Laya bint Ya’qoub

Publié le 22 Juin, 2021

Article rédigé par Sophie Rabahi

Si vous trouvez nos articles bénéfiques, aidez-nous à produire du contenus de qualité !

 

Pour nous aider, il y a deux choses que vous pouvez faire :

  • Partager notre contenu auprès de personnes pour qui nos articles seront utiles.
  • Faire un don pour nous permettre de financer notre travail de recherche. Notamment à travers l’achat des livres qui servent à la rédaction de nos articles !

Laya bint Ya’qoub, la femme du Prophète Ayoub (aws), a fait preuve de patience, d’une très grande foi et d’une sincérité tout au long de sa vie. Elle était dotée de nobles qualités qui lui ont permis de faire partie des femmes promises au Paradis. Mais qui était cette merveilleuse femme ? Comment a t-elle soutenu son mari dans ses épreuves ?

 

Elle s’appelle Laya bint Ya’qub, certains disent Laya bint Mansha ibn Ya’qub ou Rahmah bint Afrathim. Ayoub (aws) et son épouse vivaient au Sham, dans la contrée de Hawran. Plus précisément aux alentours de Damas, près de Nawa appelé al Bathaniyyah. Allah (swt) leur avait donné de nombreux bienfaits, ils ne manquaient de rien. Ils étaient très riches. Sa femme croyait en la prédication de son époux Ayoub (aws). (1)

 

Laya: une femme pieuse

 

Elle était reconnaissante envers Allah (swt), elle Le remerciait sans cesse. C’était une femme très pieuse, qui avait conscience de tous les bienfaits que son Seigneur (swt) leur avait octroyé. Elle savait que le seul moyen pour que leurs bienfaits perdurent était qu’elle remercie Dieu (swt). Elle se comportait de la meilleure manière envers les autres. Elle donnait à chaque personne son droit et elle appelait également les gens à Allah (swt). (2) Laya avait appris ces nobles caractères de son époux Ayoub (aws).  (3)

 

Laya: une femme dévouée

 

Au moment où le prophète Ayoub (aws) fut touché par la maladie, seule sa femme resta auprès de lui. Le fait de voir son époux patienter face à la maladie, qui ne se plaignait jamais lui permit de consolider sa foi et d’avancer sur le sentier de la bienfaisance. Elle resta à ses côtés jour et nuit. Ibn Kathir la décrit comme “une femme patiente, qui comptait sur la récompense divine, endurante, sincère, charitable et raisonnable.”

Laya avait à l’esprit que son Créateur mettait à l’épreuve qui Il voulait parmi Ses serviteurs .Et cela dans le but de les élever dans les rangs auprès de Lui. (4)

 

Laya: un soutien pour son époux

 

Ils n’avaient plus de quoi subvenir à leurs besoins alors son épouse commença à travailler pour les gens. Mais au fil des années, elle n’eut plus de travail car les personnes ont su que c’était la femme de Ayoub (aws) et ils avaient peur d’attraper sa maladie. Alors, elle fut dans l’obligation de vendre ses cheveux aux filles des notables pour pouvoir survivre.(5)

 

La patience d’Ayoub (aws) et sa femme

 

Cela l’attristait de voir son mari souffrit autant, elle lui dit d’implorer Allah (swt) pour qu’Il lui donne la guérison. Mais le Prophète Ayoub (aws) refusa. Il lui dit qu’il a vécu soixante dix ans en bonne santé, il peut donc faire preuve de patience soixante dix ans pour son Seigneur. En entendant ces paroles, son épouse était admirative face à tant d’obéissance, de patience et de soumission envers Dieu (swt). Elle respecta et accepta son choix et fit preuve de patience avec lui. (6) Tous deux acceptèrent l’épreuve d’Allah (swt) et patientèrent en Le remerciant  de ce qu’ils vivaient.  (7)

 

Laya: une femme reconnaissante

 

Lorsque son épouse vit Ayoub (aws) guérit elle se prosterna pour remercier Allah (swt) puis elle dit “ certes mon Seigneur est capable de tout, Il redonne vie aux os devenus poussière.” (8)

 

La dérogation d’Allah

 

Allah (swt) honora Ayoub (aws) et son épouse. Il donna à Laya une dérogation spéciale. Car durant sa maladie Ayoub (aws) avait juré qu’il frapperait son épouse de cent coups de fouets. Car elle s’était absenté pour effectuer les tâches quotidiennes et elle mit du temps pour rentrer s’occuper de lui. Mais Allah (swt) dit à Ayoub (aws) de prendre cent brindilles et de fouetter son épouse une seule fois. Cela pour qu’Ayoub (aws) puisse respecter son serment et que sa femme Laya ne subisse une très grosse sanction alors qu’elle a été à ses côtés durant toutes ces épreuves. Laya était une très grande croyante, qui aimait, respectait et obéissait à son époux. Alors Allah lui donna cette dérogation en signe de compassion.(9)

 

 

Laya a toujours été présente pour son époux, dans les bons moments comme dans les épreuves les plus difficiles. Elle a été un soutien pour lui et a su faire preuve de patience. Elle l’a soutenu et accompagné dans les épreuves de la meilleure manière. Sa foi en a été plus solide. Nous devons avoir le même comportement que Laya, être présent et soutenir nos proches dans chaque épreuve. 

 

Références
1) Jam’ah Ahmad Khalil, Ces femmes promises au Paradis, traduction Abu Harun Salim, éditions al Imam, Paris, France, 2021, 2ème édition, pages 311-312
2) Ibid, pages 313-314
3) Ibid, page 315
4) Ibid, pages 316-317
5) Ibn Kathir, Abou al Fida’, Récits des prophètes, traduit par Ali Abboud, édition Dar al Kotob al Ilmiyah,Beyrouth, Liban, 2007, 4ème édition, page 293
6) Jam’ah Ahmad Khalil, Ces femmes promises au Paradis, traduction Abu Harun Salim, éditions al Imam, Paris, France, 2021, 2ème édition,, pages 318-319
7) Ibid, page 320
8) Ibid, page 330
9) Ibid, pages 331-332

Si vous trouvez nos articles bénéfiques, aidez-nous à produire du contenus de qualité !

 

Pour nous aider, il y a deux choses que vous pouvez faire :

  • Partager notre contenu auprès de personnes pour qui nos articles seront utiles.
  • Faire un don pour nous permettre de financer notre travail de recherche. Notamment à travers l’achat des livres qui servent à la rédaction de nos articles !

D’après Abou Houreira, le Prophète salalahou 3aleyhi wa salam a dit :  » Quand le fils d’Adam meurt, son œuvre s’arrête sauf dans trois choses :

  • Une aumône continue (jariya)
  • Une science dont les gens tirent profit
  • Un enfant pieux qui invoque pour lui »

Rapporté par Muslim

Dans la même catégorie :

Les femmes dans la vie de Moussa (aws)

Les femmes dans la vie de Moussa (aws)

Certaines femmes ont eu un rôle important dans la vie du Prophète Moussa (aws). Sa mère, sa soeur, Asia qui est la femme de Pharaon et son épouse Safura. Mais qui sont ces femmes ? Quels rôles ont-elles eu ? Quels enseignements peut-on en retenir ?     ...

La femme du Prophète Nouh (aws)

La femme du Prophète Nouh (aws)

Dans un article précédent, l'histoire du Prophète Nouh (aws) est abordé. Mais le comportement de sa femme n'y est pas détaillé. Qui était son épouse ?    Certains savants disent que la femme du Prophète Nouh (aws) s’appellait Wa’ilah et d’autres disent Walighah. ...

Assia : une femme courageuse et endurante

Assia : une femme courageuse et endurante

Assia, la femme de Pharaon était une femme courageuse et endurante. Elle fait partie des quatre femmes de l’univers qui se sont distinguées. Il y a Myriem bint ‘Imran, Assia la femme de Pharaon, Khadija bint Khuwaylid et Fatima bint Mohammed. Assia, était une...

Myriem, mère de ‘Issa (aws)

Myriem, mère de ‘Issa (aws)

Myriem bint ‘Imran a un rang particulier en Islam. Elle est considérée auprès de Dieu (swt) comme la meilleure femme de l’humanité en raison de sa piété et de sa dévotion. Comme Allah (swt) le dit dans le Coran « Et un jour les anges dirent à Marie : « Ô Marie!...

Si vous trouvez nos articles bénéfiques, aidez-nous à produire du contenus de qualité !

 

Pour nous aider, il y a deux choses que vous pouvez faire :

  • Partager notre contenu auprès de personnes pour qui nos articles seront utiles.
  • Faire un don pour nous permettre de financer notre travail de recherche. Notamment à travers l’achat des livres qui servent à la rédaction de nos articles !

D’après Abou Houreira, le Prophète salalahou 3aleyhi wa salam a dit :  » Quand le fils d’Adam meurt, son œuvre s’arrête sauf dans trois choses :

  • Une aumône continue (jariya)
  • Une science dont les gens tirent profit
  • Un enfant pieux qui invoque pour lui »

Rapporté par Muslim

Restons en contact !

Les dernières publications

sourate al asr : le temps

sourate al asr : le temps

A travers sourate al asr nous allons développer un thème essentiel : le temps. Cet élément qui aujourd'hui est négligé alors qu'Allah (swt) nous a averti dans le Coran de faire attention à notre capital temps.  Présentation de sourate al asr   (3)وَٱلْعَصْر(1)...

poème la croyance en Allah (swt)

poème la croyance en Allah (swt)

  Lorsqu’on prononce la shahada Cela signifie qu’on croit en Allah (swt). Il (swt) nous a créés dans le but de L’adorer Et surtout de ne rien Lui associer. Mais nous ne pouvons pas adorer, aimer notre Créateur Sans Le connaître à travers Ses Noms et Ses Attributs...

A la rencontre de Mohammed (saws)

A la rencontre de Mohammed (saws)

"A la rencontre de Mohammed", un livre que je vous recommande. Il est facile à lire, simple à comprendre, autant pour les jeunes que les adultes.    L’auteur, Omar Sulaiman, évoque la vie du Prophète (saws) sous un angle particulier, très intéressant. Il a évoqué...