Fatima bint Mohammed (ra)

Publié le 17 Fév, 2022

Article rédigé par Sophie Rabahi

Si vous trouvez nos articles bénéfiques, aidez-nous à produire du contenus de qualité !

 

Pour nous aider, il y a deux choses que vous pouvez faire :

  • Partager notre contenu auprès de personnes pour qui nos articles seront utiles.
  • Faire un don pour nous permettre de financer notre travail de recherche. Notamment à travers l’achat des livres qui servent à la rédaction de nos articles !

Fatima (ra) était la dernière fille du Prophète (saws). Pour rappel le Prophète (saws) a eu quatre filles avec Khadija (ra): Zaynab, Roqaya, Oum Kalthoum et Fatima (ra). Mais qui est-elle ? Quelle place avait-elle auprès de son père (saws) ? Au sein de la communauté musulmane ?

 

Sa naissance

 

Elle est née cinq ans avant la révélation. Et plus exactement lors de la reconstruction de la Ka’ba. Le jour où les qurayshites se disputèrent pour savoir qui allait poser la pierre noire. Et ce fut Mohammed (saws) qui fut choisit pour les départager. (1)

 

Son enfance

 

Lorsque la révélation eut lieu, elle était très jeune. Elle grandit avec Ali ibn Abi Talib (ra) qui avait été pris en charge par le Prophète (saws) pour soulager son oncle Abou Talib (ra). Car il avait du mal à subvenir aux besoins de sa grande famille. Ali (ra) avait quatre ans de plus qu’elle. Il deviendra son époux par la suite.

 

Une fille protectrice

 

Fatima (ra) a été présente lors des moment difficiles que son père, Mohammed (saws), a rencontré durant sa vie. C’est elle qui a enlevé les viscères d’une brebis que ‘Uqba avait mis sur le Prophète (saws) lorsqu’il priait à la Ka’ba. Elle était là quand les qurayshites l’insultèrent. Et cela lui faisait beaucoup de peine de voir cette méchanceté envers son père. Elle essayait de le protéger et d’être présente pour lui, de le soutenir. (2)

Ce qui nous amène à nous questionner sur notre relation avec notre père. Suis je présent pour lui dans les bons comme les mauvais moments. Est ce que je l’aide à surmonter ses épreuves ? Quelle relation j’entretiens avec lui ? Est-il satisfait de moi ?

 

Fatima (ra) très proche de son père

 

Le Prophète (saws) aimait tellement sa fille Fatima (ra), qu’il a dit “ Fatima est une partie de moi même. Celui qui lui porte préjudice, nuit à ma propre personne. Celui qui lui fait de la peine c’est comme s’il en avait fait à moi même. Les quatre meilleures femmes du monde sont: Maryam, Asia, Khadija, et Fatima” (3)

Aisha a rapporté “je n’ai jamais vu personne qui ressemblait autant à l’envoyé d’Allah, tant par la façon d’être que pour la guidance et la dignité, que Fatima. quand elle entrait chez lui, il se levait pour aller à sa rencontre, lui prenait la main, l’embrassait et la faisait asseoir à sa place.” (Abou Daoud) (4)

 

Différentes épreuves

 

Elle a vécu le blocus que les qurayshites ont instauré aux musulmans. Elle assista au décès de sa mère Khadija (ra) suite à ce blocus.

Lors de l’émigration des musulmans à Médine, elle fit le trajet avec sa soeur Oum Kalthoum. Mais en chemin, elles rencontrèrent al Huwayrath ibn Naqidh ibn Abd ibn Qassi, un grand ennemi du Prophète (saws). Il blessa le chameau de Fatima avec sa lance. Elle tomba au sol et fut blessée à la jambe. Depuis cet évènement sa santé se fragilisa.  (5)

 

Son mariage avec Ali (ra)

 

Lorsqu’Ali (ra) est venu demander la main de Fatima (ra), elle avait à peu près 18 ans. Elle hésita car elle ne voulait pas laisser son père tout seul. Mais le Prophète (saws) se maria avec Aisha (ra) alors elle finit par accepter la demande en mariage.

Ali (ra) était pauvre, il n’avait pas de quoi payer la dot de Fatima (ra). Alors le Prophète (saws) lui proposa de vendre sa cotte de mailles. Othman (ra) lui acheta. Le Prophète (saws) dit à sa fille “je t’ai laissé en dépôt chez celui dont la foi est la plus forte de toutes celles des autres hommes. Il est le plus instruit en matière religieuse et le plus vertueux.”  (6)

 

Sa vie d’épouse

 

Fatima (ra) moulait le grain pour faire son pain, transportait l’eau, s’occupait du cheval de son mari.  (7)

Ils vécurent dans la pauvreté. Au point qu’ils n’avaient pas de quoi avoir une servante pour aider Fatima (ra) dans la gestion de la maison. Ali (ra) l’aidait pour la soulager. Puis un jour le Prophète (saws) revint d’une expédition militaire avec un butin. Ils pensaient avoir une part mais le Prophète (saws) leur dit “non ! par Dieu ! je ne peux pas vous donner à vous et laisser les gens souffrir de la faim parce que je n’aurais rien dépensé en leur faveur.

Le Prophète (saws) revint les voir dans la nuit et leur dit “voulez vous que je vous informe au sujet de ce que vous m’avez demandé ? (secours matériel) ce sont des paroles de Gibril (aws) m’a apprises. Dites subhanAllah 10 fois, al Hamdoulillah 10 fois, Allahouakbar 10 fois. Quand vous vous retournerez dans vos lits, subhanAllah 3 fois, al Hamdoulillah 3 fois, Allahouakbar 3 fois.  (8) Ceci est mieux qu’un domestique. » (9)

 

Sa vie de mère

 

Ils eurent deux garçons: al Hassan, al Housayn et deux filles: Zaynab et oum Kalthoum.(10) Elle donna une éducation pieuse à ses enfants.

 

Femme active dans la société

 

Elle était très active au sein de la communauté musulmane. C’est elle qui soignait les blessés lors des batailles. Lorsque son père fut blessé lors de la bataille de Ouhoud, elle prit une natte qu’elle brûla. Puis elle récupéra les cendres afin d’arrêter l’hémorragie.  (11)

Lors de la conquête de la Mecque, Fatima (ra) était présente. Elle vit la maison de son enfance qui était occupée par Ouqayl ibn Abi Talib. Puis elle se recueillit sur la tombe de sa mère. Elle resta deux mois à la Mecque puis reparti à Médine avec son père.  (12)

 

La fin de sa vie

 

En l’an 11 de l’Hégire, lors du décès de son père, elle fut attristé. Mais juste avant sa mort, le Prophète (saws) lui dit “tu seras la première des membres de ma Maison qui me rejoindra dans la tombe.”  (13)

Elle décéda 6 mois après le Prophète (saws), le 2 Ramadan de l’an 11 de l’Hégire. elle fut enterré au cimetière d’al Baqi’.  (14)

 

Fatima (ra) était une fille très attentionnée envers ses parents, surtout envers son père. Elle était très proche de lui, elle l’aidait, le défendait, le rassurait. Tout comme le faisait sa mère Khadija (ra). Au décès de sa mère elle prit soin de son père, elle fut encore plus présente. Cela doit nous rappeler que les parents sont importants, il faut en prendre soin. Etre présent pour eux dans tous les moments de leur vie. 

 

Références:
1) Gaid, Tahar, La Maison du Prophète: ses épouses, ses filles et leur environnement féminin, éditions iqra, 2021, 1ère édition, page 99
2) Ibid, pages 100-101
3) Ibid
4) Dif, Malika, les épouses du Prophète de l’Islam, éditions Tawhid, 2007, 4ème édition, page 167
5) Gaid, Tahar, La Maison du Prophète: ses épouses, ses filles et leur environnement féminin, éditions iqra, 2021, 1ère édition, page 102
6) Ibid, page 104
7) Dif, Malika, les épouses du Prophète de l’Islam, éditions Tawhid, 2007, 4ème édition, page 165
8) Gaid, Tahar, La Maison du Prophète: ses épouses, ses filles et leur environnement féminin, éditions iqra, 2021, 1ère édition, pages 105-106
9) Dif, Malika, les épouses du Prophète de l’Islam, éditions Tawhid, 2007, 4ème édition, page 166
10) Oussama Abou et Dif Malika, les premières femmes de l’Islam: as-Sahabiyat, tome 2, éditions Tawhid, 2013, 2ème édition, page 106
11) Dif, Malika, les épouses du Prophète de l’Islam, éditions Tawhid, 2007, 4ème édition, page 166
12) Gaid, Tahar, La Maison du Prophète: ses épouses, ses filles et leur environnement féminin, éditions iqra, 2021, 1ère édition, pages 110
13) Ibid, page 113
14) Dif, Malika, les épouses du Prophète de l’Islam, éditions Tawhid, 2007, 4ème édition, page 168

Si vous trouvez nos articles bénéfiques, aidez-nous à produire du contenus de qualité !

 

Pour nous aider, il y a deux choses que vous pouvez faire :

  • Partager notre contenu auprès de personnes pour qui nos articles seront utiles.
  • Faire un don pour nous permettre de financer notre travail de recherche. Notamment à travers l’achat des livres qui servent à la rédaction de nos articles !

D’après Abou Houreira, le Prophète salalahou 3aleyhi wa salam a dit :  » Quand le fils d’Adam meurt, son œuvre s’arrête sauf dans trois choses :

  • Une aumône continue (jariya)
  • Une science dont les gens tirent profit
  • Un enfant pieux qui invoque pour lui »

Rapporté par Muslim

Dans la même catégorie :

Les filles du Prophète (saws)

Les filles du Prophète (saws)

Publié le 14 septembre 2021   Le Prophète (saws) eut quatre filles avec sa femme Khadija (ra). Mais quelle a été la vie de ses filles ?    Zeyneb: la fille ainée du Prophète (saws)   Zeyneb est la fille ainée du Prophète (saws). Elle est né cinq ans...

az-Zubayr ibn al ‘Awwam

az-Zubayr ibn al ‘Awwam

Publié le 25 août 2021   az-Zubayr ibn al 'Awwam était un jeune compagnon qui a sacrifié sa vie à l'adoration d'Allah. Mais qui est-il ? Quelle a été sa vie ?   Ses origines   il s’appelle az-Zubayr ibn al ‘Awwam ibn Khuwaylid ibn Asad ibn ‘Abd al ‘Uzza...

Si vous trouvez nos articles bénéfiques, aidez-nous à produire du contenus de qualité !

 

Pour nous aider, il y a deux choses que vous pouvez faire :

  • Partager notre contenu auprès de personnes pour qui nos articles seront utiles.
  • Faire un don pour nous permettre de financer notre travail de recherche. Notamment à travers l’achat des livres qui servent à la rédaction de nos articles !

D’après Abou Houreira, le Prophète salalahou 3aleyhi wa salam a dit :  » Quand le fils d’Adam meurt, son œuvre s’arrête sauf dans trois choses :

  • Une aumône continue (jariya)
  • Une science dont les gens tirent profit
  • Un enfant pieux qui invoque pour lui »

Rapporté par Muslim

Restons en contact !

Les dernières publications

poème la croyance en Allah (swt)

poème la croyance en Allah (swt)

  Lorsqu’on prononce la shahada Cela signifie qu’on croit en Allah (swt). Il (swt) nous a créés dans le but de L’adorer Et surtout de ne rien Lui associer. Mais nous ne pouvons pas adorer, aimer notre Créateur Sans Le connaître à travers Ses Noms et Ses Attributs...

A la rencontre de Mohammed (saws)

A la rencontre de Mohammed (saws)

"A la rencontre de Mohammed", un livre que je vous recommande. Il est facile à lire, simple à comprendre, autant pour les jeunes que les adultes.    L’auteur, Omar Sulaiman, évoque la vie du Prophète (saws) sous un angle particulier, très intéressant. Il a évoqué...

al Hassan al Basri : un homme qui mettait en pratique

al Hassan al Basri : un homme qui mettait en pratique

Al Hassan al Basri fait partie des tabi'ines. Mais qui est-il ? Qu'a t-il de particulier qui le distingue d'autres tabi'ines ? Comment a-t-il été utile à la communauté ?    Ses origines   Al Hassan al Basri est né à Médine en l’an 28 de l’hégire pour...