L’importance du mois de Sha’ban

Publié le 3 Mar, 2022

Article rédigé par Sophie Rabahi

Si vous trouvez nos articles bénéfiques, aidez-nous à produire du contenus de qualité !

 

Pour nous aider, il y a deux choses que vous pouvez faire :

  • Partager notre contenu auprès de personnes pour qui nos articles seront utiles.
  • Faire un don pour nous permettre de financer notre travail de recherche. Notamment à travers l’achat des livres qui servent à la rédaction de nos articles !

Publié le 3 mars 2022

 

Nous rentrons dans le mois de Sha’ban. Un mois très important pendant lequel nous devons nous préparer à accueillir le mois de Ramadan. Mais comment s’y préparer ? En quoi ce mois est-il important ? 

 

Une préparation au mois de Ramadan

 

 

Le mois de Sha’ban est un mois de préparation au Ramadan. Sha’ban fait partie des mois les plus importants où le musulman renforce sa foi et se rapproche davantage d’Allah (swt). (1)

Ousama ibn Zayd rapporte « le Prophète (saws) jeûnait certains jours d’affilée à tel point que nous pensions qu’il ne s’arrêtait jamais. Et il mangeait certains jours d’affilée à tel point qu’il ne jeûnait plus si ce n’est deux jours par semaine. Il n’y a pas un mois où il se consacrait le plus au jeûne que le mois de Sha’ban. Je lui dit « O Messager de Dieu ! Tu te consacres au jeûne à tel point que tu ne le romps pratiquement jamais. Il m’a répondu : c’est un mois qui se trouve entre Rajab et Ramadan que beaucoup de gens négligent. Un mois durant lequel les actes sont présentés à Allah et je veille à ce que mes actes soient présentés à Allah alors que je suis en état de jeûne. » (Ahmad, an-Nasa-y, Abou Dawoud). (2)

Durant ce mois, le musulman prépare son corps et son cœur à accueillir le mois de Ramadan. Car le Ramadan est le mois du repentir, de la miséricorde, de la fraternité, le mois du Coran, de la méditation, de l’autoévaluation.

D’après Anas ibn Malik « quand les compagnons du Prophète (saws) apercevaient le croissant du mois de Sha’ban, ils se penchaient sur la lecture du Coran. Les musulmans s’acquittaient de leur zakat pour que les pauvres et les nécessiteux puissent jeûner le mois du Ramadan dans de bonnes conditions. Les commerçants mettaient à jour la gestion de leur commerce. Et dès qu’ils voyaient le croissant de lune de Ramadan, ils se purifiaient et redoublaient d’efforts en terme d’adoration, de bonté et de générosité. » (3)

 

Les œuvres sont élevées

 

Durant le mois de Sha’ban nos œuvres sont élevées. Le Prophète (saws) a dit : « Ceci est un mois auquel les gens sont inattentifs entre Rajab et Ramadan, c’est un mois dans lequel les oeuvres sont élevées auprès du Seigneur des Univers, J’aime que mes œuvres soient élevées alors que Je suis jeûneur. » (An-Nasa-i)

Abou Bakr Al Balkhy a dit : « Le mois de Rajab est le mois de l’ensemence, Sha’ban est le mois de l’arrosage de l’ensemence, et le mois de Ramadan et le mois de la récolte de l’ensemence. Alors celui qui n’a pas ensemencé au mois de Rajab et n’a point arrosé au mois de Sha’ban, comment peut-il récolter au mois de Ramadan? ».

Le mois de Sha’ban est comparable à la prière surérogatoire qui précède la prière obligatoire. Celle-ci prépare les cœurs et le corps à la prière. Tout comme Sha’ban prépare les cœurs et les corps au mois de Ramadan. (4)

 

Comment mettre à profit le mois de Sha’ban ?

 

Nous devons préparer nos cœurs et nos corps à accueillir le mois de Ramadan. Et pour cela plusieurs éléments sont essentiels à effectuer.

Tout d’abord, demander à Allah sincèrement de nous permettre de profiter de ces instants bénis afin que nous puissions goûter à la douceur de Sa présence et de Sa proximité. Ensuite se repentir sincèrement, jeûner dans la mesure du possible.

Multiplier la lecture du Coran, le méditer. Donner, aider et soutenir. Persévérer et s’appliquer dans l’accomplissement de nos prières. Multiplier le dhikr et al istighfar. S’habituer à la prière nocturne notamment le derniers tiers de la nuit.

Faire son auto évaluation, notez les points que nous voulons améliorer. Vider son cœur des éléments négatifs pour les remplir d’éléments positifs afin qu’il ne soit pas entaché par des maladies.  (5)

 

Le mérite de la nuit de mi-sha’ban

 

Plusieurs hadiths abordent les mérites de la nuit du milieu du mois de Sha’ban. Mou’adh ibn Jabal (ra) rapporte que le Prophète (saws) dit : « Dieu regarde toutes ses créatures la nuit de la moitié de Sha’ban. Il accorde son pardon à toutes ses créatures à l’exception d’un idolâtre ou d’un querelleur » (at-Tabarani et Ibn Hibban).

Il est très important de repérer quand à lieu la nuit du milieu du mois de Sha’ban. Car cette nuit est très important pour nous. C’est durant celle-ci qu’Allah est davantage Pardonneur et Miséricordieux envers Ses créatures. Allah pardonne à toutes Ses créatures sauf l’idolâtre et le querelleur. Car Allah (swt) dit au sujet de l’idolâtre « Certes, Dieu ne pardonne pas qu’on Lui donne des associés. A part cela, Il pardonne à qui Il veut » ( Sourate 4 Verset 116).

Le querelleur c’est le musulman qui attise la haine et l’animosité envers son frère musulman. Y est compris dans cette catégorie, le musulman qui a coupé les liens avec son frère musulman. Le Prophète (saws) dit : « Les portes du Paradis s’ouvrent tous les lundis et jeudis. Le Pardon est alors accordé à tout serviteur qui n’associe rien à Dieu à l’exception d’un homme qui nourrit de la rancune vis-à-vis de son frère. On dit alors : « Ajournez ces deux jusqu’à ce qu’ils se réconcilient ! Ajournez ces deux jusqu’à ce qu’ils se réconcilient » (Mouslim)

C’est pour cela qu’il est important de ne pas laisser de rancœurs, de haine dans nos cœurs car les portes du pardon sont fermés à celui qui en a. Il est important de ne pas oublier de dire cette invocation  « Seigneur pardonne-nous, ainsi qu’à nos frères qui nous ont précédé dans la foi ; et ne mets dans nos cœurs aucune rancune pour ceux qui ont cru. Seigneur, Tu es Compatissant et Très Miséricordieux » (Sourate 59 Verset 10). (6)

 

Jeûner le mois de Sha’ban

Jeûner pendant le mois de Sha’ban est recommandé. Aisha (ra) rapporte «  je n’ai jamais vu le Prophète (saws) jeûner un mois dans sa totalité à l’exception du mois de Ramadan et je ne l’ai jamais vu autant jeûner que pendant Sha’ban » (al Boukhari et Mouslim) (7)

Les savants disent que le jeûne est répréhensible durant la deuxième moitié de Sha’ban. Sauf pour la personne qui a l’habitude de jeûner durant l’année. Par exemple celui qui jeûne habituellement chaque lundi et jeudi. Le Prophète (saws) a dit: « Lorsque le mois de sha’ban arrive à sa moitié, ne jeûnez plus » (rapporté par les auteurs des sounan).

Il est interdit de jeûner le jeûne du jour du doute, c’est à dire au trentième jour de sha’ban. Le Prophète (saws) a dit : « Quiconque jeûne le jour qui suscite le doute, aura désobéit à Aboul-Qasim (saws) » (rapporté par les auteurs des sounan et al-Hakim). (8)

 

Retard dans la récupération de ces jours de Ramadan passés

 

Celui qui arrive au mois de Sha’ban et n’a pas encore rattrapé ces jours de Ramadan. Soit pour cause de maladie ou de menstrues par exemple. Il est encore possible de les rattraper. Mais parfois certains n’ont pas assez de jours pour rattraper tous les jours manquant durant Sha’ban. Si c’est le cas alors il y a deux possibilités.

Si la personne n’a pas rattrapé ses jours durant l’année pour une raison valable (elle a été souvent malade dans l’année par exemple) alors pour la majorité des savants, elle retardera la récupération des jours après le mois de Ramadan sans être redevable d’autre chose.

Mais s’il n’y pas de motif valable, que le retard n’a été que par paresse, alors il faut récupérer les jours manqués après le mois de Ramadan et en plus s’acquitter de la compensation financière « fidya ». C’est à dire nourrir un pauvre pour chaque jour manqué. Pour les hanafites, ils n’exigent pas la compensation financière même s’il retarde la récupération sans raison. (9)

 

Ce mois de Sha’ban est essentielle pour tout musulman. Alors préparons nous dès maintenant à accueillir le mois de Ramadan. Dans un prochain article, inchAllah il vous sera donné des éléments pour accueillir le mois de Ramadan. 

 

Références :
1) Mahassine, Omar, la voie de la spiritualité, édition Maison d’Ennour, 2018, 1ère édition, page 125
2) Ibid, pages 125-126
3) Ibid, page 126
4) Les mérites du mois de Sha’ban, site islamhouse.
5) Mahassine, Omar, la voie de la spiritualité, édition Maison d’Ennour, 2018, 1ère édition, pages 128-129
6) Zenati, Moncef, les mérites de Sha’ban, site havre de savoir, 2013
7) Mawlawi, Fayçal, Simplification des règles des actes cultuels, traduit par Moncef Zenati, éditions Bayane, 2012, Paris, France, 1ère édition, page 162
8) Havre de savoir, jeûner pendant le mois de Sha’ban, site havre de savoir, 2014
9) Mawlawi, Fayçal, Simplification des règles des actes cultuels, traduit par Moncef Zenati, éditions Bayane, 2012, Paris, France, 1ère édition, page 152

Si vous trouvez nos articles bénéfiques, aidez-nous à produire du contenus de qualité !

 

Pour nous aider, il y a deux choses que vous pouvez faire :

  • Partager notre contenu auprès de personnes pour qui nos articles seront utiles.
  • Faire un don pour nous permettre de financer notre travail de recherche. Notamment à travers l’achat des livres qui servent à la rédaction de nos articles !

D’après Abou Houreira, le Prophète salalahou 3aleyhi wa salam a dit :  » Quand le fils d’Adam meurt, son œuvre s’arrête sauf dans trois choses :

  • Une aumône continue (jariya)
  • Une science dont les gens tirent profit
  • Un enfant pieux qui invoque pour lui »

Rapporté par Muslim

Dans la même catégorie :

L’importance des dix premiers jours de Dhul Hijja

L’importance des dix premiers jours de Dhul Hijja

Dans quelques jours nous entrerons dans le mois de Dhul Hijja, où les 10 premiers jours sont les plus importants. Mais à quoi correspond ces jours ? En quoi sont-ils importants ?    L’importance de ces 10 premiers jours   Allah (swt) a juré dans sourate al...

L’importance de s’attacher au Coran

L’importance de s’attacher au Coran

Le Coran a été révélé par Allah (swt) pour nous guider. Mais en quoi est-il important de s'attacher au Coran ? Quels sont ses mérites ?    Définition du Coran   Dans son ouvrage “les sciences du Coran”, sheykh Moncef Zenati donne la définition du Coran. “Le...

Les épreuves dans notre vie

Les épreuves dans notre vie

Les épreuves font partie de notre vie. Toutes les créatures sans exception sont éprouvés. Mais qu’est ce qu’une épreuve? Pourquoi sommes-nous éprouvés ? Comment faire face aux épreuves ? Comment les accepter ?   Définition de l’épreuve     L'épreuve, Al...

L’importance de la femme en Islam

L’importance de la femme en Islam

L’Islam a revalorisé la femme, il lui a redonné sa place dans la société. Mais quels droits et devoirs la femme a t-elle ? Comment le Prophète (saws) lui a donné une place importante ?   La complémentarité de l’homme et la femme   Allah (swt) a créé Eve à...

Si vous trouvez nos articles bénéfiques, aidez-nous à produire du contenus de qualité !

 

Pour nous aider, il y a deux choses que vous pouvez faire :

  • Partager notre contenu auprès de personnes pour qui nos articles seront utiles.
  • Faire un don pour nous permettre de financer notre travail de recherche. Notamment à travers l’achat des livres qui servent à la rédaction de nos articles !

D’après Abou Houreira, le Prophète salalahou 3aleyhi wa salam a dit :  » Quand le fils d’Adam meurt, son œuvre s’arrête sauf dans trois choses :

  • Une aumône continue (jariya)
  • Une science dont les gens tirent profit
  • Un enfant pieux qui invoque pour lui »

Rapporté par Muslim

Restons en contact !

Les dernières publications

poème la croyance en Allah (swt)

poème la croyance en Allah (swt)

  Lorsqu’on prononce la shahada Cela signifie qu’on croit en Allah (swt). Il (swt) nous a créés dans le but de L’adorer Et surtout de ne rien Lui associer. Mais nous ne pouvons pas adorer, aimer notre Créateur Sans Le connaître à travers Ses Noms et Ses Attributs...

A la rencontre de Mohammed (saws)

A la rencontre de Mohammed (saws)

"A la rencontre de Mohammed", un livre que je vous recommande. Il est facile à lire, simple à comprendre, autant pour les jeunes que les adultes.    L’auteur, Omar Sulaiman, évoque la vie du Prophète (saws) sous un angle particulier, très intéressant. Il a évoqué...

al Hassan al Basri : un homme qui mettait en pratique

al Hassan al Basri : un homme qui mettait en pratique

Al Hassan al Basri fait partie des tabi'ines. Mais qui est-il ? Qu'a t-il de particulier qui le distingue d'autres tabi'ines ? Comment a-t-il été utile à la communauté ?    Ses origines   Al Hassan al Basri est né à Médine en l’an 28 de l’hégire pour...