La miséricorde en Islam

Publié le 19 Oct, 2020

Article rédigé par Sophie Rabahi

Si vous trouvez nos articles bénéfiques, aidez-nous à produire du contenus de qualité !

 

Pour nous aider, il y a deux choses que vous pouvez faire :

  • Partager notre contenu auprès de personnes pour qui nos articles seront utiles.
  • Faire un don pour nous permettre de financer notre travail de recherche. Notamment à travers l’achat des livres qui servent à la rédaction de nos articles !

La miséricorde est fondamentale en Islam. Mais qu’est ce que la miséricorde ? Envers qui faut-il en faire preuve ? 

 

Définition de la miséricorde

 

C’est le fait nous éprouvions de la compassion lorsqu’autrui souffre. Ou d’être attristé lorsqu’une personne est dans le péché. Elle espère que la personne retrouver le droit chemin. (1)

 

La miséricorde : un attribut de Dieu

 

Elle fait partie des attributs divins. Toute la création est basée sur Sa miséricorde. Son Trône fut le premier élément que le Législateur (Dieu) a créé. Puis se trouve à Ses côtés Son Livre dans lequel est écrit “certes Ma miséricorde l’emporte sur Ma colère.” (2)

 

Sa Miséricorde est de deux sortes

 

 Générale

 

Allah est Miséricordieux envers toutes Ses créatures. Il leur donne les bienfaits dont ils ont besoin.

Spécifique

 

Elle concerne uniquement les croyants dans le sens où Dieu leur facilite le droit chemin. Il leur donne les éléments pour Lui obéir. Et Il affermit leur foi et les protège du Feu. (3)

 

La loi de Dieu est une miséricorde

 

La Loi de Dieu est une Lumière et une Miséricorde car elle guide vers la voie droite. Le Législateur l’a rempli de Miséricorde en y mettant de la  facilité, de la souplesse. Elle écarte les gênes et les difficultés des créatures.

Mais également Ses interdits sont une Miséricorde car ils préservent la religion des serviteurs. Comme l’interdiction de l’alcool qui préserve leur raison. Ou l’interdiction de la médisance afin de préserver leur honneur et leur personne. L’interdiction de la fornication permettant de préserver la progéniture, etc.  (4)

Le Prophète (saws) a dit Dieu est plus miséricordieux envers Ses serviteurs que la mère envers son enfant.” (al Boukhari) (5)  Allah a mis Sa Miséricorde dans les cœurs de toutes Ses créatures y compris les animaux. (6)

Une sourate est appelée par Son Nom ar-Rahman où de nombreux bienfaits sont énumérés. Cela montre que la miséricorde est un élément très important.

 

Le Prophète (saws) envoyé comme miséricorde à l’humanité

 

Dieu a placé dans son cœur de la science, de la gentillesse, de la miséricorde, de la générosité, de la compréhension, etc. Et tant de qualités qui font qu’il était le serviteur d’Allah le plus miséricordieux, le plus affectueux, le plus indulgent. Dieu dit “ Tu as été si doux à leur égard par une miséricorde de Dieu. Si tu avais été rude et dur de cœur, ils se seraient séparés de toi.” S 3V159

Lorsque ses ennemis ont voulu le tuer lors de la bataille de Ouhoud, le Prophète (saws) a invoqué Dieu pour qu’Il les guide. Il dit “O mon Dieu ! Guide mon peuple il ne sait pas ce qu’il fait” (7) Il n’a absolument pas chercher à se venger.

C’est par sa miséricorde que le Prophète (saws) a touché les cœurs des gens quand il les a appelé à l’Islam. (8)

 

La miséricorde: une qualité obligatoire pour tout musulman

 

L’Islam demande d’avoir de la compassion envers tous les êtres vivants, que ce soit les êtres humains, les animaux, etc. Cela fait partie des éléments de la Foi. Le croyant doit être affectueux et gentil envers toutes les créatures. Il doit soulager leurs difficultés du mieux qu’il peut. Le Prophète (saws) a dit “à celui qui ne fait pas miséricorde aux hommes, Dieu ne fait pas miséricorde.” (al Boukhari) C’est à dire aux hommes de manière générale. (9)

L’Islam est un Message de bien, de paix, de bonté pour tous les êtres humains.  Le Prophète (saws) a dit “ Dieu a divisé la miséricorde en 100 parties. Il en a fait descendre une seule sur la terre. Grâce à cette part les créatures se font miséricorde à tel point que la bête soulève son pied au dessus de son petit de crainte de lui nuire.” (al Boukhari) (10)

 

Les différents types de miséricorde

 

La miséricorde envers ses parents

 

Le musulman a des devoirs envers ses proches. Mais surtout il doit être bon et affectueux envers ses parents. Dieu dit “incline vers eux avec bonté, l’aile de la tendresse et dis ; mon Seigneur sois Miséricordieux envers eux comme ils l’ont été envers moi, quand ils m’ont élevé quand j’étais un enfant.” (S al Isra’ V24) (11)

Il ne doit pas couper les liens avec ses proches. Mais être présent pour eux lors des épreuves afin de les soutenir. Sinon, il court le risque d’un châtiment de la part d’Allah. (12)

 

La miséricorde envers les enfants

 

Le Prophète (saws) embrassa un jour son petit-fils al-Hassan (ra). Al-Aqra’ ibn Habis se trouvait à côté de lui. Il dit alors : « J’ai dix enfants, je n’ai jamais embrassé l’un d’eux ! » Le Prophète (saws) lui dit : « Celui qui ne fait preuve de miséricorde, on ne lui fera pas miséricorde. Ce n’est pas de ma faute si Dieu a ôté la miséricorde de ton cœur.» (Ahmad) (13)

 

La miséricorde envers les personnes âgées

 

Un homme âgé est venu voir le Prophète (saws). Mais les gens ont mis du temps à lui laisser une place. Le Prophète (saws) dit : « Il ne fait pas partie de nous celui qui ne fait pas preuve de miséricorde envers les plus jeunes, et n’honore pas nos plus aînés.» (Abou Daoud) (14)

 

La miséricorde envers les orphelins

 

La miséricorde s’impose aussi envers les orphelins. Leur venir en aide pour qu’ils subviennent à leurs besoins. Mais aussi leur accorder de l’attention pour les soutenir dans leurs épreuves et qu’ils ne manquent de rien. (15)

Le Prophète (saws) encourageait les musulmans à prendre soin des orphelins. Il dit : « Moi et celui qui prend en charge l’orphelin sommes au Paradis comme ces deux doigts (et il regroupa son index et son majeur puis les sépara) » (al Boukhari). (16)

 

La miséricorde envers les malades

 

Il faut être attentif à leurs besoins, les aider. Mais aussi soulager leur douleur du mieux que nous pouvons. Les accompagner dans leur maladie. Etre compatissant envers eux et surtout faire attention lorsqu’ils sont fatigués. Les ménager le plus possible afin de ne pas les affaiblir davantage. (17)

 

La miséricorde envers les animaux

 

Il faut être également attentif envers les animaux, prendre soin d’eux, avoir un bon comportement. L’islam interdit la dureté envers les animaux et cela est puni très sévèrement. Le Prophète (saws ) a dit “une femme est entrée en Enfer pour avoir attaché une chatte et l’avoir privée de nourriture.” (al Boukhari)  (18)

 

La miséricorde est indispensable en Islam afin que les individus vivent bien entre eux. Nous devons être miséricordieux  envers toutes les créatures de Dieu. Mais pour cela il faut avoir un cœur sans haine. Et cela passe par la spiritualité. 

Références
1) Al Ghazzali, Mohammed, l’Ethique du musulman: les fondements de la morale, traduit par M. Fateh, éditions al Qalam, Paris, France, 2016, 1ère édition, page 279
2) Mahri, Abderrazak, Les Nobles caractères du Prophète (saws), édition Maison d’Ennour, Paris, France, 2020, 1ère édition, page 31
3) al Badr, Abd al Razzaq, Comprendre les Noms d’Allah, traduction Hood Jhumka, éditions al Hadith, Bruxelles, Belgique, 2019, 1ère édition, pages 85-86
4) Ibid, page 84
5) Ibid, page 85
6) Al Ghazzali, Mohammed, l’Ethique du musulman: les fondements de la morale, traduit par M. Fateh, éditions al Qalam, Paris, France, 2016, 1ère édition, page 277
7) Ibid, 281
8) Mahri, Abderrazak, Les Nobles caractères du Prophète (saws), édition Maison d’Ennour, Paris, France, 2020, 1ère édition, page 53
9) Al Ghazzali, Mohammed, l’Ethique du musulman: les fondements de la morale, traduit par M. Fateh, éditions al Qalam, Paris, France, 2016, 1ère édition, pages 282-283
10) al Badr, Abd al Razzaq, Comprendre les Noms d’Allah, traduction Hood Jhumka, éditions al Hadith, Bruxelles, Belgique, 2019, 1ère édition, pages 84-85
11) Al Ghazzali, Mohammed, l’Ethique du musulman: les fondements de la morale, traduit par M. Fateh, éditions al Qalam, Paris, France, 2016, 1ère édition, page 286
12) Ibid, page 287
13) Zenati, Moncef, article “la miséricorde du Prophète (saws)« , 2015, havre de savoir
14) Ibid
15) Al Ghazzali, Mohammed, l’Ethique du musulman: les fondements de la morale, traduit par M. Fateh, éditions al Qalam, Paris, France, 2016, 1ère édition, page 287
16) Zenati, Moncef, article “la miséricorde du Prophète (saws) », 2015, havre de savoir
17) Al Ghazzali, Mohammed, l’Ethique du musulman: les fondements de la morale, traduit par M. Fateh, éditions al Qalam, Paris, France, 2016, 1ère édition, page 288
18) Ibid, page 289

 

Si vous trouvez nos articles bénéfiques, aidez-nous à produire du contenus de qualité !

 

Pour nous aider, il y a deux choses que vous pouvez faire :

  • Partager notre contenu auprès de personnes pour qui nos articles seront utiles.
  • Faire un don pour nous permettre de financer notre travail de recherche. Notamment à travers l’achat des livres qui servent à la rédaction de nos articles !

D’après Abou Houreira, le Prophète salalahou 3aleyhi wa salam a dit :  » Quand le fils d’Adam meurt, son œuvre s’arrête sauf dans trois choses :

  • Une aumône continue (jariya)
  • Une science dont les gens tirent profit
  • Un enfant pieux qui invoque pour lui »

Rapporté par Muslim

Dans la même catégorie :

La calomnie et la médisance

La calomnie et la médisance

La calomnie et la médisance font partie des péchés qui se sont tellement développés dans la société qu’ils sont devenus banaux. Mais qu’est ce que la calomnie ? Quelle est la différence avec la médisance ? quelles sont les conséquences de ses péchés ?  ...

Si vous trouvez nos articles bénéfiques, aidez-nous à produire du contenus de qualité !

 

Pour nous aider, il y a deux choses que vous pouvez faire :

  • Partager notre contenu auprès de personnes pour qui nos articles seront utiles.
  • Faire un don pour nous permettre de financer notre travail de recherche. Notamment à travers l’achat des livres qui servent à la rédaction de nos articles !

D’après Abou Houreira, le Prophète salalahou 3aleyhi wa salam a dit :  » Quand le fils d’Adam meurt, son œuvre s’arrête sauf dans trois choses :

  • Une aumône continue (jariya)
  • Une science dont les gens tirent profit
  • Un enfant pieux qui invoque pour lui »

Rapporté par Muslim

Restons en contact !

Les dernières publications

poème la croyance en Allah (swt)

poème la croyance en Allah (swt)

  Lorsqu’on prononce la shahada Cela signifie qu’on croit en Allah (swt). Il (swt) nous a créés dans le but de L’adorer Et surtout de ne rien Lui associer. Mais nous ne pouvons pas adorer, aimer notre Créateur Sans Le connaître à travers Ses Noms et Ses Attributs...

A la rencontre de Mohammed (saws)

A la rencontre de Mohammed (saws)

"A la rencontre de Mohammed", un livre que je vous recommande. Il est facile à lire, simple à comprendre, autant pour les jeunes que les adultes.    L’auteur, Omar Sulaiman, évoque la vie du Prophète (saws) sous un angle particulier, très intéressant. Il a évoqué...

al Hassan al Basri : un homme qui mettait en pratique

al Hassan al Basri : un homme qui mettait en pratique

Al Hassan al Basri fait partie des tabi'ines. Mais qui est-il ? Qu'a t-il de particulier qui le distingue d'autres tabi'ines ? Comment a-t-il été utile à la communauté ?    Ses origines   Al Hassan al Basri est né à Médine en l’an 28 de l’hégire pour...