Oum Ayman: la nourrice du Prophète (saws)

Publié le 22 Fév, 2021

Article rédigé par Sophie Rabahi

Si vous trouvez nos articles bénéfiques, aidez-nous à produire du contenus de qualité !

 

Pour nous aider, il y a deux choses que vous pouvez faire :

  • Partager notre contenu auprès de personnes pour qui nos articles seront utiles.
  • Faire un don pour nous permettre de financer notre travail de recherche. Notamment à travers l’achat des livres qui servent à la rédaction de nos articles !

Oum Ayman était la nourrice du Prophète (saws). Elle était très importante dans la vie du Prophète (saws). Mais qui est Oum Ayman ? En quoi était-elle importante pour le Prophète (saws) ? Comment a t-elle été active dans la société musulmane ? 

Oum Ayman: la nourrice du Prophète (saws)

 

On la surnomme Oum Ayman mais elle s’appelle Baraka bint Tha’laba de son vrai nom (1) . Elle est d’origine d’Abyssinie. Elle était au service du grand père du Prophète (saws), Abd al Mutalib. Oum Ayman était la nourrice du Prophète (saws), elle lui a apporté l’affection qu’une mère peut donner à son enfant. Elle a pris soin de lui tout au long de son enfance. (2) Elle fut également l’esclave du Prophète (saws) mais lors de son mariage avec Khadija (ra) il l’affranchie. (3)

 

Oum Ayman: l’épouse et la mère

 

Elle a été mariée deux fois. Son premier époux s’appelait ‘Ubayd ibn Zayd de la tribu des Banu al Harith. Elle a eu de cette union un garçon nommé Ayman. Puis elle fut veuve. Alors le Prophète (saws) dit à ses compagnons “quiconque souhaite épouser une femme du Paradis qu’il épouse Umm Ayman”. Zayd ibn Haritha (ra) la demanda aussitôt en mariage. (4)

 

Un soutien pour le Prophète (saws)

 

Elle était parmi les premières femmes à embrasser l’Islam. Le Prophète (saws) lui rendait visite régulièrement. Il (saws) faisait beaucoup de compliments à son égard. Il (saws) disait “Umm Ayman fut ma mère après que ma mère soit décédée.”
Le Prophète (saws) aimait plaisanter avec elle, évoquer son enfance avec elle, etc. Elle a toujours été là pour lui, dans les bons moments comme dans les plus difficiles. Elle fut un soutien pour le Prophète (saws). (5)

 

Une femme active dans la société musulmane

 

Elle était parmi les musulmans qui avaient émigrés en Abyssinie pour fuir les persécutions. (6) Al Waqidi a dit “Um Ayman a assisté à la bataille d’Uhud où elle donnait à boire aux musulmans et soignait les blessés. Elle a participé à la conquête de Khaybar.” Elle était également présente lors de la bataille de Khaybar où elle assista les combattants. (7)

 

La patiente : une des qualités d’Oum Ayman

 

Elle perdit son époux Zayd lors de la bataille de Mu’ta et son fils Ayman lors de la bataille de Hunayn. Mais elle fit preuve de patience face à ces épreuves. Ibn Sa’d rapporte que la mort du Prophète (saws) l’attrista énormément, elle écrivit des poèmes en son honneur. (8)

Après la mort du Prophète (saws) Abou Bakr (ra) dit à Omar (ra) “allons rendre visite à Um Ayman comme le faisait le Prophète (saws).” En les voyant, elle se mit à pleurer. Elle dit “je ne pleure pas à cause de la mort du Prophète (saws) car je sais qu’il est parti pour un monde meilleur que celui là. Mais je pleure parce que les nouvelles du ciel ne nous parviennent plus depuis qu’il est mort’”. Son chagrin était tellement immense qu’ils se mirent à pleurer avec elle. (9)

Oum Ayman décéda cinq mois après le Prophète (saws). (10)

 

Oum Ayman fait partie des femmes les plus importantes dans la vie du Prophète (saws). Elle s’est occupé de lui comme si c’était son fils. Elle lui a apporté de l’affection, de l’amour, du soutien, du réconfort, etc. C’était un bel exemple. A travers sa vie, cela nous rappelle qu’il faut prendre soin des enfants même si ce n’est pas les nôtre. Mohammed (saws) était orphelin mais il a reçu l’amour paternel qui lui manquait de la part de son grand père et de son oncle Abou Talib. Mais aussi l’amour maternel dont il a été privé très jeune de la part de Oum Ayman. En Islam, les orphelins ont une place très importante, alors occupons nous d’eux comme de nos enfants. 

 

Références
1) Oussama Abou et Dif Malika, Les premières femmes de l’Islam, tome 2 as-Sahabiyat, édition Tawhid, Paris, France, 2013, 2ème éditionn page 129
2) Meyer, Issa, Femmes d’Islam, éditions Ribat, Paris, Juin 2020, 2ème édition, page 97
3) Ibn al Jawzi, histoire des grands hommes de l’Islam, traduction intégrale du livre “sifat as-safwa (la description de l’élite)” traduit par Messaoud Boudjenoun, édition al Bab, 2016, 1ère édition, page 415
4) Meyer, Issa, Femmes d’Islam, éditions Ribat, Paris, Juin 2020, 2ème édition, page 97
5) Ibid, page 97
6) Oussama Abou et Dif Malika, Les premières femmes de l’Islam, tome 2 as-Sahabiyat, édition Tawhid, Paris, France, 2013, 2ème éditionn page 131
7) Ibn al Jawzi, histoire des grands hommes de l’Islam, traduction intégrale du livre “sifat as-safwa (la description de l’élite)” traduit par Messaoud Boudjenoun, édition al Bab, 2016, 1ère édition, page 416
8) Oussama Abou et Dif Malika, Les premières femmes de l’Islam, tome 2 as-Sahabiyat, édition Tawhid, Paris, France, 2013, 2ème éditionn page 132
9) Ibn al Jawzi, histoire des grands hommes de l’Islam, traduction intégrale du livre “sifat as-safwa (la description de l’élite)” traduit par Messaoud Boudjenoun, édition al Bab, 2016, 1ère édition, page 415
10) Oussama Abou et Dif Malika, Les premières femmes de l’Islam, tome 2 as-Sahabiyat, édition Tawhid, Paris, France, 2013, 2ème éditionn page 133

 

Si vous trouvez nos articles bénéfiques, aidez-nous à produire du contenus de qualité !

 

Pour nous aider, il y a deux choses que vous pouvez faire :

  • Partager notre contenu auprès de personnes pour qui nos articles seront utiles.
  • Faire un don pour nous permettre de financer notre travail de recherche. Notamment à travers l’achat des livres qui servent à la rédaction de nos articles !

D’après Abou Houreira, le Prophète salalahou 3aleyhi wa salam a dit :  » Quand le fils d’Adam meurt, son œuvre s’arrête sauf dans trois choses :

  • Une aumône continue (jariya)
  • Une science dont les gens tirent profit
  • Un enfant pieux qui invoque pour lui »

Rapporté par Muslim

Dans la même catégorie :

Maria la copte

Maria la copte

Maria la copte est la concubine du Prophète (saws). Mais qui est-elle ? Comment elle a rencontré le Prophète (saws) ?    Les origines de Maria   Maria est appela la copte car elle était chrétienne. Elle est d’origine d’Egypte, de Hifn. Elle demeurait avec sa...

Dura bint Abou Lahab

Dura bint Abou Lahab

Dura bint Abou Lahab est la nièce du Prophète (saws). Elle se convertit à l’Islam. Mais que sait-on d'elle ?   La famille de Dura bint Abou Lahab   Dura est la fille d’Abou Lahab, l’un des oncles du Prophète (saws) et le plus grand ennemi de l’Islam avec sa...

Fatima bint al Khattab

Fatima bint al Khattab

Fatima bint al Khattab est la soeur de Omar ibn al Khattab. Mais qui est-elle ? Quel événement majeur s'est-il passé dans sa vie ?   Présentation de Fatima bint al Khattab   C'était la soeur de Omar ibn al Khattab. Elle était issue d’une puissante famille de...

Khadija bint Khouwaylid (ra)

Khadija bint Khouwaylid (ra)

Khadija bint Khouwaylid (ra) est la première femme du Prophète (saws). Mais également la première femme à avoir embrassée l'Islam. Mais qui est Khadija (ra) ? Quelles sont ses qualités ? Et comment a t-elle participé à la propagation du message de l'Islam ?   Ses...

Si vous trouvez nos articles bénéfiques, aidez-nous à produire du contenus de qualité !

 

Pour nous aider, il y a deux choses que vous pouvez faire :

  • Partager notre contenu auprès de personnes pour qui nos articles seront utiles.
  • Faire un don pour nous permettre de financer notre travail de recherche. Notamment à travers l’achat des livres qui servent à la rédaction de nos articles !

D’après Abou Houreira, le Prophète salalahou 3aleyhi wa salam a dit :  » Quand le fils d’Adam meurt, son œuvre s’arrête sauf dans trois choses :

  • Une aumône continue (jariya)
  • Une science dont les gens tirent profit
  • Un enfant pieux qui invoque pour lui »

Rapporté par Muslim

Restons en contact !

Les dernières publications

sourate al asr : le temps

sourate al asr : le temps

A travers sourate al asr nous allons développer un thème essentiel : le temps. Cet élément qui aujourd'hui est négligé alors qu'Allah (swt) nous a averti dans le Coran de faire attention à notre capital temps.  Présentation de sourate al asr   (3)وَٱلْعَصْر(1)...

poème la croyance en Allah (swt)

poème la croyance en Allah (swt)

  Lorsqu’on prononce la shahada Cela signifie qu’on croit en Allah (swt). Il (swt) nous a créés dans le but de L’adorer Et surtout de ne rien Lui associer. Mais nous ne pouvons pas adorer, aimer notre Créateur Sans Le connaître à travers Ses Noms et Ses Attributs...

A la rencontre de Mohammed (saws)

A la rencontre de Mohammed (saws)

"A la rencontre de Mohammed", un livre que je vous recommande. Il est facile à lire, simple à comprendre, autant pour les jeunes que les adultes.    L’auteur, Omar Sulaiman, évoque la vie du Prophète (saws) sous un angle particulier, très intéressant. Il a évoqué...