Myriem, mère de ‘Issa (aws)

Publié le 28 Avr, 2020

Article rédigé par Sophie Rabahi

Si vous trouvez nos articles bénéfiques, aidez-nous à produire du contenus de qualité !

 

Pour nous aider, il y a deux choses que vous pouvez faire :

  • Partager notre contenu auprès de personnes pour qui nos articles seront utiles.
  • Faire un don pour nous permettre de financer notre travail de recherche. Notamment à travers l’achat des livres qui servent à la rédaction de nos articles !

Myriem bint ‘Imran a un rang particulier en Islam. Elle est considérée auprès de Dieu (swt) comme la meilleure femme de l’humanité en raison de sa piété et de sa dévotion. Comme Allah (swt) le dit dans le Coran « Et un jour les anges dirent à Marie : « Ô Marie! Certes, Dieu t’a élue et purifiée, et t’a préférée à (toutes) les femmes de la création. Ô Marie! Obéis à ton Seigneur, prosterne-toi et incline-toi avec ceux qui s’inclinent (en prière). » (Sourate 3 Versets 42-43) Dieu (swt) lui a donné de nombreux miracles. Mais quelle fut sa vie ? Quels miracles se sont produit dans sa vie?

 

Myriem, une des meilleures femmes du monde

 

Myriem est la seule femme à avoir une sourate à son nom. Elle fait partie des meilleures femmes du monde comme le dit le Prophète (saws): Les meilleures femmes du monde sont au nombre de quatre : Marie fille d’Imran, Asiyah l’épouse de Pharaon, Khadija bint Khouwaylid  et Fatima, fille de Mohammed (saws).” (rapporté par At-Tirmidhi) Les gens la connaissaient pour sa piété et sa chasteté . De ce fait, elle avait toutes les conditions réunies pour donner naissance à ‘Issa (aws) de manière miraculeuse.

 

La jeunesse de Myriem

 

Son père, Imran, était issue d’une famille prophétique. Sa mère, Hannah, souhaitait avoir un enfant mais elle était stérile. Alors elle invoqua Allah (swt) afin qu’Il lui donne cet enfant. Elle fit la promesse à Dieu (swt) que si son invocation était exaucée elle ferait tout pour qu’il se consacre à Lui. Dieu (swt) lui donna donc cette progéniture. Mais lorsqu’elle accoucha  elle fut triste de voir que c’était une fille. Car en temps normal, ce sont les garçons qui se dévoue à Allah (swt). Cependant, sa mère ignorait que derrière cette naissance se préparait un miracle. Dieu (swt) avait choisi sa fille pour donner naissance à un être qui deviendra Prophète par la suite. « Dieu savait mieux que quiconque de ce dont elle avait accouché… » (Sourate 3 Verset 36) (2)

 

La protection de Myriem par Dieu

 

Hannah prénomma sa fille « Myriem ». Elle demanda sa protection ainsi que celle de sa fille contre Satan. Dieu (swt) dit : « Je l’ai nommée Marie et certes, je demande Ta protection, pour elle et pour sa descendance, contre Satan le banni. » (Sourate 3 verset 36) Allah (swt) protégea Myriem de Satan dès sa naissance. Et cela en sera de même pour son fils ‘Issa (aws). Ce fait ne se produisit que pour ces deux personnes. Comme le Prophète (saws) le dit:     « Aucun enfant n’est mis au monde sans être, au moment de sa naissance, touché par le diable; (c’est pourquoi) il se met à crier. En cela, il n’y a eu d’exception que pour Marie et son fils. » (rapporté par Ahmed) (3)

Puis Hannah décida de confier sa fille Myriem aux personnes du temple afin qu’elle grandisse auprès d’eux. Tous se disputèrent l’honneur de l’élever car elle venait d’une famille noble et pieuse. Ils décidèrent donc de tirer au sort et ce fut le Prophète Zakaria (aws) qui fut choisi. Myriem était la fille ou la nièce utérine selon les versions, de la femme de Zakaria rapportés selon deux récits. (4)

 

Les miracles donnés à Myriem dès sa jeunesse

 

Zakaria (aws) remarqua que Myriem avait quelque chose de particulier car plusieurs miracles survenait en sa présence. Par exemple, lorsqu’il entrait dans la chambre de Myriem, il voyait qu’elle avait de nombreux fruits près d’elle qui ne se trouvaient pas dans les saisons du moment. « Chaque fois que celui-ci entrait dans le sanctuaire où elle se trouvait, il trouvait près d’elle de la nourriture. « Ô Marie ! D’où te vient cette nourriture ? », lui demanda-t-il un jour. Elle répondit: « Cela me vient de Dieu. Dieu donne sans compter à qui Il veut. » (Sourate 3 Verset 37)

Plusieurs fois les anges venait lui rendre visite pour l’informer qu’elle possèdait un statut particulier dans l’humanité. « Et un jour les anges dirent à Marie : « Ô Marie! Certes, Dieu t’a élue et purifiée, et t’a préférée à (toutes) les femmes de la création. Ô Marie! Obéis à ton Seigneur, prosterne-toi et incline-toi avec ceux qui s’inclinent (en prière). » (Sourate 3 Versets 42-43) (5)

 

L’annonce de l’heureux événement

 

Puis, les anges dirent à Myriem qu’elle allait avoir un enfant qui allait être Prophète (aws) et accomplir des miracles. « Et quand les anges dirent : « Ô Marie! Dieu t’annonce la bonne nouvelle d’une Parole de Sa part. Son nom sera le Messie, Jésus, fils de Marie, illustre en ce monde comme dans l’au-delà et l’un des rapprochés (de Dieu). Il parlera aux gens dès le berceau. Et en son âge mûr, et il sera du nombre des vertueux. » Elle dit : « Seigneur! Comment pourrais-je avoir un enfant alors qu’aucun homme ne m’a touchée? » Il dit: « Ce sera ainsi. Dieu crée ce qu’Il veut. Quand Il décrète une chose, Il dit seulement « Sois! » et elle est aussitôt. Dieu lui enseignera les Écritures et la sagesse, ainsi que la Torah et l’Évangile. » (Sourate 3 Versets 45-48)

Elle fut surprise car elle était vierge, elle se demandait comment cela était possible. Myriem redoutait la réaction des gens car elle serait accusée d’avoir commis la fornication. Elle prit donc la décision de s’isoler loin du Temple afin de se protéger avec son enfant. « Elle devint donc enceinte de l’enfant et se retira en un lieu éloigné. Saisie par les douleurs de l’enfantement, elle alla se réfugier au pied d’un palmier. » (Sourate 19 Versets 22-23) (6)

 

La naissance de ‘Issa (aws)

 

Le récit de la naissance de ‘Issa (aws) est évoqué dans la sourate  » Myriem »  versets 16 à 37. Elle s’isola de sa famille vers l’Orient. (5) Son accouchement fut douloureux, comme toute femme. « Elle dit : « Ah! Que je fusse morte avant cet instant! Et que je fusse totalement oubliée! » (Sourate 19 Verset 23)

 

Le miracle de Dieu à ‘Issa (aws)

 

A sa naissance, ‘Issa (aws) se mit à parler de façon miraculeuse pour apaiser et rassurer sa mère sur le fait qu’elle serait toujours protéger par Dieu.« Une voix l’appela, d’au-dessous d’elle : « Ne t’afflige pas. Ton Seigneur a mis une source à tes pieds. Et secoue vers toi le tronc du palmier; il en tombera des dattes fraîches et mûres. Mange et bois, et réjouis-toi. Si tu vois quelqu’un d’entre les humains, dis-lui : « J’ai fait vœu de jeûne, à mon Seigneur; je ne peux donc parler à aucun être humain, aujourd’hui. » (Sourate 19 Versets 24-26)

 

La défense de ‘Issa (aws) envers sa mère

 

Lorsque Myriem alla voir son peuple les accusations se multiplièrent. ‘Issa (aws) se mit à parler pour mettre fin aux rumeurs:  « Je suis vraiment le serviteur de Dieu. Il m’a donné le Livre et m’a fait prophète; Il a fait de moi une source de bénédiction où que je sois, et Il m’a enjoint la prière et la zakat tant que je vivrai. Il m’a rendu dévoué envers ma mère et Il ne m’a fait ni insolent ni misérable. Que la paix soit sur moi le jour où je naquis, le jour où je mourrai et le jour où je serai ressuscité! » (Sourate 19 Versets 30-33) (7)

 

A travers ce récit nous pouvons voir à quel point Myriem eut un rang élevé auprès d’Allah (swt). Ce qui lui est arrivé est ce qu’on appelle al karamat. C’est un miracle que Dieu (swt) donnait à des personnes pieuses qui n’était pas des Prophètes. La mère de Myriem était stérile et pourtant elle eut un enfant. Puis Myriam à son tour eut un enfant de manière miraculeuse.

Ce récit nous montre qu’il ne faut jamais désespérer, Allah (swt) donne quand Il veut à qui Il veut car Lui seul en connaît les raisons.  Il (swt) peut nous donner une chose que l’on ne souhaite pas mais au final elle s’avère être un bienfait pour nous et inversement. Comme Dieu le dit « Il se peut que vous détestiez quelque chose alors que c’est un bien pour vous. Et il se peut que vous aimiez une chose alors qu’elle vous est néfaste. C’est Allah qui sait, alors que vous ne savez pas. » (Sourate at-Tawbah Verset 90)

 

Référence :
(1) Abdulsalam M., article “la vierge Marie dans l’Islam” site The religion of Islam, 2008, partie 1
(2) Ibid
(3) Ibid
(4) Abou Al Fida’ Ismail Ibn Kathir,récits des prophètes, traduit par Ali Abboud, édition Dar al Kottob al Ilmiyah, Beyrouth, Liban, 4ème édition, 2007, p 605
(5) Ibid, p 606 et 616
(6) Abdulsalam M, article “la vierge Marie dans l’Islam” site “ The religion of Islam, 2008, partie 2
(7) Abdulsalam M, article “la vierge Marie dans l’Islam” site “ The religion of Islam, 2008, partie 3

Si vous trouvez nos articles bénéfiques, aidez-nous à produire du contenus de qualité !

 

Pour nous aider, il y a deux choses que vous pouvez faire :

  • Partager notre contenu auprès de personnes pour qui nos articles seront utiles.
  • Faire un don pour nous permettre de financer notre travail de recherche. Notamment à travers l’achat des livres qui servent à la rédaction de nos articles !

D’après Abou Houreira, le Prophète salalahou 3aleyhi wa salam a dit :  » Quand le fils d’Adam meurt, son œuvre s’arrête sauf dans trois choses :

  • Une aumône continue (jariya)
  • Une science dont les gens tirent profit
  • Un enfant pieux qui invoque pour lui »

Rapporté par Muslim

Dans la même catégorie :

Les femmes dans la vie de Moussa (aws)

Les femmes dans la vie de Moussa (aws)

Certaines femmes ont eu un rôle important dans la vie du Prophète Moussa (aws). Sa mère, sa soeur, Asia qui est la femme de Pharaon et son épouse Safura. Mais qui sont ces femmes ? Quels rôles ont-elles eu ? Quels enseignements peut-on en retenir ?     ...

La femme du Prophète Nouh (aws)

La femme du Prophète Nouh (aws)

Dans un article précédent, l'histoire du Prophète Nouh (aws) est abordé. Mais le comportement de sa femme n'y est pas détaillé. Qui était son épouse ?    Certains savants disent que la femme du Prophète Nouh (aws) s’appellait Wa’ilah et d’autres disent Walighah. ...

Laya bint Ya’qoub

Laya bint Ya’qoub

Laya bint Ya'qoub, la femme du Prophète Ayoub (aws), a fait preuve de patience, d’une très grande foi et d’une sincérité tout au long de sa vie. Elle était dotée de nobles qualités qui lui ont permis de faire partie des femmes promises au Paradis. Mais qui était cette...

Assia : une femme courageuse et endurante

Assia : une femme courageuse et endurante

Assia, la femme de Pharaon était une femme courageuse et endurante. Elle fait partie des quatre femmes de l’univers qui se sont distinguées. Il y a Myriem bint ‘Imran, Assia la femme de Pharaon, Khadija bint Khuwaylid et Fatima bint Mohammed. Assia, était une...

Si vous trouvez nos articles bénéfiques, aidez-nous à produire du contenus de qualité !

 

Pour nous aider, il y a deux choses que vous pouvez faire :

  • Partager notre contenu auprès de personnes pour qui nos articles seront utiles.
  • Faire un don pour nous permettre de financer notre travail de recherche. Notamment à travers l’achat des livres qui servent à la rédaction de nos articles !

D’après Abou Houreira, le Prophète salalahou 3aleyhi wa salam a dit :  » Quand le fils d’Adam meurt, son œuvre s’arrête sauf dans trois choses :

  • Une aumône continue (jariya)
  • Une science dont les gens tirent profit
  • Un enfant pieux qui invoque pour lui »

Rapporté par Muslim

Restons en contact !

Les dernières publications

poème la croyance en Allah (swt)

poème la croyance en Allah (swt)

  Lorsqu’on prononce la shahada Cela signifie qu’on croit en Allah (swt). Il (swt) nous a créés dans le but de L’adorer Et surtout de ne rien Lui associer. Mais nous ne pouvons pas adorer, aimer notre Créateur Sans Le connaître à travers Ses Noms et Ses Attributs...

A la rencontre de Mohammed (saws)

A la rencontre de Mohammed (saws)

"A la rencontre de Mohammed", un livre que je vous recommande. Il est facile à lire, simple à comprendre, autant pour les jeunes que les adultes.    L’auteur, Omar Sulaiman, évoque la vie du Prophète (saws) sous un angle particulier, très intéressant. Il a évoqué...

al Hassan al Basri : un homme qui mettait en pratique

al Hassan al Basri : un homme qui mettait en pratique

Al Hassan al Basri fait partie des tabi'ines. Mais qui est-il ? Qu'a t-il de particulier qui le distingue d'autres tabi'ines ? Comment a-t-il été utile à la communauté ?    Ses origines   Al Hassan al Basri est né à Médine en l’an 28 de l’hégire pour...