La voix de la femme

Publié le 23 Août, 2021

Article rédigé par Sophie Rabahi

Si vous trouvez nos articles bénéfiques, aidez-nous à produire du contenus de qualité !

 

Pour nous aider, il y a deux choses que vous pouvez faire :

  • Partager notre contenu auprès de personnes pour qui nos articles seront utiles.
  • Faire un don pour nous permettre de financer notre travail de recherche. Notamment à travers l’achat des livres qui servent à la rédaction de nos articles !

De nombreux savants tels que l’imam an-Nawawi, ash-Shafi’i, ar-Razi considèrent que la voix de la femme n’est pas une ‘awra. Il n’est donc pas interdit à une femme de parler à un homme mais en respectant certaines conditions. Sheykh Youssouf al Qaradawi détaille ce sujet dans un de ses ouvrages de fatwa. 

 

L’Islam a honoré la femme

 

Il n’existe pas de religion qui ait plus honoré la femme que l’Islam. Il a été juste avec elle et l’a protégée en tant qu’être humain, fille, épouse, mère et membre à part entière de la société.

En tant qu’être humain, il lui a accordé, comme à l’homme, une responsabilité et une aptitude. Comme l’homme, elle peut être soit récompensée soit punie. Le premier ordre divin a été adressé aux deux sexes « habite le paradis toi et ton épouse et nourrissez vous en de partout à votre guise; mais n’approchez pas de l’arbre que voici: sinon vous seriez du nombre des injustes. » S2V35

Ni le Coran ni la Sunna ne rejettent la responsabilité de la descente d’Adam du Jardin et la souffrance de sa descendance qui s’ensuivit sur Eve. Au contraire, le Coran fait de lui le premier responsable. « Nous avions auparavant fait une recommandation à Adam mais il avait oublié et Nous ne trouvâmes pas chez lui de résolution ferme. » S20V115

Certains musulmans sont injustes avec la femme, ont lésé ses droits. Ils ont attribué au Prophète (saws) cette parole « demandez leur conseil et faites le contraire de ce qu’elles disent. » Alors qu’il s’agit d’un hadith apocryphe sans aucune valeur. Le Prophète (saws) a consulté son épouse Oum Salama (ra) à propos d’une des plus importantes affaires des musulmans. Il l’a écouté. Son avis fut plein de bon sens et de bénédiction.

 

La voix de la femme n’est pas une ‘awra

 

Certains disent que la voix de la femme, du fait de sa tonalité particulière et de sa douceur peut être source de tentation. Elle ne doit adresser la parole qu’à son mari ou à un parent au degré prohibé.

Est ce qu’ils ont oublié que le Coran, bien qu’il ait interdit aux femmes du Prophète (saws) ce qu’il n’a pas interdit au reste des femmes, leur a permis de parler derrière un rideau ? Les femmes du Prophète (saws) répondaient aux questions et citaient les hadith. Il arrivait aussi à une femme de poser une question au Prophète (saws) en présence des hommes sans qu’il le lui interdise et sans que cela lui cause la moindre gêne.

De nombreux exemples dans le Coran montre qu’à l’époque des peuples précédents, les femmes parlaient aux hommes lorsque cela était nécessaires. Par exemple le dialogue entre la reine de Saba et Salomon (aws). Et entre elle et les hommes de son peuple. La loi des communautés avant nous est valable pour nous tant qu’il n’y a pas un texte qui l’annule.

Lorsque Omar (ra) prononça son sermon du haut de la chaire, une femme lui fit une remarque. Il ne la désavoua pas. Au contraire, il reconnut à la fois la justesse de l’avis de cette femme et son erreur. Il dit « tous les gens sont plus savants que ‘Omar ».

Il est exigé de la femme de ne pas user de paroles voluptueuses en vue de séduire l’homme et que le Coran appelle « la complaisance dans la parole« . S33V32 L’interdiction concerne cette complaisance car il y a des hommes dont le cœur a été rendu malade par les passions. Cela ne signifie pas l’interdiction totale de parler aux hommes. La preuve en est la dernière partie du verset « et tenez un langage décent« .

 

Références
 Al Qaradawi, Youssouf, extrait Fatwa contemporaines, Maison d’Ennour, traduit par les éditions Maison d’Ennour, Paris, France, 2013, 1ère édition, pages 567 à 572

Si vous trouvez nos articles bénéfiques, aidez-nous à produire du contenus de qualité !

 

Pour nous aider, il y a deux choses que vous pouvez faire :

  • Partager notre contenu auprès de personnes pour qui nos articles seront utiles.
  • Faire un don pour nous permettre de financer notre travail de recherche. Notamment à travers l’achat des livres qui servent à la rédaction de nos articles !

D’après Abou Houreira, le Prophète salalahou 3aleyhi wa salam a dit :  » Quand le fils d’Adam meurt, son œuvre s’arrête sauf dans trois choses :

  • Une aumône continue (jariya)
  • Une science dont les gens tirent profit
  • Un enfant pieux qui invoque pour lui »

Rapporté par Muslim

Dans la même catégorie :

Souhaiter de bonnes fêtes aux non musulmans

Souhaiter de bonnes fêtes aux non musulmans

Il s'agit d'une question importante et sensible en particulier pour les musulmans résidant en occident. De nombreuses questions sont parvenues au Conseil venant des musulmans et musulmanes qui vivent dans les pays occidentaux et coexistent avec les non musulmans,...

Les objectifs de la shari’a

Les objectifs de la shari’a

La shari'a est la Loi d'Allah. Mais qu'est ce que la shari'a ? Quels sont ses objectifs ?  Quel a été le travail des savants à ce sujet ?   Définition de la shari’a   Au sens littéral la shari’a est « le chemin qui mène à une eau pure, qui ne s’interrompt...

Lien entre la fatwa et les finalités de la shari’a

Lien entre la fatwa et les finalités de la shari’a

Dans un précédent article, nous avons parlé des finalités de la shari'a. Ici nous allons voir quel est leur lien avec la fatwa.      Définition de la fatwa     Au sens étymologique la fatwa signifie une réponse donnée à une question posée. Au sens...

Résider dans un pays non musulman

Résider dans un pays non musulman

Le conseil européen de la fatwa et de la recherche a émis la fatwa suivante.   Première partie   On a beaucoup et longtemps parlé de la question de la résidence du musulman en dehors des pays musulmans. Nous avons par ailleurs, entendu des avis caractérisés...

Si vous trouvez nos articles bénéfiques, aidez-nous à produire du contenus de qualité !

 

Pour nous aider, il y a deux choses que vous pouvez faire :

  • Partager notre contenu auprès de personnes pour qui nos articles seront utiles.
  • Faire un don pour nous permettre de financer notre travail de recherche. Notamment à travers l’achat des livres qui servent à la rédaction de nos articles !

D’après Abou Houreira, le Prophète salalahou 3aleyhi wa salam a dit :  » Quand le fils d’Adam meurt, son œuvre s’arrête sauf dans trois choses :

  • Une aumône continue (jariya)
  • Une science dont les gens tirent profit
  • Un enfant pieux qui invoque pour lui »

Rapporté par Muslim

Restons en contact !

Les dernières publications

poème la croyance en Allah (swt)

poème la croyance en Allah (swt)

  Lorsqu’on prononce la shahada Cela signifie qu’on croit en Allah (swt). Il (swt) nous a créés dans le but de L’adorer Et surtout de ne rien Lui associer. Mais nous ne pouvons pas adorer, aimer notre Créateur Sans Le connaître à travers Ses Noms et Ses Attributs...

A la rencontre de Mohammed (saws)

A la rencontre de Mohammed (saws)

"A la rencontre de Mohammed", un livre que je vous recommande. Il est facile à lire, simple à comprendre, autant pour les jeunes que les adultes.    L’auteur, Omar Sulaiman, évoque la vie du Prophète (saws) sous un angle particulier, très intéressant. Il a évoqué...

al Hassan al Basri : un homme qui mettait en pratique

al Hassan al Basri : un homme qui mettait en pratique

Al Hassan al Basri fait partie des tabi'ines. Mais qui est-il ? Qu'a t-il de particulier qui le distingue d'autres tabi'ines ? Comment a-t-il été utile à la communauté ?    Ses origines   Al Hassan al Basri est né à Médine en l’an 28 de l’hégire pour...