L’appel à Allah: une obligation

Publié le 21 Mai, 2021

Article rédigé par Sophie Rabahi

Si vous trouvez nos articles bénéfiques, aidez-nous à produire du contenus de qualité !

 

Pour nous aider, il y a deux choses que vous pouvez faire :

  • Partager notre contenu auprès de personnes pour qui nos articles seront utiles.
  • Faire un don pour nous permettre de financer notre travail de recherche. Notamment à travers l’achat des livres qui servent à la rédaction de nos articles !

Publié le 21 mai 2021

 

Le Prophète (saws) a reçut l’ordre d’appeler à Allah. Cet appel se fit par étapes. Mais comment cela s’est-il déroulé ? Quel méthode le Prophète (saws) a t-il utilisé ?

L’ordre d’appeler à Allah

 

Un jour le Prophète (saws) reçut l’ordre d’appeler à Allah par ces versets “O toi (Mohammed) qui te blottis sous un manteau ! lève toi et avertis ! et de Ton Seigneur, célèbre la grandeur. Et tes vêtements purifie les. Et de tout péché écarte toi !” 

Pour ce faire, Allah lui ordonna de parler de Sa grandeur, du fait de se purifier et de s’éloigner des péchés. Cela nous montre une chose très importante que le musulman doit être actif dans la vie. Le devoir du musulman est d’appeler les gens au bien et de leur interdire le blâmable. Le Prophète (saws) dit “le meilleur d’entre vous est celui qui est le plus utile aux hommes.”  (1)

La da’wa est une obligation pour tout musulman, homme et femme. L’être humain a été créé pour adorer Allah et pour se faire le croyant doit appeler à L’adorer.

 

L’appel à Allah de manière discrète

 

Tout d’abord Allah ordonna au Prophète (saws) de commencer par appeler les personnes de manière discrète afin d’être assez forts pour pouvoir affronter les mecquois. Le Prophète (saws) n’appela pas les gens au hasard, il choisit ceux qui étaient dignes de confiance, ayant un bon comportement, ceux de qui il pourrait avoir leur soutien.

Mohammed (saws) débuta l’appel par ses proches comme Khadija, Ali ibn Abi Talib, Zayd ibn al Haritha, Oum Ayman qui était sa nourrice et Abou Bakr (ra). Tous répondirent positivement. Son ami Abou Bakr (ra) donnait toute son énergie dans la da’wa. Et de nombreuses personnes se convertirent tels que Sa’id ibn Abi Waqqas, Talha ibn Ubaydallah, az-Zubayr ibn al ‘Awwam, Othman ibn ‘Affan, Abu ‘Ubayda ibn al Jarrah, Abd ar-Rahman ibn ‘Awf. (2)

Ce passage doit nous faire prendre conscience que nous devons bien choisir nos amis. nous devons nous entourer de personnes qui nous soutiennent dans les bons comme les mauvais moments, qui nous aident à avancer sur le droit chemin, qui nous sont de bons conseils. Cela doit aussi nous rappeler que lorsque nous avons des projets, nous devons les effectuer en toute discrétion jusqu’à ce qu’ils se concrétisent. En faisant cela, nous éloignons la jalousie ou des obstacles que des personnes peuvent nous mettre car ils ne souhaitent pas notre réussite. (3)

Au bout de trois ans d’appel en secret il y avait 30 à 40 convertis. Ils se voyaient chez al Arqam ibn Abou al Arqam. (4)

 

L’appel à Allah en public

 

Puis le Prophète (saws) reçut l’ordre d’appeler les gens publiquement à l’Islam. Allah dit “proclame donc hautement les ordre que tu as reçus et détournes toi des idolâtres.

 

Mohammed (saws) appela les membres de sa famille

 

Cet appel se fit progressivement, Mohammed (saws) commença par appeler une quarantaine de personnes faisant partie de sa famille. Mais une fois réunis, son oncle Abou Lahab lui dit “tes oncles et tes cousins sont là parle donc sans détours mais avant tout tu dois savoir que les tiens ne sont pas en mesure de résister à tous les autres arabes. En vérité je n’ai jamais entendu parler de quelqu’un qui ait attiré plus de malheurs sur les siens que toi.”

Après de tels propos, Mohammed (saws) ne répondit pas et leur proposa une nouvelle rencontre. Mohammed (saws) a préféré éviter la discorde, le conflit. A travers son comportement le Prophète (saws) nous apprend qu’il ne faut pas chercher à répondre face à une personne qui cherche à entrer en conflit avec nous. Le silence vaut mieux que la polémique car Allah nous appelle à nous unir et non nous diviser. (5)

Le silence est le comportement que le prophète (saws) a enseigné à ses compagnons. Il (saws) dit à Mou’adh ibn Jabal “tu seras sauf tant que tu garderas le silence. Une fois que tu prends la parole sache dès lors que tes propos seront soit pour toi soit contre toi.

Le Prophète (saws) réitéra donc son invitation envers sa famille et il dit “je loue Allah, implore Son secours, crois en Lui, et place ma confiance en Lui. Je témoingne qu’il n’est d’autre divinité qu’Allah, sans associé. Un guide ne peut jamais mentir à son peuple. Je jure par Allah, en dehors de qui il n’y a pas d’autre Dieu, que j’ai été choisi comme Messager pour vous en particulier et pour toute l’humanité en général. Par Dieu ! Vous mourrez tout comme vous dormez et vous serez ressuscités tout comme vous vous éveillez. Vous serez certes comptables de vos actes. puis ce sera le paradis ou l’enfer à jamais.”(6)

Son discours fut concis et structuré. Il s’est exprimé en quelques mots mais qui était riche de sens. Nous devons également prendre exemple sur sa manière de s’exprimer. En effet, lorsque nous devons prendre la parole nous devons préparer notre discours, en choisissant nos expressions. Nous devons parler de manière courte en disant l’essentiel. Le Prophète (saws) reçut le soutien de son oncle Abou Talib mais son oncle Abou Lahab se montra hostile. (7)

 

Mohammed (saws) appela son peuple

 

Puis le Prophète (saws) monta sur le mont safa pour appeler son peuple. Il dit “voyez si je vous dis qu’une armée se trouve dans la vallée prête à vous attaquer me croiriez vous ?” Les gens répondirent oui car ils n’ont jamais entendu de mensonge de sa part. Le Prophète dit alors “je vous annonce que je suis pour vous un avertisseur d’un châtiment douloureux ! je n’ai point le pouvoir de vous protéger de quoi que ce soit dans cette vie, ni de vous garantir la bénédiction dans l’autre vie sauf si vous témoignez qu’il n’y a de dieu que Dieu.” Abou Lahab lui dit “puisses tu périr” et Allah révéla la sourate al massad “périssent les mains d’Abou Lahab et qu’il périsse lui même.”

Ici nous voyons que le Prophète (saws) voulait s’assurer de ce que les gens pensent de lui avant de transmettre son message car sinon son message n’aurait pas été entendu. Le Prophète (saws) était agréable envers les autres. Il les aidait, il leur souriait, il était généreux. Et surtout il n’élevait jamais la voix, ni ne se mettait en colère. (8)

Le comportement est très important en Islam car les gens écoutent et font confiance aux personnes ayant un bon comportement. C’est à travers notre comportement que nous donnons une image positive. La da’wa se fait également à travers notre comportement. (9)

 

La nature du message

 

Le Prophète (saws) appelait les gens à adorer Allah, l’Unique. Il leur parlait de la récompense d’Allah dans l’au delà, de l’importance de s’en tenir à ce qu’Allah nous a ordonné. Et surtout il appelait à la fraternité au sein de la communauté car Allah a ordonné la solidarité, le soutien entre les musulmans. (10)

 

Références:
1) Meziani, Sofiane, La Sira du Prophète expliquée aux jeunes, Maison d’Ennour, Paris, France, 2009, 1ère édition, page 87
2) Ibid, page 88
3) Ibid, page 94
4) Ibid, page 99
5) Ibid, pages 100-101
6) Ibid, pages 102-103
7) Ibid, pages 104-105
8) Ibid, pages 106-107
9) Ibid, page 108
10) Al Ghazzali, Muhammad, Fiqh as-Sira, Maison d’Ennour, traduit par Rachad Hrazem, Paris, France, 2013, 1ère édition, pages 83-85

 

Si vous trouvez nos articles bénéfiques, aidez-nous à produire du contenus de qualité !

 

Pour nous aider, il y a deux choses que vous pouvez faire :

  • Partager notre contenu auprès de personnes pour qui nos articles seront utiles.
  • Faire un don pour nous permettre de financer notre travail de recherche. Notamment à travers l’achat des livres qui servent à la rédaction de nos articles !

D’après Abou Houreira, le Prophète salalahou 3aleyhi wa salam a dit :  » Quand le fils d’Adam meurt, son œuvre s’arrête sauf dans trois choses :

  • Une aumône continue (jariya)
  • Une science dont les gens tirent profit
  • Un enfant pieux qui invoque pour lui »

Rapporté par Muslim

Dans la même catégorie :

Construction de la société à Médine

Construction de la société à Médine

Allah (swt) a ordonné l’ordre au Prophète (saws) d’émigrer à Médine dans le but d’établir une société inédite dans un lieu plus sécurisé .Le Prophète (saws) a fondé la société à Médine autour de trois axes fondamentaux: l’édification de la mosquée. Ensuite la mise en...

Le voyage nocturne et l’Ascension

Le voyage nocturne et l’Ascension

Le voyage nocturne et l’Ascension sont évoqués dans deux sourates. Mais qu'est ce que le voyage nocturne ? Quelle est la différence avec l'ascension ? Comment ces événements se sont-ils déroulés ? Quels enseignements peut-on en tirer ?   Récits dans le Coran...

L’émigration du Prophète (saws)

L’émigration du Prophète (saws)

Publié le 15 octobre 2021   Quelques temps après que le Prophète (saws) autorisa aux musulmans d’émigrer à Médine, c’était au tour du Prophète (saws). Mais quel compagnon a joué un rôle clé ? Comment s’est déroulé ce départ ?   Le stratagème des qurayshites...

Si vous trouvez nos articles bénéfiques, aidez-nous à produire du contenus de qualité !

 

Pour nous aider, il y a deux choses que vous pouvez faire :

  • Partager notre contenu auprès de personnes pour qui nos articles seront utiles.
  • Faire un don pour nous permettre de financer notre travail de recherche. Notamment à travers l’achat des livres qui servent à la rédaction de nos articles !

D’après Abou Houreira, le Prophète salalahou 3aleyhi wa salam a dit :  » Quand le fils d’Adam meurt, son œuvre s’arrête sauf dans trois choses :

  • Une aumône continue (jariya)
  • Une science dont les gens tirent profit
  • Un enfant pieux qui invoque pour lui »

Rapporté par Muslim

Restons en contact !

Les dernières publications

poème la croyance en Allah (swt)

poème la croyance en Allah (swt)

  Lorsqu’on prononce la shahada Cela signifie qu’on croit en Allah (swt). Il (swt) nous a créés dans le but de L’adorer Et surtout de ne rien Lui associer. Mais nous ne pouvons pas adorer, aimer notre Créateur Sans Le connaître à travers Ses Noms et Ses Attributs...

A la rencontre de Mohammed (saws)

A la rencontre de Mohammed (saws)

"A la rencontre de Mohammed", un livre que je vous recommande. Il est facile à lire, simple à comprendre, autant pour les jeunes que les adultes.    L’auteur, Omar Sulaiman, évoque la vie du Prophète (saws) sous un angle particulier, très intéressant. Il a évoqué...

al Hassan al Basri : un homme qui mettait en pratique

al Hassan al Basri : un homme qui mettait en pratique

Al Hassan al Basri fait partie des tabi'ines. Mais qui est-il ? Qu'a t-il de particulier qui le distingue d'autres tabi'ines ? Comment a-t-il été utile à la communauté ?    Ses origines   Al Hassan al Basri est né à Médine en l’an 28 de l’hégire pour...