L’importance de la femme en Islam

Publié le 8 Mar, 2022

Article rédigé par Sophie Rabahi

Si vous trouvez nos articles bénéfiques, aidez-nous à produire du contenus de qualité !

 

Pour nous aider, il y a deux choses que vous pouvez faire :

  • Partager notre contenu auprès de personnes pour qui nos articles seront utiles.
  • Faire un don pour nous permettre de financer notre travail de recherche. Notamment à travers l’achat des livres qui servent à la rédaction de nos articles !

L’Islam a revalorisé la femme, il lui a redonné sa place dans la société. Mais quels droits et devoirs la femme a t-elle ? Comment le Prophète (saws) lui a donné une place importante ?

 

La complémentarité de l’homme et la femme

 

Allah (swt) a créé Eve à partir d’Adam (aws). Mais l’homme et la femme ont leurs propres caractéristiques. Ce qui n’empêche pas qu’il y ait l’égalité entre eux, ils se complètent. Ils ont été créé de la même manière.  (1)

L’homme et la femme ont chacun des droits et des devoirs, et ce dans tous les domaines de la vie: la famille, le travail, les relations humaines, etc. L’homme et la femme doivent s’apporter mutuellement de la sérénité, du réconfort, de la stabilité.  (2)

 

La femme a plusieurs rôles dans sa vie

 

 

La femme est à la fois une fille, une épouse, une mère. Elle a de nombreuses responsabilités dans la vie. Et c’est pour cela qu’elle a un rang élevé auprès de Dieu. Tout d’abord son rôle principal est d’éduquer les futures générations afin de leur montrer le droit chemin. Elle s’occupe également de la gestion de son foyer.

C’est pour cela que la femme est également concerné par l’obligation d’apprendre, elle ne doit pas rester dans l’ignorance. Afin d’orienter au mieux ses enfants ainsi que ceux de la communauté. C’est aussi pour cette raison que la femme n’est pas dans l’obligation de subvenir aux besoins de sa famille. Ce rôle incombe au mari, au père, au frère. Afin qu’elle puisse se consacrer à l’éducation des enfants, à la gestion de son foyer. (3)

L’Islam protège la femme, la valorise, protège son honneur et sa dignité tout comme il protège l’homme également de son honneur et de sa dignité. Le fait d’avoir une tenue vestimentaire qui cache ses formes, qu’elle soit discrète dans ses paroles et ses gestes est fait pour protéger la femme. (4)

 

Les différents droits et devoirs de la femme

 

Le mariage ne peut être valide qu’avec le consentement de la femme. La femme doit gérer de son foyer et éduquer ses enfants. Elle a le droit d’exercer une activité professionnelle tant que celle-ci ne l’amène à négliger son rôle principal.

La femme peut demander le divorce, elle a le droit à l’héritage, d’accéder à la science (5) Et tellement d’autres droits qui sont plus détaillés ci dessous.

 

La valorisation de la femme dans la société

 

L’égalité entre l’homme et la femme

 

La femme et l’homme ont des obligations envers Allah et des interdictions à respecter. Et chacun sera jugé par Allah selon ses propres œuvres. Les récompenses et les châtiments sont les mêmes pour les hommes et les femmes. Ils seront récompensés ou châtiés selon leurs œuvres. (6)

 

Elle est responsable des futures générations

 

Comme cité ci-dessus, Allah (swt) a donné à la femme le rôle le plus important dans ce bas monde: l’éducation des enfants, qui sont les futures générations. Le Prophète (saws) a dit “le paradis se trouve sous les pieds des mères”. (7) C’est pour cela que la femme ne doit pas resté dans l’ignorance, apprendre sa religion, connaître les bases. Cela afin de montrer la bonne direction à ses enfants.

 

Des versets révélés aux femmes

 

Des femmes ont été la cause de révélation de certains versets. Comme Khaoula bint Tha’laba quand elle s’est plainte de son mari car il lui avait dit qu’elle était comme le dos de sa mère. Allah (swt) révéla un verset révélé en réponse à sa demande. Il dit « Allah a entendu les propos de celle qui discutait avec toi au sujet de son mari, au moment où elle adressait sa plainte à Allah. Et Dieu entendait bien votre conversation, car Dieu est Audient et Clairvoyant. Certains d’entre vous jurent pour répudier leurs femmes, en utilisant la formule suivante: « tu es aussi interdite pour moi que l’est le dos de ma mère! » alors qu’elles ne sont pas leurs mères, leurs mère étant celles qui les ont mis au monde. Ils tiennent ainsi des propos aussi blâmables que mensongers. Cependant Dieu est Clément et Miséricordieux…..« Sourate 58 Verset 1 à 4 (8)

De nombreux versets ont été révélés au sujet des femmes où Allah (swt) donne les règles du mariage, du divorce de l’héritage, etc. Dans le Coran, Allah (swt) parle de comment se comporter envers les femmes, Il lui a donné des droits et des devoirs. Et cela afin que la femme ne soit pas lésée.

 

Le droit à l’héritage

 

La femme a le droit à l’héritage et dans certaines situations la femme peut hériter autant que l’homme voir avoir une part supérieur à celle de l’homme. (9)

Pour certaines prescriptions, Allah (swt) distingue l’homme et la femme non pas parce que la femme est inférieur à l’homme, car aucun être humain sur la terre, qu’il soit homme ou femme, n’est supérieur à l’autre. Ce qui distingue les êtres humains c’est la piété. (10)

Comme pour l’héritage, l’homme dans la majorité des situations hérite d’une plus grande part que la femme car il a l’obligation de subvenir aux besoins de sa famille. Alors que la femme reçoit une dot quand elle se marie, elle n’est pas dans l’obligation de dépenser pour sa famille ni d’avoir une activité professionnelle. (11)

 

Le témoignage de la femme

 

La femme a le droit de témoigner et dans certaines situations seul le témoignage de la femme est accepté comme pour les questions liées à l’accouchement, etc.  (12)

 

Le droit à la vie professionnelle

 

Dans l’Islam, la femme est autorisé à travailler, à condition que son activité professionnelle ne l’empêche pas d’effectuer ses tâches principales: s’occuper de son foyer et éduquer ses enfants. La femme doit tout de même avoir l’accord de son mari pour travailler sauf si lors du contrat de mariage elle avait précisé qu’elle continuerait d’exercer sa profession.

A l’époque du Prophète (saws) les femmes travaillaient telle que Khadija (ra) qui était commerçante. Certaines étaient médecins, d’autres aidaient leur époux dans leurs activités, etc. (13)

 

Le droit de s’engager politiquement

 

Les femmes peuvent s’engager politiquement. Au temps du Prophète (saws), les femmes ont participé au serment d’allégeance, etc. Il est important qu’il y ait des hommes et des femmes en politique car chacun d’eux ont des regards différents sur la société, ont des qualités qui se complètent.  (14)

Le droit d’avoir des biens

 

La femme a le droit d’effectuer des transactions financières, elle peut avoir des biens, etc. Contrairement à l’homme, elle n’est pas dans l’obligation de subvenir aux besoins de sa famille. Elle utilise son argent comme elle le souhaite.  (15)

 

Le droit et le devoir d’apprendre

 

Mashur al Salman dit “l’Islam a rendu la quête du savoir obligatoire pour la femme. Cette obligation comprend l’étude des piliers de la foi, la connaissance de l’unicité divine, l’accomplissement des obligations légales et des devoirs religieux, la connaissance de ce dont elle a besoin pour remplir ses devoirs envers son époux et sa famille.” (16)

 

 

Des cours dédiés aux femmes

 

 

La femme qui a autant de responsabilité que l’homme dans le domaine du savoir, de la prédication et dans l’enseignement. Lors de la transmission de la Révélation, le Prophète (saws) s’adressait autant aux hommes qu’aux femmes. Il (saws) donnait une place particulière à la femme. Et il (saws) enseigna en premier lieu à ses épouses. Puis il (aws) instaura des cours dédiés aux femmes. A l’époque, les moyens d’accéder à la science étaient limités, rechercher le savoir demandait de nombreux sacrifices (long voyage…). Mais cela n’empêchait pas les femmes d’être assidues et sérieuses. Elles n’hésitaient pas à se déplacer pour en apprendre davantage.  (17)

 

L’investissement des femmes dans la recherche de la science

 

 

A l’époque du Prophète (saws) la femme était consciente qu’elle avait une responsabilité dans la science. Alors elle écoutait le cours, cherchait à le comprendre, l’assimilait puis le mettait en application. Et elle n’hésitait pas à poser des questions gênantes. Elle enseignait le savoir par tous les moyens. La femme musulmane n’hésitait pas à reprendre son professeur. Comme Hafsa qui débattait de questions scientifiques et utilisait le dialogue logique durant son apprentissage. Peu importe le niveau du savoir de l’enseignant ou du cheykh, elle demandait des explications et des détails concernant les questions scientifiques.  (18)

 

 

Des femmes savantes au temps du Prophète (saws)

 

 

Certaines femmes surpassaient les hommes dans le domaine du savoir, dans le regroupement des connaissances, dans la compréhension profonde. Comme Aicha (ra) qui était l’étendard du savoir à son époque. Les appartements des Mères des croyants étaient des écoles que les chercheurs du savoir privilégiaient. Elles avaient l’avantage de vivre avec le Prophète (saws). Par conséquent elles connaissaient des détails de sa vie qu’elles seules connaissaient. (19)

La femme devint une référence en cas de divergence et un arbitre en cas de litige. Et il arrivait qu’elle ne soit pas d’accord avec les compagnons en raison de son opinion, d’une sunna qu’elle détenait ou d’un savoir supplémentaire. Les recueils de hadiths ont consigné des traditions et des hadiths dont les femmes sont les seuls transmetteurs connus. Certaines ont joué un rôle majeur dans l’enseignement, la fatwa et la narration. (20)

Amal Qardash rapporte que 2539 hadiths ont été rapporté par des femmes compagnons. 120 compagnons femmes ont transmis au minimum un hadith.  (21)

L’Islam a redonné sa place à la femme dans la société. Elle a de nombreuses responsabilités, de nombreux droits et devoirs. La femme en Islam est valorisée, protégée, respectée. Je vous invite à lire davantage sur les droits et devoirs que possèdent la femme. 

Références

1) Akif, Mahmud, La femme dans les grandes civilisations et perspectives musulmanes, traduit par M.C. Belamine, éditions essalam, 2006, 1ère édition, page 54
2) Ibid, page 73
3) Ibid, pages 75-77
4) al Qaradawi, Youssouf, La place de la femme en Islam, traduit par Claude Dabbak, éditions Arrissala, 2002, 1ère édition, page 46
5) Akif, Mahmud, La femme dans les grandes civilisations et perspectives musulmanes, traduit par M.C. Belamine, éditions essalam, 2006, 1ère édition, page 77
6) Ibid, page 143
7) Ibid, page 82
8) Ibid, page 147
9) al Qaradawi, Youssouf, La place de la femme en Islam, traduit par Claude Dabbak, éditions Arrissala, 2002, 1ère édition, page 19
10) Ibid, page 22
11) Ibid, page 30
12) Akif, Mahmud, La femme dans les grandes civilisations et perspectives musulmanes, traduit par M.C. Belamine, éditions essalam, 2006, 1ère édition, page 168
13) Ibid, pages 174-177
14) Ibid, page 196
15) Ibid, pages 212-215
16) Rajhi Aissaoui, Jihene, Femmes savantes de l’Islam, éditions sana, 2021, 1ère édition, page 19
17) al Sa’idi, Amira, La femme savante à l’époque du Prophète (saws), éditions al Hadith, 2020, 1ère édition, page 34
18) Ibid, page 48
19) Ibid, page 62
20) Ibid, page 65
21) Rajhi Aissaoui, Jihene, Femmes savantes de l’Islam, éditions sana, 2021, 1ère édition, page 25

Si vous trouvez nos articles bénéfiques, aidez-nous à produire du contenus de qualité !

 

Pour nous aider, il y a deux choses que vous pouvez faire :

  • Partager notre contenu auprès de personnes pour qui nos articles seront utiles.
  • Faire un don pour nous permettre de financer notre travail de recherche. Notamment à travers l’achat des livres qui servent à la rédaction de nos articles !

D’après Abou Houreira, le Prophète salalahou 3aleyhi wa salam a dit :  » Quand le fils d’Adam meurt, son œuvre s’arrête sauf dans trois choses :

  • Une aumône continue (jariya)
  • Une science dont les gens tirent profit
  • Un enfant pieux qui invoque pour lui »

Rapporté par Muslim

Dans la même catégorie :

L’importance des dix premiers jours de Dhul Hijja

L’importance des dix premiers jours de Dhul Hijja

Dans quelques jours nous entrerons dans le mois de Dhul Hijja, où les 10 premiers jours sont les plus importants. Mais à quoi correspond ces jours ? En quoi sont-ils importants ?    L’importance de ces 10 premiers jours   Allah (swt) a juré dans sourate al...

L’importance de s’attacher au Coran

L’importance de s’attacher au Coran

Le Coran a été révélé par Allah (swt) pour nous guider. Mais en quoi est-il important de s'attacher au Coran ? Quels sont ses mérites ?    Définition du Coran   Dans son ouvrage “les sciences du Coran”, sheykh Moncef Zenati donne la définition du Coran. “Le...

Les épreuves dans notre vie

Les épreuves dans notre vie

Les épreuves font partie de notre vie. Toutes les créatures sans exception sont éprouvés. Mais qu’est ce qu’une épreuve? Pourquoi sommes-nous éprouvés ? Comment faire face aux épreuves ? Comment les accepter ?   Définition de l’épreuve     L'épreuve, Al...

L’importance du mois de Sha’ban

L’importance du mois de Sha’ban

Publié le 3 mars 2022   Nous rentrons dans le mois de Sha'ban. Un mois très important pendant lequel nous devons nous préparer à accueillir le mois de Ramadan. Mais comment s'y préparer ? En quoi ce mois est-il important ?    Une préparation au mois de...

Si vous trouvez nos articles bénéfiques, aidez-nous à produire du contenus de qualité !

 

Pour nous aider, il y a deux choses que vous pouvez faire :

  • Partager notre contenu auprès de personnes pour qui nos articles seront utiles.
  • Faire un don pour nous permettre de financer notre travail de recherche. Notamment à travers l’achat des livres qui servent à la rédaction de nos articles !

D’après Abou Houreira, le Prophète salalahou 3aleyhi wa salam a dit :  » Quand le fils d’Adam meurt, son œuvre s’arrête sauf dans trois choses :

  • Une aumône continue (jariya)
  • Une science dont les gens tirent profit
  • Un enfant pieux qui invoque pour lui »

Rapporté par Muslim

Restons en contact !

Les dernières publications

poème la croyance en Allah (swt)

poème la croyance en Allah (swt)

  Lorsqu’on prononce la shahada Cela signifie qu’on croit en Allah (swt). Il (swt) nous a créés dans le but de L’adorer Et surtout de ne rien Lui associer. Mais nous ne pouvons pas adorer, aimer notre Créateur Sans Le connaître à travers Ses Noms et Ses Attributs...

A la rencontre de Mohammed (saws)

A la rencontre de Mohammed (saws)

"A la rencontre de Mohammed", un livre que je vous recommande. Il est facile à lire, simple à comprendre, autant pour les jeunes que les adultes.    L’auteur, Omar Sulaiman, évoque la vie du Prophète (saws) sous un angle particulier, très intéressant. Il a évoqué...

al Hassan al Basri : un homme qui mettait en pratique

al Hassan al Basri : un homme qui mettait en pratique

Al Hassan al Basri fait partie des tabi'ines. Mais qui est-il ? Qu'a t-il de particulier qui le distingue d'autres tabi'ines ? Comment a-t-il été utile à la communauté ?    Ses origines   Al Hassan al Basri est né à Médine en l’an 28 de l’hégire pour...