Les règles du jeûne de la femme musulmane

Publié le 9 Mai, 2020

Article rédigé par Sophie Rabahi

Si vous trouvez nos articles bénéfiques, aidez-nous à produire du contenus de qualité !

 

Pour nous aider, il y a deux choses que vous pouvez faire :

  • Partager notre contenu auprès de personnes pour qui nos articles seront utiles.
  • Faire un don pour nous permettre de financer notre travail de recherche. Notamment à travers l’achat des livres qui servent à la rédaction de nos articles !

Les règles du jeûne sont différentes selon la situation dans laquelle le musulman se trouve. Nous allons voir les différents avis des savants.

 

Lors des menstrues ou locchies pendant le jeûne

 

Lors de ses menstrues ou des locchies il est interdit à la femme de jeûner. Elle doit récupérer les jours manqués après la période du mois de Ramadan. Aisha (ra) dit “lorsque nous étions en période de menstrues du temps du Prophète (saws) on nous ordonnait de rattraper le jeûne. Mais on ne nous ordonnait pas de rattraper la prière.” (al Boukhari et Mouslim)

Lors du voyage ou en cas de maladie pendant le jeûne

 

En Islam, le Législateur (Allah) (swt) a donné une dérogation au malade et au voyageur pour ne pas jeûner. Concernant le voyage, selon la majorité des savants le jeûne est meilleur pour celui qui ne subit pas de préjudice. Pour les hanbalites, il est préférable de ne pas jeûner. Abou Sa’id al Khoudri dit “nous participions aux expéditions en compagnie du Prophète (saws) pendant le Ramadan. Parmi nous, certains jeûnaient et d’autres pas. Le jeûneur ne blâmait pas celui qui ne jeûnait pas. Et celui qui ne jeûnait pas ne blâmait pas celui qui  jeûnait . Par ailleurs ils considéraient que si celui qui en avait la force jeûnait, ceci était bien. Et que si celui qui ressentait une faiblesse ne jeûnait pas, ceci était bien.” (rapporté par Ahmed et Mouslim). 

Il y a toutefois des conditions pour le voyageur qui ne souhaite pas jeûner. Il faut que la distance du voyage soit de 80 km environ et qu’il parte avant l’aube. 

Concernant le malade, si le jeûne aggrave sa maladie ou retarde sa guérison il lui est permis de ne pas jeûner. S’il jeûne malgré qu’il soit malade, son jeûne est valide. Mais il reste répréhensible car il s’est détourné de la dérogation aimée de Dieu. Pour l’imam Malik s’il risque un préjudice pour la santé il est dans l’obligation de ne pas jeûner. 

 

La femme enceinte et celle qui allaite pendant le jeûne

 

Pour les hanafites elle peut ne pas jeûner. Elle doit récupérer les jours manqués après le mois de Ramadan. Pour les shafi’ites, si elle ne pas jeûne pas par crainte pour l’enfant elle doit récupérer les jours manqués et s’acquitter de la compensation. Par contre si c’est par crainte pour elle-même, elle récupère les jours manqués sans compensation. Pour les malikites, dans les deux cas elle rattrape les jours manqués. Mais celle qui allaite doit en plus s’acquitter de la compensation financière.

 

La personne âgée et le malade chronique lors du jeûne

 

Il est permis à la personne âgée et au malade atteint d’une maladie chronique de ne pas jeûner. Ils n’ont pas à récupérer les jours manqués. Ils doivent s’acquitter de la compensation (al fidya) en nourrissant un pauvre pour chaque jour manqué. D’après Ibn ‘Abbas (ra): “il a été permis à la personne âgée de ne pas jeûner. Il devra nourrir pour chaque jour un pauvre sans devoir récupérer les jours manqués.” (rapporté par ad-Daraqotni).

 

Interruption du jeûne par oubli ou par erreur

 

Celui qui interrompt son jeûne par erreur n’est pas coupable de péché. Quant à celui qui l’interrompt volontairement il est coupable d’un grand péché. Le Prophète (saws) a  dit “quiconque rompt le jeûne d’un jour du Ramadan sans qu’il soit exonéré par une permission divine, ne pourra récupérer ce jour là même s’il jeûnait toute sa vie.” (rapporté par Ahmed et ad-Darami). Pour l’imam Malik, lorsque la personne mange et de boit par distraction le jeûne reste valide. Mais la personne doit récupérer le jour contrairement à la majorité des savants. 

 

La récupération des jours manqués concernant le jeûne

 

C’est une obligation différée jusqu’au Ramadan suivant. Pour l’imam Malik, il est préférable de rattraper ses jours le plus vite possible pour s’acquitter rapidement de sa dette. La récupération ne nécessite pas la succession des jours. Il est par conséquent permis de jeûner trois jours séparément. Mais la succession est plus méritoire. Car elle ressemble à l’accomplissement du jeûne du mois de Ramadan. 

Si le Ramadan prochain arrive avant d’avoir récupéré ses jours manqués. Si c’est pour une raison valable, la personne retardera la récupération de ses jours après le mois de Ramadan sans être redevable de compensation financière. Mais si c’est sans aucun motif valable, elle doit récupérer les jours manqués après le Ramadan. Et en plus s’acquitter d’une compensation financière (nourrir un pauvre pour chaque jour manqué). 

Pour la majorité des savants,  si le musulman meurt en étant redevable de jeûne. Donc son proche nourrit pour lui un pauvre pour chaque jour manqué avec l’argent du défunt. Le Prophète (saws) “quiconque meurt en étant redevable de jeûne son proche nourrira pour lui un pauvre pour chaque jour manqué.” (rapporté par at-Tirmidhy). 

 

Référence:
Mawlawi, Fayçal, la simplifications des règles des actes cultuels, éditions Bayane, 2012, Paris, France, traduit par Moncef Zenati, chapitre du jeûne, pages 141-172

Si vous trouvez nos articles bénéfiques, aidez-nous à produire du contenus de qualité !

 

Pour nous aider, il y a deux choses que vous pouvez faire :

  • Partager notre contenu auprès de personnes pour qui nos articles seront utiles.
  • Faire un don pour nous permettre de financer notre travail de recherche. Notamment à travers l’achat des livres qui servent à la rédaction de nos articles !

D’après Abou Houreira, le Prophète salalahou 3aleyhi wa salam a dit :  » Quand le fils d’Adam meurt, son œuvre s’arrête sauf dans trois choses :

  • Une aumône continue (jariya)
  • Une science dont les gens tirent profit
  • Un enfant pieux qui invoque pour lui »

Rapporté par Muslim

Dans la même catégorie :

La prière du vendredi

La prière du vendredi

Le vendredi est un jour important pour le musulman. La prière est une obligation. Mais pour qui est-elle obligatoire ? En quoi le jour du vendredi est-il particulier ? Quels actes effectués ce jour là ? Quelles sont les mérites de la prière du vendredi ? Statut...

Les règles du voyage

Les règles du voyage

Allah (swt) dans son immense générosité nous a facilité dans plusieurs situations. Et notamment lorsque nous sommes en voyage. Mais quelles sont les dérogations que le Législateur nous a donné durant le voyage ? Est-il permis à la femme de voyager seule ? Quelles sont...

La zakat: importance et objectifs

La zakat: importance et objectifs

La zakat fait partie des piliers de l’Islam. Mais qu’est ce que réellement la zakat ? Quelles sont les conditions pour la donner ? Quels sont ses objectifs ?   Définition de la zakat   Comme le dit sheykh Fayçal al Mawlawi dans son ouvrage "simplification...

Objectifs et importance de la prière

Objectifs et importance de la prière

La prière est un des piliers de l'islam, elle est essentielle à la vie du musulman. Mais quels sont ses objectifs ? En quoi est-elle si importante ? Quels sont ses bienfaits ? Comment a t-elle été prescrite ?    Définition de la prière   La prière est une...

Si vous trouvez nos articles bénéfiques, aidez-nous à produire du contenus de qualité !

 

Pour nous aider, il y a deux choses que vous pouvez faire :

  • Partager notre contenu auprès de personnes pour qui nos articles seront utiles.
  • Faire un don pour nous permettre de financer notre travail de recherche. Notamment à travers l’achat des livres qui servent à la rédaction de nos articles !

D’après Abou Houreira, le Prophète salalahou 3aleyhi wa salam a dit :  » Quand le fils d’Adam meurt, son œuvre s’arrête sauf dans trois choses :

  • Une aumône continue (jariya)
  • Une science dont les gens tirent profit
  • Un enfant pieux qui invoque pour lui »

Rapporté par Muslim

Restons en contact !

Les dernières publications

sourate al asr : le temps

sourate al asr : le temps

A travers sourate al asr nous allons développer un thème essentiel : le temps. Cet élément qui aujourd'hui est négligé alors qu'Allah (swt) nous a averti dans le Coran de faire attention à notre capital temps.  Présentation de sourate al asr   (3)وَٱلْعَصْر(1)...

poème la croyance en Allah (swt)

poème la croyance en Allah (swt)

  Lorsqu’on prononce la shahada Cela signifie qu’on croit en Allah (swt). Il (swt) nous a créés dans le but de L’adorer Et surtout de ne rien Lui associer. Mais nous ne pouvons pas adorer, aimer notre Créateur Sans Le connaître à travers Ses Noms et Ses Attributs...

A la rencontre de Mohammed (saws)

A la rencontre de Mohammed (saws)

"A la rencontre de Mohammed", un livre que je vous recommande. Il est facile à lire, simple à comprendre, autant pour les jeunes que les adultes.    L’auteur, Omar Sulaiman, évoque la vie du Prophète (saws) sous un angle particulier, très intéressant. Il a évoqué...