Les recommandations de Luqman à son fils

Publié le 31 Jan, 2023

Article rédigé par Sophie Rabahi

Si vous trouvez nos articles bénéfiques, aidez-nous à produire du contenus de qualité !

 

Pour nous aider, il y a deux choses que vous pouvez faire :

  • Partager notre contenu auprès de personnes pour qui nos articles seront utiles.
  • Faire un don pour nous permettre de financer notre travail de recherche. Notamment à travers l’achat des livres qui servent à la rédaction de nos articles !

Dans la sourate Luqman, Allah (swt) nous rapporte les recommandations de Luqman à son fils. Quelles sont-elles ? Quels enseignements en tirer ?

 

L’importance du Tawhid : Unicité d’Allah (swt)

 

Sourate 31 Versets 13 “ Luqman exhorta un jour son fils, en lui disant “Mon cher fils, n’attribue aucun associé à Dieu car le polythéisme est un crime abominable.”  وَإِذْ قَالَ لُقْمَٰنُ لِٱبْنِهِۦ وَهُوَ يَعِظُهُۥ يَٰبُنَىَّ لَا تُشْرِكْ بِٱللَّهِ ۖ إِنَّ ٱلشِّرْكَ لَظُلْمٌ عَظِيمٌۭ

 

Selon as-Suhayli, son fils se nommait Tharan. Selon al Kalbi il s’appelait Mushkam. Et selon an-Naqqash il s’appelait An’am. Al Qushayri rapporte que son fils et son épouse étaient mécréants et qu’il ne cessa de les exhorter jusqu’à ce qu’ils se convertissent. (1)

Luqman expliqua à son fils qu’il n’y a qu’un seul Dieu à adorer c’est Allah (swt). Il est l’Unique. il n’y a aucune divinité en dehors de Lui. Et il le met en garde sur le fait d’associer quelque chose à Allah (swt). (2)

 

Qu’est ce que l’Unicité ?

 

La croyance en Allah (swt) c’est le fait de croire avec conviction que Dieu est “le Seigneur, le Possesseur et le Créateur de toute chose”. Seul Dieu mérite qu’on Lui voue un culte exclusif. Lui Seul a tous les attributs de la perfection et Il n’a besoin de personne pour vivre. Lorsque l’on croit en Dieu cela signifie que l’on confirme Son unicité dans Sa seigneurialité, Sa divinité et dans Ses Noms et Attributs. (3)

Ce sujet a déjà été traité dans un autre article intitulé “la croyance en Dieu”. Je vous invite à le lire dans la rubrique initiation : les piliers de la foi.

 

Apprendre qui est Allah (swt)

 

Il est important d’apprendre aux enfants qui est Allah (swt), à travers Ses Noms et Attributs. Insister sur le fait qu’il n’y a qu’un seul Dieu: Allah (swt). Surtout quand ils grandissent dans des sociétés non musulmanes. Ils peuvent facilement tomber dans l’associationnisme (ash-shirk) à travers les coutumes, etc. Mais surtout il est important de leur apprendre qui est Allah (swt) car ils ne peuvent pas aimer Dieu ni L’adorer sans Le connaître.

 

Tu ne peux rien cacher à Allah (swt)

 

Verset 16 “O mon cher fils, ajouta Luqman, toute faute, fut-elle le poids d’un grain de moutarde dissimulé dans un rocher, dans les Cieux ou dans la Terre, Dieu la mettra en pleine lumière car Dieu est Subtil et parfaitement Informé.”

يَٰبُنَىَّ إِنَّهَآ إِن تَكُ مِثْقَالَ حَبَّةٍۢ مِّنْ خَرْدَلٍۢ فَتَكُن فِى صَخْرَةٍ أَوْ فِى ٱلسَّمَٰوَٰتِ أَوْ فِى ٱلْأَرْضِ يَأْتِ بِهَا ٱللَّهُ ۚ إِنَّ ٱللَّهَ لَطِيفٌ خَبِيرٌۭ

 

Luqman rappelle à son fils qu’Allah (swt) a connaissance de tout ce que l’on fait, ce que l’on dit, ce que l’on pense. Et que chaque péché que l’on commet, même petit soit-il, Allah (swt) nous le comptera le jour de la Résurrection. Car Il nous récompensera en fonction de nos œuvres. Allah (swt) est Juste, Il connaît tout, Il jugera avec équité. Rien ne peut Lui être caché. (4)

 

Allah est Al Basir, As-Sami’ et al ‘Alim

 

Allah (swt) est al Basir, al ‘Alim, as-Sami’. C’est -à -dire qu’Il entend tout, Il voit tout, Il sait tout. Rien ne Lui échappe.

as-Sami’ est Celui qui entend toutes les voix, les paroles secrètes et celles prononcées ouvertement. Il entend toutes les voix. (5)

al Basir est Celui qui voit tout ce qui est visible, aussi petit et infime soit-il. Ibn al Qayyim dit “al Basir est celui qui, grâce à Sa vue parfaite, voit dans les menus détails la nature de la petite fourmi. Il voit ses membres, sa chair, son sang, sa cervelle, ses veines, son mouvement, par une nuit noir, sur une pierre lisse.” (6)

al ‘Alim signifie que Sa science cerne les choses apparentes et cachées. Sa science embrasse le passé, le présent et l’avenir. rien ne Lui échappe. (7)

 

Inciter à faire attention à ses actes et paroles

 

En apprenant aux enfants qu’Allah (swt) les voit partout, tout le temps; qu’Il sait tout, cela les habituera à faire attention à leur comportement, à ce qu’ils disent, à ne pas mentir, à ne pas tricher, etc. Leur faire prendre conscience que nous sommes accompagnés de deux anges qui écrivent tout ce que l’on dit, ce que l’on fait, ce que l’on pense dans notre livre. L’ange de droite écrit les bonnes actions et celui de gauche les mauvaises. Donc même si il n’y a aucun être humain présent avec nous, Allah (swt) nous regarde, et les anges écrivent ce que nous faisons.

 

Allah (swt) est Miséricordieux

 

Mais surtout leur expliquer qu’Allah (swt) est Miséricordieux, que l’être humain tombe dans le péché car il a été créé pour adorer Allah (swt) et revenir à Lui en se repentant de ses péchés. Dès qu’il se rend compte qu’il a commis, il doit demander pardon à Allah (swt) à travers le repentir. Car Allah (swt) avant de punir, Il pardonne le serviteur sincère qui lui demande pardon. Leur inculquer à la fois l’amour d’Allah (swt) et avoir en même temps le fait de Le craindre. Il faut un équilibre entre les deux afin de rester dans le juste milieu.

 

Le rappel d’Allah (swt) est essentiel

 

Nous vivons dans une société où l’on nous fait oublier Allah (swt), c’est pour cela que le rôle des parents, des éducateurs est primordial. Le quotidien doit être rythmé par le souvenir d’Allah (swt), à travers la lecture ou l’écoute du Coran, les discussions, le dhikr, la lecture, etc. Cela doit être une habitude dès qu’ils sont petits. Le foyer doit être illuminé par le rappel d’Allah (swt).Car être musulman ce n’est pas seulement accomplir les piliers de l’Islam mais vivre en mettant Allah (aws) au centre de notre vie, avoir un bon comportement.

 

Prière et patience: deux éléments indispensables

 

Verset 17 “O mon cher fils ! observe la salat, recommande le bien et déconseille le mal. Supporte avec patience les maux qui peuvent t’atteindre ! Telle est la résolution à prendre te dont tu ne devras jamais te départir.”

يَٰبُنَىَّ أَقِمِ ٱلصَّلَوٰةَ وَأْمُرْ بِٱلْمَعْرُوفِ وَٱنْهَ عَنِ ٱلْمُنكَرِ وَٱصْبِرْ عَلَىٰ مَآ أَصَابَكَ ۖ إِنَّ ذَٰلِكَ مِنْ عَزْمِ ٱلْأُمُورِ

 

Luqman dit à son fils de prier, d’accomplir ses obligations religieuses. D’ordonner le bien et d’interdire le mal. Mais cela amène parfois la méchanceté des gens alors il faut patienter, être endurant. (8)

 

La prière : le lien avec Allah (swt)

 

La prière est capitale pour tout croyant. C’est ce qui permet de rester connecté à Allah (swt). En aucun cas il ne faut lâcher la prière, car celui qui la délaisse va s’éloigner de Lui (swt) jusqu’à L’oublier. Elle permet de se confier à Dieu (swt), de Lui dire tout ce que l’on ressent, ce que l’on souhaite. Elle permet de nous purifier, de nous protéger de la turpitude et du blâmable.

C’est pour cela que le Prophète (saws) a dit qu’il est important d’habituer son enfant dès l’âge de 7 ans à prier et à 10 ans à faire sa prière sérieusement. Le Prophète (saws) a dit “demandez à vos enfants de faire la prière quand ils auront atteint leur septième année et contraignez les à la faire quand ils atteignent l’âge de 10 ans. Donnez leur alors des lits séparés;” (rapporté par Abou Daoud, al Hakim, Ahmad) (9)

 

Ne pas laisser choisir l’enfant

 

Et surtout ne pas se dire je ne force pas mon enfant, je le laisse choisir de prier ou pas. Car cela revient à dire je le laisse choisir d’adorer Allah (swt) ou pas. En tant que parents, il y a une responsabilité. Tout d’abord il faut expliquer à l’enfant pourquoi il doit prier, lui apprendre qui est Allah (swt) car cela aura du sens pour lui. L’habituer le plus tôt possible afin que cela ne soit pas une contrainte pour lui et qu’il ne lâche pas sa prière en cours de route. L’accompagner en priant avec lui, être présent et l’aider dans son cheminement vers Dieu (swt).

La prière est une lumière, elle nourrit et apaise les coeurs. Je vous invite à lire l’article sur l’importance et les objectifs de la prière dans la rubrique jurisprudence.

 

La patience est de pair avec la prière

 

La patience est aussi un élément indispensable, tout être humain en a besoin tout au long de sa vie. Elle est primordiale pour le musulman tant dans sa vie que dans sa foi.

Dieu (swt) demande aux croyants de patienter et surtout de se réfugier dans la prière dans les moments d’épreuves. Dieu dit “o croyants ! cherchez du secours dans la patience et la prière ! en vérité, Dieu est avec ceux qui persévèrent.” Sourate 2 Verset 153. Sachant qu’il n’y a pas un seul être humain qui n’est pas touché par les épreuves. Jusqu’à notre mort nous serons éprouvés. Comme le dit Allah (swt) : “ les hommes pensent-ils qu’on les laissera dire “nous croyons!” sans les éprouver ? oui, Nous avons éprouvé ceux qui vécurent avant ceux ci. Dieu connaît parfaitement ceux qui disent la vérité et Il connaît les menteurs.” Sourate l’araignée Versets 2-3

 

La vie est semé d’embuches

 

Apprendre aux enfants que la vie n’est pas simple, qu’il y a des obstacles mais qu’avec l’aide d’Allah (swt) nous réussirons à les surmonter. Et pour avoir Son aide il faut lui demander à travers la prière. Mais également se montrer patient dans chaque épreuve de notre vie, ne pas se montrer agacé, ne pas se plaindre parce que nous vivons telle ou telle situation. Mais ne jamais oublier de toujours dire “al hamdoulillah”, dans les bons comme les moments difficiles. Leur faire prendre conscience qu’à travers l’épreuve Allah (swt) les purifie, Il les aime en leur donnant ces épreuves. Cela signifie qu’Il ne les oublie pas. Leur expliquer les bienfaits de ceux qui patientent. (10)

Je vous invite également à lire l’article sur la patience dans la rubrique spiritualité.

 

Attention à l’arrogance

 

Verset 18 “ne prends pas un air arrogant en abordant tes semblables ! ne te dandine pas avec insolence dans ta démarche ! Dieu n’aime pas les insolents pleins de gloriole”

وَلَا تُصَعِّرْ خَدَّكَ لِلنَّاسِ وَلَا تَمْشِ فِى ٱلْأَرْضِ مَرَحًا ۖ إِنَّ ٱللَّهَ لَا يُحِبُّ كُلَّ مُخْتَالٍۢ فَخُورٍۢ

 

Quand une personne nous parle, il ne faut pas détourner notre visage ou s’adresser à eux de manière hautaine. Selon Moujahid et d’autres: ne leur parle pas en leur tournant le dos. Selon Ibrahim an-Nakha’i: de coin de la bouche en faisant la grimace. (11)

 

L’orgueil: maladie du coeur

L’orgueil fait partie des maladies du coeur. Le fait de se croire supérieur aux autres, de se considérer meilleur qu’autrui. C’est une maladie qui empêche l’entrée au paradis.

Le Prophète (saws) a dit “celui qui a dans son cœur le poids d’un atome d’orgueil n’entrera pas au Paradis.

Il est primordial d’apprendre aux enfants à ne pas se vanter, à ne pas se comparer aux autres. A prendre conscience que c’est Allah (swt) qui donne les bienfaits, qui nous donne la réussite, etc. Que tous les êtres humains sont égaux, ce n’est pas la couleur de la peau, ni le statut social, ni le fait d’être un homme ou femme qui différencie les hommes.

 

Ne pas croire que la foi est acquise

 

Le fait d’être croyant ne nous donne pas le droit de nous croire supérieur à l’autre. Car c’est Allah (swt) qui guide qui Il veut. Un non croyant peut devenir musulman et inversement. Nous ne sommes pas à l’abri de perdre notre foi, mais cela aussi est dû à notre relation avec Allah (swt). Au plus on s’éloigne d’Allah (swt) au plus on risque de perdre notre foi jusqu’à ne plus croire.

C’est pour cela qu’il est important de leur inculquer cette invocation à répéter même en étant adultes: selon Ibn Mas’oud, le Prophète (saws) disait “Seigneur, je Te demande de m’accorder la guidance, la piété, la vertu et le contentement.” (rapporté par Mouslim) “Allahoumma ini as-alouka al houda wa at-touqa wa al ‘afaafa wa al ghina”

 

La modestie et discrétion

 

Verset 19 “sois modeste dans ta démarche ! baisse la voix quand tu parles car le plus horrible des cris est bien le braiment de l’âne.” وَٱقْصِدْ فِى مَشْيِكَ وَٱغْضُضْ مِن صَوْتِكَ ۚ إِنَّ أَنكَرَ ٱلْأَصْوَٰتِ لَصَوْتُ ٱلْحَمِيرِ

 

Ne pas bomber son buste. (12) Et avoir une démarche modeste, ni trop rapide ni trop lente. Quand on parle ne pas parler fort.

Mujahid dit “la plus laide des voix est la voix de l’âne. Toute personne qui élève la voix émet un son équivalent au braiment de l’âne.” Cette comparaison implique l’interdiction d’élever la voix. (13)

 

Le remède contre l’orgueil

 

Allah (swt) nous montre par ce verset que le remède contre l’orgueil c’est d’être modeste. D’être discret, ne pas mettre au courant tout le monde de sa vie. Cela ne regarde personne. Et c’est aujourd’hui le danger des réseaux sociaux. Apprendre aux enfants que regarder la vie des autres sur internet n’est pas sain. Cela est une perte de temps et surtout du voyeurisme. Cela ne nous regarde pas. Et il ne faut pas non plus mettre sa vie sur les réseaux et ne pas la raconter aux gens. Cela ne regarde que nous. Et cela permet de rester modeste.

Je vous invite également à lire l’article sur la maladie de l’orgueil pour en savoir plus.

 

Nous voyons que les recommandations de Luqman sont très précises et utiles afin les enfants grandissent sainement et de manière équilibrée. Le premier élément est de croire en Allah (swt) qui permet à l’être humain de donner un sens à sa vie car on a été créé pour adorer Allah (swt). Ensuite de s’accrocher à la prière car c’est ce qui nous lie à Allah (swt). D’être patient dans notre vie, dans nos épreuves.

De ne pas se sentir supérieur aux autres, d’avoir conscience que nous sommes tous des êtres humains et que Seul Allah (swt) est au dessus de tout. Et d’être discret. Ce sont avec ces éléments là que nous devons éduquer les enfants afin qu’ils ne se perdent pas, qu’ils ne dévient pas du chemin. En tant que parents les causes doivent être fait pour qu’ils restent accrocher à Allah (swt).

 

Références
1) Benchili, Mohamed, Tafsir: commentaire du Coran le laurier de l’exégèse coranique, tome 3, édition Tawhid, Paris, France, 2021, 1ère édition, page 54
2) Ibn al ‘Adawi, Mustafa, l’authentique de l’exégèse d’Ibn Kathir: édition critique, traduit par Abderrazak Mahri, Hood Jhumka, Shakeel Siddiq, édition Maison d’Ennour, France, tome 3, 2020, 1ère édition, page 549
3) Rabahi, Sophie, la croyance en Dieu: premier pilier de la foi, site lumière du firdaws, 2020
4) Ibn al ‘Adawi, Mustafa, l’authentique de l’exégèse d’Ibn Kathir: édition critique, traduit par Abderrazak Mahri, Hood Jhumka, Shakeel Siddiq, édition Maison d’Ennour, France, tome 3, 2020, 1ère édition, page 550
5) al Badr, Abd al-Razzaq, Comprendre les Noms d’Allah, traduction Hood Jhumka, éditions al Hadith, Bruxelles, Belgique, 2019, 3ème édition, pages 126-127
6) Ibid, page 129
7) Ibid, page 131
8) Benchili, Mohamed, Tafsir: commentaire du Coran le laurier de l’exégèse coranique, tome 3, édition Tawhid, Paris, France, 2021, 1ère édition, page 56
9) Mawlawi, Fayçal, Simplification des règles des actes cultuels, traduit par Moncef Zenati, éditions Bayane, 2012, Paris, France, 1ère édition, page 75
10) Rabahi, Sophie, article: la patience : qualité obligatoire du musulman, site lumière du firdaws, 2020
11) Benchili, Mohamed, Tafsir: commentaire du Coran le laurier de l’exégèse coranique, tome 3, édition Tawhid, Paris, France, 2021, 1ère édition, page 57
12) Ibid
13) Ibn al ‘Adawi, Mustafa, l’authentique de l’exégèse d’Ibn Kathir: édition critique, traduit par Abderrazak Mahri, Hood Jhumka, Shakeel Siddiq, édition Maison d’Ennour, France, tome 3, 2020, 1ère édition, page 552

Si vous trouvez nos articles bénéfiques, aidez-nous à produire du contenus de qualité !

 

Pour nous aider, il y a deux choses que vous pouvez faire :

  • Partager notre contenu auprès de personnes pour qui nos articles seront utiles.
  • Faire un don pour nous permettre de financer notre travail de recherche. Notamment à travers l’achat des livres qui servent à la rédaction de nos articles !

D’après Abou Houreira, le Prophète salalahou 3aleyhi wa salam a dit :  » Quand le fils d’Adam meurt, son œuvre s’arrête sauf dans trois choses :

  • Une aumône continue (jariya)
  • Une science dont les gens tirent profit
  • Un enfant pieux qui invoque pour lui »

Rapporté par Muslim

Dans la même catégorie :

L’amour de son frère pour Allah

L’amour de son frère pour Allah

Publié le 7 octobre 2021   Abou Hurayra (ra) rapporte que le Prophète (saws) a dit "un homme est allé visiter son frère dans une autre cité. Allah lui a posté un ange sur son chemin. Quand il est arrivé jusqu'à lui, il a dit "où te diriges tu ?". L'homme lui dit...

Histoire du lépreux, du chauve et de l’aveugle

Histoire du lépreux, du chauve et de l’aveugle

Il y avait trois hommes parmi les fils d'Israël: un lépreux, un chauve et un aveugle. Allah (swt) décida de les mettre à l'épreuve en leur envoyant un ange.   Le lépreux   Il se présenta d'abord au lépreux et lui demanda "que désires tu le plus ?". L'homme...

L’importance d’adresser le salam

L’importance d’adresser le salam

Adresser le salam est devenu banal pour la plupart d'entre nous au point de ne l'adresser qu'aux personnes que nous connaissons. Mais en quoi est-il si important ?   Le Prophète (saws) a dit “vous n’entrerez au Paradis que lorsque vous croirez, mais vous ne...

Si vous trouvez nos articles bénéfiques, aidez-nous à produire du contenus de qualité !

 

Pour nous aider, il y a deux choses que vous pouvez faire :

  • Partager notre contenu auprès de personnes pour qui nos articles seront utiles.
  • Faire un don pour nous permettre de financer notre travail de recherche. Notamment à travers l’achat des livres qui servent à la rédaction de nos articles !

D’après Abou Houreira, le Prophète salalahou 3aleyhi wa salam a dit :  » Quand le fils d’Adam meurt, son œuvre s’arrête sauf dans trois choses :

  • Une aumône continue (jariya)
  • Une science dont les gens tirent profit
  • Un enfant pieux qui invoque pour lui »

Rapporté par Muslim

Restons en contact !

Les dernières publications

poème la croyance en Allah (swt)

poème la croyance en Allah (swt)

  Lorsqu’on prononce la shahada Cela signifie qu’on croit en Allah (swt). Il (swt) nous a créés dans le but de L’adorer Et surtout de ne rien Lui associer. Mais nous ne pouvons pas adorer, aimer notre Créateur Sans Le connaître à travers Ses Noms et Ses Attributs...

A la rencontre de Mohammed (saws)

A la rencontre de Mohammed (saws)

"A la rencontre de Mohammed", un livre que je vous recommande. Il est facile à lire, simple à comprendre, autant pour les jeunes que les adultes.    L’auteur, Omar Sulaiman, évoque la vie du Prophète (saws) sous un angle particulier, très intéressant. Il a évoqué...

al Hassan al Basri : un homme qui mettait en pratique

al Hassan al Basri : un homme qui mettait en pratique

Al Hassan al Basri fait partie des tabi'ines. Mais qui est-il ? Qu'a t-il de particulier qui le distingue d'autres tabi'ines ? Comment a-t-il été utile à la communauté ?    Ses origines   Al Hassan al Basri est né à Médine en l’an 28 de l’hégire pour...