La calomnie et la médisance

Publié le 21 Jan, 2023

Article rédigé par Sophie Rabahi

Si vous trouvez nos articles bénéfiques, aidez-nous à produire du contenus de qualité !

 

Pour nous aider, il y a deux choses que vous pouvez faire :

  • Partager notre contenu auprès de personnes pour qui nos articles seront utiles.
  • Faire un don pour nous permettre de financer notre travail de recherche. Notamment à travers l’achat des livres qui servent à la rédaction de nos articles !

La calomnie et la médisance font partie des péchés qui se sont tellement développés dans la société qu’ils sont devenus banaux. Mais qu’est ce que la calomnie ? Quelle est la différence avec la médisance ? quelles sont les conséquences de ses péchés ?

 

Définition de la calomnie

 

الإِفْكُ vient de ء ف ك qui signifie retourner, déformer, dénaturer, mentir, falsifier .(1)

 

Différence entre la calomnie et la médisance

 

Abou Hourayra (ra) rapporte que que le Prophète (saws) a demandé à des gens : « Savez-vous ce qu’est la médisance ? » Ils lui dirent : « Allah et son messager le savent mieux. » . Il (saws) répondit « C’est dire de ton frère ce qui ne lui plaît pas. » On lui demanda : « Et si ce que je dis de lui était vrai ? » . Il (saws) dit « S’il est comme vous dites, vous avez commis une médisance à son égard. S’il n’est pas comme vous dites, vous l’avez calomnié. » (Rapporté par Muslim, Abu Dawud et Tirmidhi) (2)

 

La calomnie c’est le fait de dire une chose sur sa soeur ou son frère qui n’existe pas. Et la médisance c’est parler de sa soeur ou son frère en son absence concernant un fait qui existe. Il n’y a pas de mensonge comme la calomnie mais la personne parle sur une autre en son absence. Cela est aussi un péché puisque la personne parle sur l’autre.

 

La calomnie : un très grand péché

 

La calomnie est une chose très grave car elle intègre la notion de mensonge, qui fait partie des grands péchés. Allah (swt) dit  » Ne médisez pas les uns des autres. L’un de vous aimerait-il manger la chair de son frère mort ? Assurément non, vous en auriez horreur. Et craignez Allah (…) » (Sourate 49, Verset 12) (3)

 

La calomnie de Aisha (ra)

 

Lors d’un voyage avec le Prophète (saws) et ses compagnons, Aisha (ra) s’isola du camp pour faire ses besoins. La caravane est reparti en pensant qu’Aisha (ra) était dans son baldaquin. En route, il s’aperçurent qu’elle n’était pas là. Un compagnon, Safwan ibn al Mu’atta fit demi tour pour la chercher. elle monta sur son chameau et lui marcha à côté. Certains hypocrites les virent rentrés bien après la caravane. AbdAllah ibn Ubbay, le plus grand hypocrite de Médine, vit une opportunité de nuire au Prophète (saws). Il propagea la rumeur qu’Aisha (ra) avait la fornication avec ce compagnon. (4)

 

Le verset qui innocenta Aisha (ra)

 

Le Prophète (saws) dit à Aisha (ra) “o Aisha, si tu as commis quelque acte répréhensible,demande pardon à Dieu…C’est Lui qui accepte le repentir de Ses serviteurs.” elle se mit à pleurer et lui répondit “par Dieu, je ne me repentirai pas de ce que tu viens de dire car si je reconnais ce que les gens prétendent j’aurai avoué une chose que je n’ai pas commise. Et si je nie cette accusation vous ne me croiriez pas ! je ne peux dire ce qu’a dit le père de Youssouf (aws) “il ne me reste qu’une belle patience.” C’est Dieu qu’il faut appeler au secours contre ce que vous racontez.”

Finalement, elle fut disculpée par la révélation d’un verset “….quand vous avez entendu cette calomnie, les croyants et les croyantes auraient dû avoir une meilleure opinion d’eux même et simplement dire : “c’est là une calomnie manifeste !” que n’ont-ils amené 4 témoins…” Sourate 24 Versets 12 -13

Les versets 11 à 20 furent révélés concernant l’interdiction de la calomnie, ne pas salir l’honneur de quiconque. Et qu’il est obligatoire d’apporter 4 témoins pour attester de ces dires. Je vous invite à relire ces versets et à méditer dessus.  (5)

 

Enseignements de ces versets

 

Interdiction de colporter des rumeurs

 

Il est interdit de colporter des rumeurs (Versets 12-13). Lors de la calomnie de Aisha (ra), les gens auraient dû se mettre à sa place et ne pas l’accabler. Tout comme l’ont fait Abou Ayyub Khalid al Ansari et sa femme, ils ont soutenu et pris la défense d’Aisha (ra). Ils auraient dû penser avec logique car Aisha (ra) et le compagnon Safwan (ra) sont revenus sans se cacher. Alors que des personnes qui auraient commis le péché de la fornication auraient pris leurs précautions pour ne pas qu’on les voit. C’est pour cela qu’Allah (swt) dit “c’est une calomnie évidente”. (6)

 

Allah (swt) a invité les calomniateurs à se repentir

 

Cela montre Sa Miséricorde. Il n’a pas accablé les calomniateurs de suite, Il leur a laissé le temps de prendre conscience de leur péché et de se repentir sincèrement. Notamment cela s’adressait à Mistah, Hassan et Hamana bint Jahch (la sœur de Zaynab bint Jahch (ra)). Cela ne concerne pas les calomniateurs hypocrites tel qu’AbdAllah ibn Ubay ibn Sahil. (7)

 

Faire attention à ce que l’on dit

 

Tous nos actes et paroles sont comptabilisés auprès d’Allah (swt) et ils peuvent avoir de lourdes conséquences. C’est pour cela qu’il faut faire très attention à ce que l’on dit. Le Prophète (saws) a dit “il arrive parfois à l’homme de prononcer des paroles qui provoquent la colère d’Allah, sans se rendre compte de leur gravité alors qu’elles le précipiteront en Enfer plus profondément que la distance qui sépare le ciel de la terre.” (rapporté par al Boukhari et Mouslim) (8)

 

Toujours penser de manière positive d’autrui

 

Allah (swt) nous rappelle également dans ces versets qu’il faut toujours avoir une image positive des autres, rechercher leurs qualités. Si une information nous est rapportée sur quelqu’un, toujours vérifier l’information et penser du bien de la personne. Ne pas se focaliser sur ses défauts. (9)

 

Ceux qui souhaitent semer le trouble au sein des croyants

 

Dans le verset 19, Allah (swt) leur rappel que le fait de propager des rumeurs est interdit. Et celui qui le pratique s’expose à un châtiment sévère dans ce bas monde et dans l’au delà. (10)

 

Etre indulgent envers ses frères et sœurs

 

Allah (swt) rappelle aux croyants qu’ils doivent faire preuve d’indulgence, de pardon, de solidarité entre eux. Lorsqu’un d’eux est touché dans son honneur, alors son frère, sa sœur en islam doit le défendre et partager sa douleur, comme si c’était lui qui était atteint. S’il n’y a pas cela entre croyants alors c’est que la foi n’est pas solide.

AbdAllah ibn Ubay ibn Salûl sera châtié au plus de l’enfer, dans le degré des hypocrites qui est le fond de l’enfer. (11)

 

Protéger l’honneur de Ses créatures

 

Afin de protéger l’honneur de Ses créatures et par Miséricorde, Allah (swt) a ordonné d’apporter quatre témoins véridiques qui aurait les personnes accusées commettre la fornication.  (12)

 

La médisance

 

Acquérir la véracité

 

La véracité : morale du musulman

 

Dans son ouvrage, l’éthique du musulman, Mohammed al Ghazzali évoque le fait d’être véridique. Le musulman doit avoir un bon comportement. Etre véridique doit faire partie de son caractère car c’est le cœur de la morale du musulman. (13) Le Prophète (saws) a dit “prenez garde au soupçon car le soupçon est le plus mensonger des propos rapportés” (rapporté par al Boukhari)

L’imam al Ghazzali  dit également que le mensonge, la duplicité, la fraude et la calomnie sont les signes de l’hypocrisie et de rupture des liens avec la Foi.

 

La médisance corrompt l’âme

 

Mentir corrompt l’âme, amène à commettre d’autres péchés et c’est le pire des défauts. (14) Le Prophète (saws) a dit “la nature du fidèle croyant peut s’accoutumer de tous les défauts sauf de la trahison et du mensonge.” (rapporté par Ahmad) Car mentir peut amener à de graves conséquences pour autrui. Au plus le mensonge est grand au plus ce péché est important pour Allah (swt).

Le Prophète (saws) a dit “j’ai vu cette nuit deux hommes venir vers moi et qui m’ont dit : l’homme que tu as vu auquel on brisait les maxillaires proférait le mensonge et il en subira les conséquences jusqu’à ce que son mensonge atteigne les horizons. il ne cesse d’être traité ainsi jusqu’au jour de la résurrection.” (rapporté par al Boukhari)

Le pire des mensonges concerne le mensonge sur la religion, au sujet d’Allah (swt) ou du Prophète (saws). Le prophète (saws) a dit “le mensonge à mon sujet n’est pas comme le mensonge fait sur n’importe qui. celui qui ment volontairement à mon sujet, qu’il prenne sa place en Enfer.” (rapporté par al Boukhari) (15)

Afin que le musulman ne tombe pas dans le mensonge, nous devons apprendre aux enfants trés tôt à toujours dire la vérité. même si elle est dure à dire. Car en grandissant, il sera habitué à ne pas mentir. le Prophète (saws) a dit “celui qui dit à un enfant viens, tiens, puis ne lui donne rien aura commis un mensonge.” (rapporté par Ahmad)

 

Etre véridique en toutes circonstances

 

Le fait de mentir est tellement grave qu’il est interdit d’y recourir même pour plaisanter. Le Prophète (sasw) a dit “malheur à celui qui ment en rapportant une conversation destinée à faire rire l’assistance. Malheur à lui ! malheur à lui ! “ (rapporté par at-Tirmidhy) (16)

Ne pas mentir également lorsque l’on fait du commerce, que l’on vend une marchandise. Le Prophète (saws) a dit “il n’est pas permis à un individu musulman, en vendant une marchandise dont il sait qu’elle comporte un vice de ne pas le porter à la connaissance de l’acheteur.” (rapporté par al Boukhari)

Mais également lorsque nous devons témoigner. (17)

 

S’attacher à la véracité

 

Le Prophète (saws) a dit “quand le serviteur ment, l’ange s’éloigne de lui d’un mille du fait de la puanteur de ce qu’il a rapporté.” (rapporté par at-Tirmidhy)

Le Prophète (saws)  a dit “ attachez vous à la véracité car la véracité conduit au bien et le bien conduit au paradis. L’homme ne cesse d’être véridique et de s’attacher à la véracité jusqu’à ce qu’il soit inscrit comme un juste auprès de Dieu. Méfiez vous du mensonge, car le mensonge conduit à la débauche et la débauche conduit à l’enfer. le serviteur ne cesse de mentir et de rechercher le mensonge jusqu’à ce qu’il soit inscrit comme menteur auprès de Dieu” (rapporté par al Boukhari) (18)

Allah (swt) dit dans Sourate houjourat Verset 10: «Ô vous les croyants qu’un groupe ne se raille pas d’un autre groupe car ceci son peut-être meilleur et que des femmes ne se moque pas d’autre femme car celle-ci peuvent être meilleur et ne vous dénigrer pas et ne vous lancez pas mutuellement des sobriquets injurieux, quel vilain mot que perversion lorsqu’on a déjà la foi et quiconque ne se repend pas cela sont parmi les injustes». (19)

 

Le châtiment des médisants

 

D’ après Anas ibn Malik (ra), le Messager d’Allah (saws) a dit: « Lors de mon ascension aux cieux, je suis passé devant un groupe de gens qui avaient des ongles en cuivre avec lesquels ils se déchiraient le visage et la poitrine. J’ai dit: « Qui sont ces gens ô Gabriel? » Il m’a répondu: « Ce sont ceux qui mangent la chair des autres et qui portent atteinte à leur honneur. » (Rapporté par Abou Dawoud et Ahmad) (20)

 

La patience : qualité nécessaire face à la médisance et à la calomnie

 

Il y a différentes catégories de patience. Je vous invite pour plus de détails à lire l’article sur la patience dans la rubrique.

Ce qui nous intéresse ici c’est la patience envers le mal que peut nous faire autrui. C’est ce genre de patience qui est le plus difficile pour l’être humain. Seuls les prophètes et les véridiques ont ce type de patience. Malgré tout ce que les ennemis du Prophète (saws) lui ont fait subir, il ne s’est pas vengé. Au contraire, il a invoqué Allah (swt) pour qu’Il leur pardonne et les guide. (21)

 

Comment acquérir ce type de patience

 

La volonté d’Allah (swt)

 

Avoir conscience que tout ce qui se passe dans l’univers dépend de la volonté d’Allah (swt). Penser aux péchés que l’on fait car un mal peut nous toucher en conséquence de nos péchés.

 

Apprendre à pardonner

 

Pardonner fait partie aussi des facteurs d’acquisition de la patience. Penser à la récompense divine en ce qui concerne les pardonneurs. Allah (swt) dit dans sourate la concertation Verset 40 « Le mal est rétribué par un mal identique, tandis que le salaire de celui qui pardonne et qui réconcilie appartient à Allah ; certes Il n’aime pas les injustes ».

 

L’éloignement d’Allah (swt)

 

Le fait de vouloir se venger va devenir un objectif en soi et éloigner d’Allah (swt), de négliger les obligations et surtout va amener à être injuste également. Prendre exemple sur le prophète (saws) qui a toujours fait preuve de clémence envers ses ennemis.

 

Récompense pour celui qui patiente

 

Le fait de patienter va permettre à l’injuste de prendre conscience de son injustice et de demander pardon. Allah (swt) dit « Rend le mal par le bien ; tu transformeras ainsi un ennemi avéré en un ami intime • Seuls les gens patients peuvent y parvenir, seuls ceux qui ont un haut rang peuvent y parvenir ». Sourate Les Versets détaillés Versets  33-35.

Celui qui subit une injustice et patiente, Allah (swt) le purifie de ses péchés ou l’élève en degré. (22)

 

Défendre  la victime

 

Défendre la personne qui est victime de médisance. Le Prophète (saws)) a dit : « Celui qui défend l’honneur de son frère alors qu’il est absent, c’est un devoir pour Allah que de l’affranchir du feu ». (Tirmidhi)

 

Vérifier les dires

 

Toujours vérifier si ce que dit la personne au sujet d’autrui est vrai. Rappeler à la personne qui médie que ce qu’elle raconte ne nous regarde pas. Il est rapporté qu’Al-Hassan Al-Basri (ra) a dit : « Parmi les signes qui indiquent qu’Allah se détourne du serviteur, est le fait qu’Il le fasse se préoccuper de ce qui ne le concerne pas ».

 

Dévier la discussion

 

Quand une personne commence à médire il faut l’amener à discuter d’un autre sujet. Si la personne continue sa médisance alors il ne reste plus qu’à partir. Allah nous dit dans le Coran : « Quand tu vois ceux qui pataugent dans des discussions à propos de Nos versets, éloigne-toi d’eux jusqu’à ce qu’ils entament une autre discussion. Et si le Diable te fait oublier), alors, dès que tu te rappelles, ne reste pas avec les injustes. » Sourate des Bestiaux Verset 68.

Une personne qui fait de la médisance est dû à plusieurs facteurs. Soit au fait qu’elle ignore que cela est interdit, soit à la jalousie. Soit à une foi qui est faible, soit à la perte de temps, soit au manque de confiance en soi.(23)

 

Les moyens pour délaisser la médisance

 

La médisance est un grand péché

 

Se souvenir que la médisance fait partie des graves péchés qui mènent à l’enfer. Se mettre à sa place et se demander si ce que je dis j’aimerai qu’une autre personne le fasse à mon sujet.

Se rappeler du verset suivant, Allah (swt) dit : « Bienheureux sont certes les croyants, ceux qui sont humbles dans leur Salât, qui se détournent des futilités etCeux qui ne donnent pas de faux témoignages; et qui, lorsqu’ils passent auprès d’une frivolité, s’en écartent noblement et quand ils entendent des futilités, ils s’en détournent ». Sourate Al-Qasas Verset 55.

 

Chaque parole est comptabilisée

 

Avoir conscience que la personne de laquelle on parle peut nous entendre et surtout qu’Allah (swt) entend tout. Et que chaque parole dite est comptabilisé. Bien choisir ses amis, s’éloigner de ceux qui pratiquent la médisance.

 

Autres

 

Se concentrer sur les qualités des gens, au lieu de traquer leurs défauts. Se repentir et se rappeler des versets et hadiths parlant de la calomnie et ses conséquences. On interrogea le Prophète (saws) : « Ô Messager d’Allâh ! Quel est le meilleur Islam ? » Il répondit : « Celui dont les musulmans sont en sécurité concernant ses paroles et ses actes. » (rapporté par Al Boukhari et Mouslim) (24)

 

Les hadiths sont nombreux concernant la médisance et la calomnie. Nous devons contrôler notre langue et la préserver de ces péchés qui amène la colère d’Allah (swt). N’oubliions pas qu’écouter une personne médire ou calomnier autrui n’est pas sans conséquence car nous participons à ce péché en écoutant. Si nous sommes dans cette situation, il faut rappeler à la personne que ce sont de graves péchés et s’éloigner si elle ne veut pas s’arrêter. Malheureusement de nos jours, la médisance et la calomnie sont devenus des banales alors qu’elles provoquent la colère d’Allah (swt) et un châtiment douloureux pour celui qui le fait.

 

 

Références

 

1) Gloton, Maurice, Une approche du Coran par la grammaire et le lexique, édition al Bouraq, 1ère édition, Beyrouth, Liban, 2002, page 245
2) Ilham, article “calomnie et médisance: la maladie de la oumma”, site avenue des soeurs, 2014
3) Ibid
4) Ibn Isma’il al Hachemi Abd ar-Rahman, Aisha: l’épouse pure, véridique et bien aimée du Prophète (saws), édition as-salam, 2019, 1ère édition, page 164
5) Oussama, Abou et Dif, Malika, Les premières femmes de l’islam, édition Tawhid, 2013, 1ère édition, pages 31-32
6) Ibn Isma’il al Hachemi Abd ar-Rahman, Aisha: l’épouse pure, véridique et bien aimée du Prophète (saws), édition as-salam, 2019, 1ère édition, page 164
7) Ibid, page 166
8) Ibid, page 167
9) Ibid, page 168
10) Ibn Isma’il al Hachemi Abd ar-Rahman, Aisha: l’épouse pure, véridique et bien aimée du Prophète (saws), édition as-salam, 2019, 1ère édition, page 169
11) Ibid, page 169
12) Ibid, page 172
13) al Ghazzali, Mohammad, L’éthique du musulman: les fondements de la morale, traduit par M.Fateh, édition Alqalam, 2016, 1ère édition, page 43
14) Ibid, pages 44-45
15) Ibid, page 46
16) Ibid, pages 47-48
17) Ibid, pages 50-51
18) Ibid, page 53
19) Ibn Arabi, article : la médisance en islam: sa gravité et conseils pour l’éviter, site ajib, 2017
20) Ilham, article “calomnie et médisance: la maladie de la oumma”, site avenue des soeurs, 2014
21) havre de savoir, vingt bonnes raisons de patienter face à la calomnie, traduit de l’ouvrage Ibn Taymiya, site havre de savoir, 2012,
22) Ibid
23) Ibn Arabi, article : la médisance en islam: sa gravité et conseils pour l’éviter, site ajib, 2017
24) Ibid

Si vous trouvez nos articles bénéfiques, aidez-nous à produire du contenus de qualité !

 

Pour nous aider, il y a deux choses que vous pouvez faire :

  • Partager notre contenu auprès de personnes pour qui nos articles seront utiles.
  • Faire un don pour nous permettre de financer notre travail de recherche. Notamment à travers l’achat des livres qui servent à la rédaction de nos articles !

D’après Abou Houreira, le Prophète salalahou 3aleyhi wa salam a dit :  » Quand le fils d’Adam meurt, son œuvre s’arrête sauf dans trois choses :

  • Une aumône continue (jariya)
  • Une science dont les gens tirent profit
  • Un enfant pieux qui invoque pour lui »

Rapporté par Muslim

Dans la même catégorie :

Si vous trouvez nos articles bénéfiques, aidez-nous à produire du contenus de qualité !

 

Pour nous aider, il y a deux choses que vous pouvez faire :

  • Partager notre contenu auprès de personnes pour qui nos articles seront utiles.
  • Faire un don pour nous permettre de financer notre travail de recherche. Notamment à travers l’achat des livres qui servent à la rédaction de nos articles !

D’après Abou Houreira, le Prophète salalahou 3aleyhi wa salam a dit :  » Quand le fils d’Adam meurt, son œuvre s’arrête sauf dans trois choses :

  • Une aumône continue (jariya)
  • Une science dont les gens tirent profit
  • Un enfant pieux qui invoque pour lui »

Rapporté par Muslim

Restons en contact !

Les dernières publications

poème la croyance en Allah (swt)

poème la croyance en Allah (swt)

  Lorsqu’on prononce la shahada Cela signifie qu’on croit en Allah (swt). Il (swt) nous a créés dans le but de L’adorer Et surtout de ne rien Lui associer. Mais nous ne pouvons pas adorer, aimer notre Créateur Sans Le connaître à travers Ses Noms et Ses Attributs...

A la rencontre de Mohammed (saws)

A la rencontre de Mohammed (saws)

"A la rencontre de Mohammed", un livre que je vous recommande. Il est facile à lire, simple à comprendre, autant pour les jeunes que les adultes.    L’auteur, Omar Sulaiman, évoque la vie du Prophète (saws) sous un angle particulier, très intéressant. Il a évoqué...

al Hassan al Basri : un homme qui mettait en pratique

al Hassan al Basri : un homme qui mettait en pratique

Al Hassan al Basri fait partie des tabi'ines. Mais qui est-il ? Qu'a t-il de particulier qui le distingue d'autres tabi'ines ? Comment a-t-il été utile à la communauté ?    Ses origines   Al Hassan al Basri est né à Médine en l’an 28 de l’hégire pour...