Etre proche d’Allah de Dalila Lassouaoui

Publié le 20 Sep, 2021

Article rédigé par Sophie Rabahi

Si vous trouvez nos articles bénéfiques, aidez-nous à produire du contenus de qualité !

 

Pour nous aider, il y a deux choses que vous pouvez faire :

  • Partager notre contenu auprès de personnes pour qui nos articles seront utiles.
  • Faire un don pour nous permettre de financer notre travail de recherche. Notamment à travers l’achat des livres qui servent à la rédaction de nos articles !

Publié le 20 septembre 2021

 

Etre proche d’Allah est essentiel dans notre vie. Dalila Lassouaoui nous parle dans cette vidéo des derniers versets de la sourate al Baqara qui évoquent le cheminement pour se rapprocher d’Allah.

 

Les privilèges reçus lors de l’ascension

 

Le Prophète (saws) a reçu deux privilèges lors de l’ascension : la sourate al Fatiha et les deux derniers versets de la sourate al Baqara. Au cours de l’ascension il (saws) a été eut trois éléments importants de la part d’Allah : la prescription de la prière, les deux derniers versets de sourate al Baqara, et le pardon d’Allah pour tous les croyants qui n’associent rien à Allah.

 

Les éléments pour se rapprocher d’Allah

 

Les trois derniers versets de la sourate al Baqara vont tracer le cheminement du rapprochement d’Allah. C’est à dire le fait d’avoir avec nous la présence d’Allah à chaque instant de notre vie, dans tout ce que l’on effectue. Le fait d’avoir conscience en permanence qu’Allah est présent nous permet de devenir un être de Dieu. Car le but de notre création est de L’adorer. Le cheminement vers Allah est composé de la foi, de la conscience d’Allah, de la confiance en Allah, de la patience et de la persévérance.

 

Tester sa foi

 

L’adoration d’Allah ne peut pas se faire en restant seul. Il faut se confronter aux autres afin de voir comment nous allons nous comporter envers les gens. Car c’est ce comportement qui va refléter notre foi. Il faut mettre notre foi à l’épreuve au contact des gens car adorer Allah de manière isolée c’est simple. Mais lorsque nous sommes confronté aux autres c’est beaucoup plus difficile.

 

La nuit

 

Ce qui est important c’est de ne pas négliger la nuit : les prières nocturnes, les invocations…. Car nos actes d’adoration la nuit vont avoir un impact sur nous tout au long de la journée. Si elles sont effectuées avec concentration, cela va se répercuter sur notre comportement.

 

Les épreuves

 

Les épreuves sont également présentes afin de tester notre foi. Mais il ne faut pas oublier qu’Allah nous donne des épreuves à la hauteur de ce que l’on peut supporter. Et surtout ne pas oublier qu’après chaque difficultés il y a une facilité.

 

La sincérité

 

Le cœur est le pilier de la foi. Car Allah c’est ce que contient les cœurs, aucune chose ne peut lui être dissimulée. C’est pour cela que l’on doit faire nos actions pour Allah Seul, avoir à l’esprit qu’Il est constamment près de nous pour se rapprocher de Lui.

 

Allah aime Ses serviteurs

 

Allah nous a donné le libre arbitre, nous avons le choix de choisir la voie du bien ou du mal. Mais Allah souhaite que tous Ses serviteurs soient au Paradis. Et c’est pour cela qu’Il nous facilite. Il pousse chacun d’entre nous à nous réformer et à aller vers le bien. Allah dit « revenez à Moi et J’effacerai votre erreur ».

Il ne faut pas oublier que les bienfaits, la réussite proviennent d’Allah. Si on se rappelle d’Allah Il se souviendra de nous et sera à nos côtés pour nous accompagner. Toutes les invocations que nous lui demandons sont exaucées. Certaines se produisent dans ce bas monde et d’autre dans l’au delà.

 

Explication des trois derniers versets de sourate al Baqara

 

Sourate 2 Verset 284

 

Lorsque le verset 284 de la sourate al Baqara a été révélée les compagnons ont eu peur car il est très lourd de sens. Ce verset explique que tout ce que nous faisons, nous disons sera compté. Toutes nos actions, apparentes et cachées. Allah ici interpelle notre cœur.

C’est pour cela qu’il faut avoir conscience de ce que l’on dit pour que ça ait un impact sur notre cœur. Se demander quel sens je donne à chaque chose. Ce qui est important dans ce que nous faisons c’est la qualité est non la quantité.

 

Sourate 2 verset 285

 

Allah dans le versets 285 de la sourate al Baqara parle d’al iman : être ferme dans sa foi. C’est croire en l’invisible.

Allah nous demande de Lui demander pardon car même si nous somme dans l’obéissance nous commettons des erreurs. Et quelque soit les erreurs commises si on revient à Allah Il ns pardonne. Mais le repentir a des conditions que Dalila développe dans sa vidéo. La demande de pardon est le pilier dans notre pratique.

 

Sourate 2 Verset 286

Puis dans le verset 286 de la sourate al Baqara, Allah dit qu’Il n’impose à aucune âme une charge supérieure à sa capacité.

 

Je vous invite à écouter la vidéo pour avoir plus de détails sur ce sujet qui est très intéressant. Se rapprocher d’Allah est fondamental pour notre foi. Je vous conseille également de regarder la vidéo « restez connectés par l’invocation » qui complète ce sujet.

 

Présentation du conférencier

 

Dalila Lassouaoui est une professeure en science islamique mais également une formatrice en pédagogie Montessori. Elle enseigne depuis de nombreuses années. En 2003, elle étudia au CERSI  (Centre d’Etude et de Recherche sur l’Islam) qui est l’actuel institut oussoul ad-din. Puis, en 2006 à l’IMED (Institut Musulman d’Enseignement à Distance) durant trois auprès de sheykh Zakaria Seddiqi. Très active dans la da’wa, elle intervient sur Darifton et compagnie. Dalila est aussi impliqué dans le dialogue interreligieux. Elle a créé  L’espace Lumen en 2017.

 

 

Si vous trouvez nos articles bénéfiques, aidez-nous à produire du contenus de qualité !

 

Pour nous aider, il y a deux choses que vous pouvez faire :

  • Partager notre contenu auprès de personnes pour qui nos articles seront utiles.
  • Faire un don pour nous permettre de financer notre travail de recherche. Notamment à travers l’achat des livres qui servent à la rédaction de nos articles !

D’après Abou Houreira, le Prophète salalahou 3aleyhi wa salam a dit :  » Quand le fils d’Adam meurt, son œuvre s’arrête sauf dans trois choses :

  • Une aumône continue (jariya)
  • Une science dont les gens tirent profit
  • Un enfant pieux qui invoque pour lui »

Rapporté par Muslim

Dans la même catégorie :

Médites ton Coran comme tu respires

Médites ton Coran comme tu respires

Zeyneb de Coran de mon coeur propose une série de podcast très intéressante à écouter. Elle nous invite à nous connecter avec notre Coran. J’ai choisi de résumer l’épisode : médites ton Coran comme tu respires.   Le Prophète (saws) était un coran qui marche, le...

Les conditions de la fatwa en occident

Les conditions de la fatwa en occident

Publié le 31 mai 2022   Dans cette vidéo, sheykh Larabi Becheri nous parle de la fatwa. Quelles sont ses conditions et comment la fatwa doit prendre en compte le contexte. Tout d’abord sheykh Larabi Becheri définit ce qu’est une fatwa. Il dit « c’est la réponse...

L’adoration de Dieu s’étend à toute la vie

L’adoration de Dieu s’étend à toute la vie

Publié le 27 août 2021   Sheykh Moncef Zenati nous fait découvrir l’Islam dans une série de vidéo intitulé « qu’est ce que l’Islam ? » sur la chaîne youtube Islam tout simplement. Dans cette vidéo il nous parle de la globalité dans l’adoration (ash-shoumoul)....

Les invocations d’Ibrahim (aws)

Les invocations d’Ibrahim (aws)

Dans cette vidéo, Walid AbdelMaksoud nous explique le lien entre les invocations qu’a fait le prophète Ibrahim (aws) lors de la construction de la Ka’ba et les dix dernières sourates du Coran. Comment Allah (swt) s’est exprimé dans ses sourates ? De quelle manière...

Si vous trouvez nos articles bénéfiques, aidez-nous à produire du contenus de qualité !

 

Pour nous aider, il y a deux choses que vous pouvez faire :

  • Partager notre contenu auprès de personnes pour qui nos articles seront utiles.
  • Faire un don pour nous permettre de financer notre travail de recherche. Notamment à travers l’achat des livres qui servent à la rédaction de nos articles !

D’après Abou Houreira, le Prophète salalahou 3aleyhi wa salam a dit :  » Quand le fils d’Adam meurt, son œuvre s’arrête sauf dans trois choses :

  • Une aumône continue (jariya)
  • Une science dont les gens tirent profit
  • Un enfant pieux qui invoque pour lui »

Rapporté par Muslim

Restons en contact !

Les dernières publications

poème la croyance en Allah (swt)

poème la croyance en Allah (swt)

  Lorsqu’on prononce la shahada Cela signifie qu’on croit en Allah (swt). Il (swt) nous a créés dans le but de L’adorer Et surtout de ne rien Lui associer. Mais nous ne pouvons pas adorer, aimer notre Créateur Sans Le connaître à travers Ses Noms et Ses Attributs...

A la rencontre de Mohammed (saws)

A la rencontre de Mohammed (saws)

"A la rencontre de Mohammed", un livre que je vous recommande. Il est facile à lire, simple à comprendre, autant pour les jeunes que les adultes.    L’auteur, Omar Sulaiman, évoque la vie du Prophète (saws) sous un angle particulier, très intéressant. Il a évoqué...

al Hassan al Basri : un homme qui mettait en pratique

al Hassan al Basri : un homme qui mettait en pratique

Al Hassan al Basri fait partie des tabi'ines. Mais qui est-il ? Qu'a t-il de particulier qui le distingue d'autres tabi'ines ? Comment a-t-il été utile à la communauté ?    Ses origines   Al Hassan al Basri est né à Médine en l’an 28 de l’hégire pour...