Abdallah ibn al ‘Abbas: plus jeune compagnon

Publié le 27 Jan, 2022

Article rédigé par Sophie Rabahi

Si vous trouvez nos articles bénéfiques, aidez-nous à produire du contenus de qualité !

 

Pour nous aider, il y a deux choses que vous pouvez faire :

  • Partager notre contenu auprès de personnes pour qui nos articles seront utiles.
  • Faire un don pour nous permettre de financer notre travail de recherche. Notamment à travers l’achat des livres qui servent à la rédaction de nos articles !

Abdallah ibn al ‘Abbas fait parti des plus jeunes compagnons. Mais qui est-il ? Quelle a été sa vie ? Comment a t-il été utile à la communauté ? En quoi est-il un exemple pour la jeunesse ? 

 

Ses origines

 

Il s’appelle Abdallah ibn al ‘Abbas ibn ‘Abd al Mouttalib ibn Hashim. C’ est le cousin du Prophète (saws). (1) il est né trois ans avant l’hégire (al hijra) du Prophète (saws) à Médine. C’était l’année de l’embargo économique. (2)

 

Un des plus jeunes compagnons

 

Abdallah fait partie des compagnons les plus jeunes. Lors du décès du Prophète (saws), il était âgé seulement de treize ans. Mais cela ne l’a pas empêché d’avoir une place importante auprès du Prophète (saws) ainsi que des compagnons. (3)

 

Un des plus savants compagnons

 

Il était surnommé “l’érudit de la communauté musulmane” de par son intelligence et sa science. Abdallah était sans cesse en quête du savoir. Il assistait à toutes les assemblées du Prophète (saws). Il a appris auprès de nombreux compagnons et il n’hésitait pas à voyager très loin pour apprendre ne serait ce qu’un hadith. Il pouvait interroger jusqu’à trente compagnons sur le même sujet afin de connaître le moindre détail. Et afin de s’assurer de la véracité de l’information qui lui été transmise.

Abdallah disait “lorsque j’apprenais qu’un homme connaissait un hadith je me rendais chez lui à l’heure de la sieste. J’attendais devant sa porte en supportant la poussière que le vent soulevait jusqu’à ce qu’il sorte de chez lui. Et je l’interrogeais au sujet du hadith qui m’intéressait, j’apprenais de lui.”

Il avait conscience que le but de ce bas monde était d’acquérir la connaissance afin de pratiquer correctement sa religion. (4)

Son intelligence et sa connaissance de la religion était telle qu’on le surnommait également “le plus jeune des vieux” du fait qu’il était devenu patient et posé telle qu’une personne d’âge mur. Omar (ra) demandait son avis lorsqu’il était confronté à des situations complexes.

Les gens venaient de très loin pour apprendre auprès de lui. (5)

 

Une place importante auprès du Prophète (saws)

 

Il eu le privilège d’avoir à plusieurs reprises des invocations de la part du Prophète (saws). “O Allah ! donne lui une bonne compréhension de la religion et enseigne lui l’interprétation du coran.” (6)

Sai’d ibn Jubayr rapporte selon Ibn ‘Abbas que le Prophète (saws) était dans la chambre de Maymuna (ra) qui lui apporta de l’eau pour ses ablutions au milieu de la nuit. Et elle lui dit “c’est Abdoullah ibn ‘Abbas qui t’a apporté cette eau o Messager d’Allah.” Il invoqua Allah “Mon Dieu, donne lui les capacités de comprendre les choses de la religion et apprends lui l’art de l’interprétation.” (7)

 

Quelques paroles à son propos

 

Sa’d ibn abi Waqqas a dit “Ibn Abbas était incomparable dans sa compréhension des textes, son intelligence, son érudition et son indulgence. J’ai vu Omar le consulter sur des sujets importants alors qu’il était entouré des Muhajirin et Ansar ayant combattu à Badr. Quand Ibn ‘Abbas s’exprimait, Omar adoptait son avis.”

Oubaydallah ibn ‘Utba a dit “c’est lui qui connaissait le mieux les jugements émis par Abou Bakr, Omar et Othman. et qu’il surpassait tout le monde dans la poésie, la langue arabe, le tafsir, le calcul et les successions. Il enseignait une matière différente chaque jour.

Al Awza’i a dit “Omar ibn al Khattab a dit à Abdullah ibn ‘Abbas “par Allah tu es le plus resplendissant de nos jeunes hommes par le visage, le plus intelligent d’entre eux et le plus versé dans la connaissance du Livre d’Allah.” (8)

Masrouq a dit “Abdoullah ibn Mas’oud a dit “si Ibn ‘Abbas avait atteint notre âge, aucun n’aurait espéré avoir un dixième de ce qu’il a de science. Le meilleur des interprètes du Coran est Ibn ‘Abbas.” (9)

Abdallah fut également gouverneur de Bassora lors du califat de Ali (ra). (10)

 

Abdallah Ibn al ‘Abbas: un homme pieux

 

 

Il passait ses journées en état de jeûne et ses nuits en prière. Et lorsqu’il était face à Allah dans la prière ou lors de la lecture du Coran, il pleurait. Tellement ses pleurs étaient abondants que ses joues avaient les traces de ses larmes. (11)

Il décéda à l’âge de 71 ans en l’an 68 de l’Hégire (12) p 378 gros livre et fut enterré à Ta’if. (13)

 

Abdallah ibn al ‘Abbas était un des plus jeunes compagnons. Il avait une place très importante dans le cœur du Prophète (saws). Il a fait des sacrifices pour apprendre sa religion, il était au service de sa communauté. Cher frères, chers sœurs, toi qui est jeune, aimes tu autant le Prophète (saws) que Abdallah l’aimait ? Consacres-tu du temps à l’apprentissage de ta religion ? Te rends tu utile pour ta communauté ? Si ce n’est pas encore le cas, je t’invite à t’y mettre dès maintenant. Ne serait-ce que d’écouter un dars, de lire un verset par jour. Apprends à connaître le Prophète (saws). Si tu n’arrives pas à te motiver seul, motives toi avec des amis, avec ta famille.

 

Références:
1) Khalid, Muhammad Khalid, Des hommes autour du Prophète (saws), traduit par Mohamed Lemine Hamady, édition Maison d’Ennour, Paris, France, 2014, 1ère édition, page 489
2) Ibn al Jawzi, Abou-l-Faraj, Histoire des grands hommes de l’islam, traduit par Messaoud Boudjenoun, éditions El Bab, 2016, 1ère édition, page 373
3) Khalid, Muhammad Khalid, Des hommes autour du Prophète (saws), traduit par Mohamed Lemine Hamady, édition Maison d’Ennour, Paris, France, 2014, 1ère édition, page 489
4) Ibid, pages 489-490
5) Ibid, pages 491-492
6) Ibid, page 489
7) Ibn al Jawzi, Abou-l-Faraj, Histoire des grands hommes de l’islam, traduit par Messaoud Boudjenoun, éditions El Bab, 2016, 1ère édition, page 373
8) Khalid, Muhammad Khalid, Des hommes autour du Prophète (saws), traduit par Mohamed Lemine Hamady, édition Maison d’Ennour, Paris, France, 2014, 1ère édition, page 492
9) Ibn al Jawzi, Abou-l-Faraj, Histoire des grands hommes de l’islam, traduit par Messaoud Boudjenoun, éditions El Bab, 2016, 1ère édition, page 374
10) Khalid, Muhammad Khalid, Des hommes autour du Prophète (saws), traduit par Mohamed Lemine Hamady, édition Maison d’Ennour, Paris, France, 2014, 1ère édition, page 492
11) Ibid, page 496
12) Ibn al Jawzi, Abou-l-Faraj, Histoire des grands hommes de l’islam, traduit par Messaoud Boudjenoun, éditions El Bab, 2016, 1ère édition, page 378
13) Khalid, Muhammad Khalid, Des hommes autour du Prophète (saws), traduit par Mohamed Lemine Hamady, édition Maison d’Ennour, Paris, France, 2014, 1ère édition, page 497

Si vous trouvez nos articles bénéfiques, aidez-nous à produire du contenus de qualité !

 

Pour nous aider, il y a deux choses que vous pouvez faire :

  • Partager notre contenu auprès de personnes pour qui nos articles seront utiles.
  • Faire un don pour nous permettre de financer notre travail de recherche. Notamment à travers l’achat des livres qui servent à la rédaction de nos articles !

D’après Abou Houreira, le Prophète salalahou 3aleyhi wa salam a dit :  » Quand le fils d’Adam meurt, son œuvre s’arrête sauf dans trois choses :

  • Une aumône continue (jariya)
  • Une science dont les gens tirent profit
  • Un enfant pieux qui invoque pour lui »

Rapporté par Muslim

Dans la même catégorie :

Fatima bint Mohammed (ra)

Fatima bint Mohammed (ra)

Fatima (ra) était la dernière fille du Prophète (saws). Pour rappel le Prophète (saws) a eu quatre filles avec Khadija (ra): Zaynab, Roqaya, Oum Kalthoum et Fatima (ra). Mais qui est-elle ? Quelle place avait-elle auprès de son père (saws) ? Au sein de la communauté...

Les filles du Prophète (saws)

Les filles du Prophète (saws)

Publié le 14 septembre 2021   Le Prophète (saws) eut quatre filles avec sa femme Khadija (ra). Mais quelle a été la vie de ses filles ?    Zeyneb: la fille ainée du Prophète (saws)   Zeyneb est la fille ainée du Prophète (saws). Elle est né cinq ans...

az-Zubayr ibn al ‘Awwam

az-Zubayr ibn al ‘Awwam

Publié le 25 août 2021   az-Zubayr ibn al 'Awwam était un jeune compagnon qui a sacrifié sa vie à l'adoration d'Allah. Mais qui est-il ? Quelle a été sa vie ?   Ses origines   il s’appelle az-Zubayr ibn al ‘Awwam ibn Khuwaylid ibn Asad ibn ‘Abd al ‘Uzza...

Si vous trouvez nos articles bénéfiques, aidez-nous à produire du contenus de qualité !

 

Pour nous aider, il y a deux choses que vous pouvez faire :

  • Partager notre contenu auprès de personnes pour qui nos articles seront utiles.
  • Faire un don pour nous permettre de financer notre travail de recherche. Notamment à travers l’achat des livres qui servent à la rédaction de nos articles !

D’après Abou Houreira, le Prophète salalahou 3aleyhi wa salam a dit :  » Quand le fils d’Adam meurt, son œuvre s’arrête sauf dans trois choses :

  • Une aumône continue (jariya)
  • Une science dont les gens tirent profit
  • Un enfant pieux qui invoque pour lui »

Rapporté par Muslim

Restons en contact !

Les dernières publications

poème la croyance en Allah (swt)

poème la croyance en Allah (swt)

  Lorsqu’on prononce la shahada Cela signifie qu’on croit en Allah (swt). Il (swt) nous a créés dans le but de L’adorer Et surtout de ne rien Lui associer. Mais nous ne pouvons pas adorer, aimer notre Créateur Sans Le connaître à travers Ses Noms et Ses Attributs...

A la rencontre de Mohammed (saws)

A la rencontre de Mohammed (saws)

"A la rencontre de Mohammed", un livre que je vous recommande. Il est facile à lire, simple à comprendre, autant pour les jeunes que les adultes.    L’auteur, Omar Sulaiman, évoque la vie du Prophète (saws) sous un angle particulier, très intéressant. Il a évoqué...

al Hassan al Basri : un homme qui mettait en pratique

al Hassan al Basri : un homme qui mettait en pratique

Al Hassan al Basri fait partie des tabi'ines. Mais qui est-il ? Qu'a t-il de particulier qui le distingue d'autres tabi'ines ? Comment a-t-il été utile à la communauté ?    Ses origines   Al Hassan al Basri est né à Médine en l’an 28 de l’hégire pour...