La purification de l’âme : étape essentielle dans le cheminement

Publié le 28 Avr, 2020

Article rédigé par Sophie Rabahi

Si vous trouvez nos articles bénéfiques, aidez-nous à produire du contenus de qualité !

 

Pour nous aider, il y a deux choses que vous pouvez faire :

  • Partager notre contenu auprès de personnes pour qui nos articles seront utiles.
  • Faire un don pour nous permettre de financer notre travail de recherche. Notamment à travers l’achat des livres qui servent à la rédaction de nos articles !

Le mois de Ramadan est un mois spirituel où l’on se remet en question, où l’on se recentre sur notre lien avec Dieu. C’est le mois idéal pour effectuer la purification de l’âme. Il est primordial de faire ce travail d’auto évaluation afin de déceler les maladies que comporte notre cœur. Le musulman doit également connaître les facteurs qui empêchent de cheminer vers Allah. Et savoir quelles sont les clés pour y faire face. Mais qu’est ce que la spiritualité? Pourquoi en avons-nous besoin?

 

Qu’est ce que la spiritualité ?

 

La spiritualité est la purification de l’âme des péchés et du mal qu’elle contient afin de l’amener au degré de l’excellence (al ihsan). L’être humain préserve son âme de tous les éléments qui peuvent être des obstacles dans son cheminement vers Dieu. (1) L’Homme crée un lien direct avec son Créateur afin de se rapprocher de Lui. Ce cheminement est personnel, il est propre à chacun d’entre nous.

La purification de l’âme est indispensable à tout être humain car il a été créé faible et de ce fait il retombe facilement dans le péché. Il est également sujet à l’oubli ce qui peut aisément l’éloigner de Dieu. Arrivant à faire de ses actes d’adoration de simples actes effectués de manière automatique sans concentration. Et enfin l’assiduité qui n’est pas innée chez l’être humain et qui s’acquiert après un long et dur travail fait de manière constante. (2)

 

Des obstacles entravent le cheminement spirituel

 

Cependant des obstacles entravent notre cheminement spirituel dont il faut se débarrasser régulièrement.

 

Les passions qui attirent vers ce bas monde

 

Premièrement nos passions nous submergent et prennent le dessus. Nous devons nous en détacher en maîtrisant notre âme car c’est elle qui s’attache à ce bas monde et nous rend esclave de nos passions. D’où la nécessité de purifier très régulièrement son âme des souillures qu’elle contient.

Cela ne peut se faire qu’à travers un travail de takhliyatou nafs (vider son cœur des éléments négatifs) et de tahliyatou nafs (remplir son cœur du rappel de Dieu). Car notre cœur est un réceptacle qui est très changeant. Le Coran le qualifie d’intelligence, il nous a été donné par Dieu afin de pouvoir réfléchir. Chaque être humain ne réagit pas de la même façon face au message divin en fonction de l’état de son cœur. C’est une étape importante et essentielle dans la purification de l’âme. (3)

 

Satan, un ennemi silencieux

 

Le deuxième élément qui entrave notre cheminement est Satan: un ennemi silencieux mais bien présent. Au plus le musulman avance vers Allah et au plus Satan ruse afin de le détourner du souvenir de Dieu. Il arrive à ses fins car il possède un avantage sur l’être humain: il a assisté à sa création. Il connaît donc ses faiblesses et peut facilement le faire tomber dans l’erreur. Il a usé de sa méthode pour faire commettre à Adam (aws) le péché en l’induisant en erreur. Il ne lui a pas dit de façon directe mais en lui insufflant à l’intérieur de lui même. (4)

 

Certains facteurs corrompt le cœur

 

Le troisième élément est le fait que notre cœur peut également être corrompu par d’autres facteurs comme l’excès de sommeil ou de nourriture qui amènent à la paresse. Le fait de fréquenter trop de gens éloigne de Dieu mais également s’attacher à autre que Dieu.(5)

Nous devons être endurant face à nos passions. Nous devons préserver notre cœur de tout ce qui peut entraver notre cheminement vers Dieu.  Et pour cela nous devons nous éloigner de tout ce qui détourne du souvenir de Dieu (adh-dhikr) et de la dépendance envers Lui. Se détacher de ce bas monde en préparant notre Au delà.

 

Comment se détacher de ce bas monde ?

 

Adh-dhikr

 

Adh-dhikr est un moyen facile de s’éloigner de ce bas monde car il peut s’effectuer à tout moment et par divers moyens. Telles que la lecture du Coran, la méditation des noms d’Allah, etc. C’est un des actes d’adoration le plus simple à réaliser et qui pèse lourd dans la balance.(6)

 

La concentration dans les actes d’adoration

 

La concentration dans les actes d’adoration nous fait progresser dans le détachement de ce bas monde. Il faut avoir à l’esprit que lorsque nous sommes en prière nous sommes face à Dieu. Il faut donc préparer sa prière en amont afin que l’esprit et le cœur ne soient pas détournés. Et pour cela nous pouvons effectuer du dhikr afin de se mettre en condition pour prier. Cette concentration dans les actes d’adoration nous permettra de nous éloigner  des péchés, des turpitudes, etc.
Multiplier les actes d’adoration renforce notre lien à Dieu et nous permet de se détacher plus facilement de ce bas monde. (7)

 

Repérer les maladies du cœur

 

Il faut aussi repérer quel type de maladie possède notre cœur et notre âme. Quels sont les remèdes qui permettent d’extirper ces maladies? (8) Et travailler sur les causes qui corrompt notre cœur; Elles ont été citées précédemment.

 

Les étapes du cheminement vers Dieu

 

Le repentir sincère

 

Le cheminement vers Dieu est composé d’étapes dont la première est primordiale : celle du repentir sincère. L’imam al Ghazzali dit  “se repentir de ses fautes en revenant vers Celui qui cache les défauts et connaît parfaitement l’invisible, est le début du parcours pour ceux qui cheminent vers Dieu, c’est le capital de ceux qui réussissent, le premier pas des novices, la clé de la droiture, le prélude de l’élection et du salut pour les plus rapprochés.” (9)

Le fait de se repentir est une obligation pour tout être humain car nous avons été créé faibles. Nous commettons tous des péchés, des fautes, des transgressions. Dans un hadith qudsi Dieu dit “O Mes serviteurs, vous commettez des fautes nuit et jour, et Je pardonne tous les péchés: implorez Mon pardon Je vous pardonnerai.” (10) Mais le repentir a des conditions: il faut regretter ses actions passées, s’abstenir du péché dans le présent et se résoudre à ne pas y revenir dans l’avenir. Si nous avons commis une injustice envers autrui ou voler un objet, il faut demander pardon également à la personne concernée et restituer l’objet volé au propriétaire. (11)

 

Les conditions permettant de se remettre en question

 

Les périodes d’isolement permettent de se remettre en question et de se détacher plus facilement de ce bas monde. Les périodes de silence, dans le sens de ne parler que lorsque c’est nécessaire, d’éviter la médisance, la calomnie, etc. La faim dans le sens de maîtriser sa quantité de nourriture. Mais aussi le fait de se réveiller la nuit pour méditer. (12)

 

Le mois de Ramadan est idéal car il contient tous les facteurs pour aider à lutter contre son cœur. L’isolement à travers la retraite spirituelle, le silence par le fait que la langue et le cœur s’abstiennent de toutes paroles futiles. Le fait de veiller la nuit car c’est le meilleur moment pour pouvoir se détacher de ce bas monde. Ressentir la faim permet aussi de maîtriser ses passions et de se contrôler. C’est donc le moment propice pour effectuer son bilan. Se remettre en question, s’isoler afin de méditer et de se recentrer sur notre lien avec notre Créateur.

 

 

Références:
(1) Minta Mohammed, la voie de l’éducation spirituelle et de la purification de l’âme, édition Tawhid, 2007, 1ère édition, p11
 (2) Institut Européen des Sciences Humaines Château Chinon, les maladies du coeur: symptômes et remèdes, éditions Bayane, 2014, Paris, p 15
(3) Ibid, p 7
(4) Ibid, p 16
(5) Minta Mohammed, la voie de l’éducation spirituelle et de la purification de l’âme, édition Tawhid, 2007, 1ère édition, p 30-38
(6) Ibid p 73.
(7) Ibid p 19
(8) Ibid, p 14
(9) Ibid, p77
(10) Ibid, p79
(11) Ibid, p87
(12) Ibid p 135

Si vous trouvez nos articles bénéfiques, aidez-nous à produire du contenus de qualité !

 

Pour nous aider, il y a deux choses que vous pouvez faire :

  • Partager notre contenu auprès de personnes pour qui nos articles seront utiles.
  • Faire un don pour nous permettre de financer notre travail de recherche. Notamment à travers l’achat des livres qui servent à la rédaction de nos articles !

D’après Abou Houreira, le Prophète salalahou 3aleyhi wa salam a dit :  » Quand le fils d’Adam meurt, son œuvre s’arrête sauf dans trois choses :

  • Une aumône continue (jariya)
  • Une science dont les gens tirent profit
  • Un enfant pieux qui invoque pour lui »

Rapporté par Muslim

Dans la même catégorie :

L’orgueil: une maladie du cœur

L’orgueil: une maladie du cœur

L'orgueil est une des maladies du cœur qui est dangereuse pour l'individu et la société. Mais qu'est ce que l'orgueil ? Quels sont ses symptômes ? Comment peut on guérir de cette maladie ?    Définition de l'orgueil ?   L’orgueil c’est le fait d’avoir une...

La jalousie en Islam

La jalousie en Islam

La jalousie est une des maladies du cœur qui fait le plus de dégât dans la société. Elle touche tous les êtres humains et nous devons purifier notre cœur de cette maladie. Mais qu'est ce que la jalousie ? Quels en sont les symptômes ? Comment nettoyer notre cœur de...

Si vous trouvez nos articles bénéfiques, aidez-nous à produire du contenus de qualité !

 

Pour nous aider, il y a deux choses que vous pouvez faire :

  • Partager notre contenu auprès de personnes pour qui nos articles seront utiles.
  • Faire un don pour nous permettre de financer notre travail de recherche. Notamment à travers l’achat des livres qui servent à la rédaction de nos articles !

D’après Abou Houreira, le Prophète salalahou 3aleyhi wa salam a dit :  » Quand le fils d’Adam meurt, son œuvre s’arrête sauf dans trois choses :

  • Une aumône continue (jariya)
  • Une science dont les gens tirent profit
  • Un enfant pieux qui invoque pour lui »

Rapporté par Muslim

Restons en contact !

Les dernières publications

sourate al asr : le temps

sourate al asr : le temps

A travers sourate al asr nous allons développer un thème essentiel : le temps. Cet élément qui aujourd'hui est négligé alors qu'Allah (swt) nous a averti dans le Coran de faire attention à notre capital temps.  Présentation de sourate al asr   (3)وَٱلْعَصْر(1)...

poème la croyance en Allah (swt)

poème la croyance en Allah (swt)

  Lorsqu’on prononce la shahada Cela signifie qu’on croit en Allah (swt). Il (swt) nous a créés dans le but de L’adorer Et surtout de ne rien Lui associer. Mais nous ne pouvons pas adorer, aimer notre Créateur Sans Le connaître à travers Ses Noms et Ses Attributs...

A la rencontre de Mohammed (saws)

A la rencontre de Mohammed (saws)

"A la rencontre de Mohammed", un livre que je vous recommande. Il est facile à lire, simple à comprendre, autant pour les jeunes que les adultes.    L’auteur, Omar Sulaiman, évoque la vie du Prophète (saws) sous un angle particulier, très intéressant. Il a évoqué...