. Mais il est triste quand un bienfait le touche car il se dit que Dieu ne l’a pas entendu.

 

La fierté

 

La personne ne peut pas concevoir qu’autrui possède une position supérieure à la sienne. Il a peur que celle-ci soit arrogante vis à vis d’elle.

 

L’orgueil

 

Il se croit au dessus des autres, il veut que l’on soit à son service. Il a peur qu’une personne ait une position plus élevée que lui. Et de ce fait qu’il soit inférieur à l’autre et devienne à son service.

 

La vanité

 

Comme pour les peuples antérieurs qui refusaient que des hommes comme eux soit prophètes. Ils souhaitaient qu’ils perdent cette prérogative car ils ne voulaient pas que ces hommes soient au dessus d’eux.

 

La peur de ne pas parvenir à son objectif

 

C’est lorsque deux personnes entrent en compétition pour acquérir un même but. L’une jalouse l’autre pour tout bienfait qui lui facilite l’atteinte de son objectif. Comme la jalousie entre frères, ils rivalisent pour avoir une place dans le cœur de leurs parents.

 

L’amour du prestige et du pouvoir

 

La personne ne souhaite pas qu’autrui puisse avoir la même fonction que lui dans un domaine ou la même capacité. Il veut avoir cette compétence pour lui seul afin de récolter les éloges des gens. Il peut même en arriver à vouloir la disparition de cette personne si elle sait qu’elle possède la même compétence que lui.

 

La méchanceté et la mesquinerie

 

La personne ne veut pas et n’aime pas le bien pour les serviteurs de Dieu. Elle est contente quand autrui a des difficultés, lorsqu’il ne réussit pas. (9)

 

Récit d’un serviteur jalousé

 

L’imam al Ghazzali rapporte un récit d’après Bakr ibn Abdillah concernant la jalousie. Il dit “il y avait au service d’un roi un homme qui, chaque fois qu’il  se trouvait au côté de celui-ci disait “sois bon envers le bienfaiteur à la mesure de ses bienfaits, quant au malveillant sa malveillance se retournera contre lui.”

 

Stratagème de l’homme jaloux

 

Al Ghazzali raconte que le serviteur était jalousé par un homme qui souhaitait sa place. Alors il entreprit un stratagème contre lui. Cet homme dit au roi que dès que son serviteur s’approche de lui, il met sa main devant son nez à cause de son odeur. L’homme invita le serviteur à dîner, il prépara un repas était très aillé. Et lorsque le serviteur se rendit auprès du roi, il mit sa main devant sa bouche pour ne pas l’importuner de sa mauvaise haleine.

 

Lettre du roi

 

Voyant cela, le roi pensa que l’homme avait dit vrai. Il écrivit donc une lettre à l’un de ses employés qui précisait de tuer la personne qui était venu apporter ce message. Le roi demanda à son serviteur d’apporter la lettre. Mais sur le chemin l’homme qui le jalousait lui demanda où il se rendait. L’homme demanda alors au serviteur d’apporter lui-même le message. Ignorant le contenu de cette lettre, le serviteur donna la lettre à l’homme.

 

La jalousie s’est retournée contre le jalousé

 

A son arrivée, l’homme découvrit que l’employé du roi devait l’exécuter. Malgré qu’il clama que ce n’était pas lui qui devait apporter cette lettre, il fut tué. Le roi fut surpris de voir son serviteur revenir et lui demanda ce qui s’était passé. Finalement le serviteur expliqua qu’il mettait sa main devant lui afin de ne pas l’importuner par sa mauvaise haleine. Le roi dit “tu as dit la vérité, regagnes ta place. Quant au malveillant, sa malveillance s’est retournée contre lui.” (10)

 

Les remèdes de la jalousie

 

Il faut se dire que la jalousie n’est pas bien car la personne remet en question les bienfaits que Dieu octroie à Ses serviteurs. Que cette maladie n’est en rien préjudiciable à autrui car tous les bienfaits qu’il possède proviennent de la Volonté de Dieu. Lui Seul peut donner et reprendre.  Lorsque la personne ressent de la jalousie face à autrui elle doit se forcer à avoir le comportement inverse. Par exemple si elle veut se sentir supérieur à elle, le jaloux doit adopter un comportement d’humilité devant lui. Et bien évidemment aussi combattre les insufflations de Satan.

 

Nous pouvons voir que la jalousie est une maladie du cœur dont tout le monde peut être atteint. Il faut s’en préserver à travers la purification du cœur. Et pour être capable d’effectuer ce travail, le musulman doit connaître quels sont les symptômes et les remèdes de cette maladie. 

 

Références
1) Institut Européen des Sciences Humaines, les maladies spirituelles du cœur: symptômes et remèdes, éditions Bayane, Paris, 2014, 1ère édition, page 79
2) Minta, Mohammed, La voie de l’éducation spirituelle et de la purification de l’âme, traduit par Claude Dabbak, édition Tawhid, U.E, 2007, 1ère édition, pages 197-198
3) Ibid, page 198
4) Institut Européen des Sciences Humaines, les maladies spirituelles du cœur: symptômes et remèdes, éditions Bayane, Paris, 2014, 1ère édition, page 80
5) Ibid, pages 87-88
6) Ibid, page 91
7) Minta, Mohammed, La voie de l’éducation spirituelle et de la purification de l’âme, traduit par Claude Dabbak, édition Tawhid, U.E, 2007, 1ère édition, page 204-205
8) Ibid, page 206
9) Ibid, pages 207-211
10) Institut Européen des Sciences Humaines, les maladies spirituelles du cœur: symptômes et remèdes, éditions Bayane, Paris, 2014, 1ère édition, pages 82-84

Si vous trouvez nos articles bénéfiques, aidez-nous à produire du contenus de qualité !

 

Pour nous aider, il y a deux choses que vous pouvez faire :

  • Partager notre contenu auprès de personnes pour qui nos articles seront utiles.
  • Faire un don pour nous permettre de financer notre travail de recherche. Notamment à travers l’achat des livres qui servent à la rédaction de nos articles !

D’après Abou Houreira, le Prophète salalahou 3aleyhi wa salam a dit :  » Quand le fils d’Adam meurt, son œuvre s’arrête sauf dans trois choses :

  • Une aumône continue (jariya)
  • Une science dont les gens tirent profit
  • Un enfant pieux qui invoque pour lui »

Rapporté par Muslim

Dans la même catégorie :

L’orgueil: une maladie du cœur

L’orgueil: une maladie du cœur

L'orgueil est une des maladies du cœur qui est dangereuse pour l'individu et la société. Mais qu'est ce que l'orgueil ? Quels sont ses symptômes ? Comment peut on guérir de cette maladie ?    Définition de l'orgueil ?   L’orgueil c’est le fait d’avoir une...

Si vous trouvez nos articles bénéfiques, aidez-nous à produire du contenus de qualité !

 

Pour nous aider, il y a deux choses que vous pouvez faire :

  • Partager notre contenu auprès de personnes pour qui nos articles seront utiles.
  • Faire un don pour nous permettre de financer notre travail de recherche. Notamment à travers l’achat des livres qui servent à la rédaction de nos articles !

D’après Abou Houreira, le Prophète salalahou 3aleyhi wa salam a dit :  » Quand le fils d’Adam meurt, son œuvre s’arrête sauf dans trois choses :

  • Une aumône continue (jariya)
  • Une science dont les gens tirent profit
  • Un enfant pieux qui invoque pour lui »

Rapporté par Muslim

Restons en contact !

Les dernières publications

poème la croyance en Allah (swt)

poème la croyance en Allah (swt)

  Lorsqu’on prononce la shahada Cela signifie qu’on croit en Allah (swt). Il (swt) nous a créés dans le but de L’adorer Et surtout de ne rien Lui associer. Mais nous ne pouvons pas adorer, aimer notre Créateur Sans Le connaître à travers Ses Noms et Ses Attributs...

A la rencontre de Mohammed (saws)

A la rencontre de Mohammed (saws)

"A la rencontre de Mohammed", un livre que je vous recommande. Il est facile à lire, simple à comprendre, autant pour les jeunes que les adultes.    L’auteur, Omar Sulaiman, évoque la vie du Prophète (saws) sous un angle particulier, très intéressant. Il a évoqué...

al Hassan al Basri : un homme qui mettait en pratique

al Hassan al Basri : un homme qui mettait en pratique

Al Hassan al Basri fait partie des tabi'ines. Mais qui est-il ? Qu'a t-il de particulier qui le distingue d'autres tabi'ines ? Comment a-t-il été utile à la communauté ?    Ses origines   Al Hassan al Basri est né à Médine en l’an 28 de l’hégire pour...