Le Prophète Nouh (aws) : le premier Messager

Publié le 28 Avr, 2020

Article rédigé par Sophie Rabahi

Si vous trouvez nos articles bénéfiques, aidez-nous à produire du contenus de qualité !

 

Pour nous aider, il y a deux choses que vous pouvez faire :

  • Partager notre contenu auprès de personnes pour qui nos articles seront utiles.
  • Faire un don pour nous permettre de financer notre travail de recherche. Notamment à travers l’achat des livres qui servent à la rédaction de nos articles !

Nouh (aws) est le premier Messager. Mais quel est son histoire ? Quels enseignements en tirer ? 

 

Ses origines

 

Le Prophète Nouh (aws) est le premier Messager. Selon Ibn Kathir, c’est le fils de Lamek, fils de Matouchalakh, fils de Hénok qui est Idriss Ibn Yéred, fils de Mahalaléel, fils de Qénan ibn Enosh, fils de Seth , fils de Adam (aws). Selon Ibn Jarir et d’autres savants, Nouh (aws) serait né 126 ans après le décès d’Adam (aws). D’autres savants comme Ibn ‘Abbas dirent 100 ans après. (1)

Il y a divergence chez les savants concernant son âge, certains disent qu’il avait 50 ans. Et d’autres comme Ibn ‘Abbas disent qu’il avait 350 ans.(2) Il avait quatre fils nommés Sem, Japhet, Cham et Yam. Dans le Coran, le récit de Nouh (aws) est évoqué dans diverses sourates. (3) Mais celle qui résume le mieux l’histoire de Nouh (aws) se trouve dans la sourate Houd Versets 25 à 49.

 

 

L’appel à Dieu : patience et persévérance, deux qualités indispensables pour un prédicateur

 

 

L’égarement du peuple de Nouh (aws)

 

 

Ibn Jarir dit dans son Tafsir, d’après Ibn Hamid, d’après Mahran, d’après Sofyan, d’après Moussa, d’après Mohammed Ibn Qays que les notables du peuple de Nouh (aws) vivaient dans la période intermédiaire entre la génération d’Adam (aws) et celle de Nouh (aws).

 

La ruse de Satan

 

Ils avaient des adeptes qui après leur disparition ont continué à les prendre pour modèle de bonté. Ils se disaient entre eux « si nous gardons des figures représentant ces notables là, ces dernières, en tant que monuments, nous inciterons à travers leur souvenir à adorer Allah. » Toutefois, après la mort de ces notables, Satan  souffla le mal dans les poitrines de leurs descendants. Il leur disait que leurs ancêtres adoraient ces notables qui leur faisaient tomber la pluie du ciel. C’est pourquoi, les gens ont pris les figures  de leurs notables pour des idoles adorables. (4)

En voyant leur douleur, Ibliss pris une forme humaine pour leur proposer de leur façonner une figure ressemblant au notable Wadd qui a été tué afin de se rappeler de lui. Les notables acceptèrent puis elle fut mise à l’endroit où ils se rassemblaient dans le but de s’en souvenir. Ensuite, Ibliss leur proposa de leur fabriquer à chacun une statuette qui, au fil du temps, ont été adorées et Allah (swt) fut oublié. (5)

 

L’envoi du Prophète Nouh (aws)

 

Quand la perversion augmenta sur Terre et que l’adoration des idoles s’intensifia, Allah (swt) envoya Nouh (aws) pour appeler à Son unicité. Il (aws) fut donc le premier Messager. Il appela son peuple pendant 95O ans jour et nuit, usant de tous les moyens. Mais en vain. La majorité des gens se moquaient de lui. Et le peu d’adeptes répondant à l’appel ont été insultés et furent menacés d’être lapidés et expulsés.(6)

Nouh (aws) leur dit: « je vous communique les messages de mon Seigneur, je vous donne conseil sincère et je sais d’Allah ce que vous ne savez pas. » (S al a’raf V62). Puis les notables répondirent à Nouh (aws) « nous ne voyons en toi qu’un homme comme nous. Et nous voyons que ce sont seulement les vils parmi nous qui te suivent sans réfléchir. Et nous ne voyons en vous aucune supériorité sur nous. Plutôt, nous pensons que vous êtes des menteurs. » (7) (Sourate Hud Verset 27).

A chaque génération, le peuple a ordonné de ne pas croire en lui (aws), ils appelaient à le combattre.(8) Nouh (aws) les a maudit et Allah (swt) a répondu favorablement à sa demande. Allah dit « Nouh, en effet, fit appel à Nous qui sommes le Meilleur Répondeur qui exauce les prières. Et Nous le sauvâmes, lui et sa famille, de la grande angoisse. » Sourate as-Saffat Versets 75-76 (9)

 

La persévérance du Prophète Nouh (aws)

 

Nous voyons que Nouh (aws) n’a cessé d’appeler son peuple à l’Unicité de Dieu. C’est l’attitude que le musulman doit avoir lorsqu’il fait la prédication. Le prédicateur doit persévérer dans sa prédication même si personne ne répond, sans se décourager. Car l’objectif est de faire passer le message, d’appeler au bien et d’interdire le mal. (10) La prédication concerne tout musulman sans exception, hommes et femmes. Le prédicateur ne doit attendre aucun salaire, ni remerciement, ni récompense car elle émane d’Allah (swt). Il se doit d’être sincère, patient, endurant, persévérant, clément, miséricordieux et modeste.

 

La construction de l’arche

 

Allah (swt) ordonna à Nouh (aws) de construire une arche. Mais les notables se moquaient de lui en disant qu’ils étaient à l’abri de toutes menaces. Nouh (aws) leur dit « ce sont nous qui nous moquons de vous, nous sommes étonnés de vous voir continuer à être mécréants et désobéissants. Ce qui les a nécessairement fait subir le châtiment durable. Et vous saurez bientôt à qui viendra un châtiment qui l’humiliera et sur qui s’abattra un châtiment durable. » Sourate Hud Verset 39 (11)

 

La manière de construire l’arche

 

Les savants rapportent que lorsqu’Allah (swt) ordonna à Nouh (aws) de construire une arche, Il lui demanda de planter un arbre. Et ce, afin de construire l’arche à partir de son bois. Nouh (aws) attendit cent ans avant de le tailler. Qatada rapporte que la longueur du bateau atteignait trois cents coudées de longueur et cinquante coudées de largeur. (12) Allah (swt) ordonna à Nouh (aws) qu’il y ait dans l’arche un couple de chaque espèce d’animaux. Cela dans le but de conserver la reproduction et qu’il (aws) puisse emmener sa famille. (13)

 

L’embarcation sur l’arche des croyants

 

Il y a divergence entre les savants concernant le nombre de personnes qui est monté. Selon Ibn ‘Abbas il y aurait eu quatre-vingt couples alors que d’autres comptent soixante-douze personnes. En ce qui concerne la famille de Nouh (aws), il y avait ses trois fils (Sem, Japhet, Cham). Et ses quatre belles filles dont la femme de Yam (le fils qui n’a pas voulu monter). Une fois installé, Nouh (aws) invoqua Allah   « Louange à Allah qui nous a sauvé du peuple des injustes. Seigneur, fais moi débarquer d’un débarquement béni. Tu es celui qui procure le meilleur débarquement. » Sourate al Muhminoun Versets 28-29 (14)

 

L’engloutissement des non croyants

 

Puis Dieu (swt) ordonna aux anges de faire tomber la pluie. Une pluie torrentielle s’abattit sur la terre, l’eau sortait de toutes parts. Certains savants ont dit « les eaux sont montées jusqu’au sommet de la montage en la dépassant de quinze coudées. Il fut dit que les eaux ont atteint quatre-vingt coudées en couvrant toute la terre, sa longueur, sa largeur, sa plaine, sa motte, son désert et ses sables. Jusqu’à ce qu’il ne reste sur sa surface aucun vivant ayant un clin d’œil, étant petit ou grand. »(15)

L’arche flotta sur l’eau, Nouh (aws) appela son fils Yam qui refusa de monter. Yam monta au sommet de la montagne pensant qu’il serait sauvé mais les eaux l’engloutit. Nouh (aws) demanda à Allah (swt) pourquoi son fils s’est noyé alors qu’Il lui a dit qu’Il sauverait sa famille. Allah (swt) lui répondit : « ce le dit fils n’est pas du nombre de tes gens c’est-à-dire de ceux que Je t’avais promis de sauver. Ne t’ai- Je pas dit de charger dans l’arche ta famille sauf ceux contre qui le décret est déjà prononcé. » (Sourate Hud Verset 40) Car ce fils a été désobéissant.(16)

 

 

La puissance de Dieu

 

Nous pouvons voir ici la puissance d’Allah (swt). En plein milieu du désert, Il ordonna au Prophète Nouh (aws) de construire une arche alors qu’il n’y a pas une seule goutte d’eau. Le Législateur (Allah) a le pouvoir de faire ce qu’Il souhaite. Si Il veut exterminer une communauté Il le fera par n’importe quel moyen. Nous ne devons pas nous sentir à l’abri de tout. Nous ne savons pas de quelle manière nous allons mourir ni à quel moment. Ce qui est arrivé au Prophète Nouh (aws) fait partie des mou’jiza (miracles divin). Dans le Coran de nombreux miracles ont été cités. Tous les Prophètes en ont eu afin de montrer aux gens la véracité de leurs dires et de contrer les accusations des négateurs.

 

Le Mont Joudi : un nouveau départ

 

L’arche avança sur l’eau mais la durée n’est pas connue. Ils arrivèrent jusqu’au Mont Joudi au moment où l’eau eut fini d’engloutir tous les mécréants. L’eau cessa et son niveau descendit jusqu’à ce que la Terre soit sèche.(17) Qatada et d’autres savants disent qu’ils ont débarqué le 10ème jour du mois de Mouharram.(18)

 

Récit de l’arche d’Ibn Kathir

 

Ibn Kathir dit que d’après A’Krama, Ibn ‘Abbas raconte “Nouh était dans l’arche, en compagnie de quatre-vingt hommes et leurs familles. Puis ayant passé cent cinquante jours de marche, ils ont été guidés jusqu’à la Mecque où leur arche a fait le tour d’Al Bayt pendant quarante jours. Ensuite elle a été dirigée vers la montagne d’Al joudi où elle s’est installée. Alors Nouh (aws) a envoyé en mission d’information sur terre, le corbeau. Mais il s’attarda en descendant sur une charogne qu’il venait de rencontrer.

A ce moment, Nouh (aws) a envoyé pour la même mission la colombe. Elle lui a rapporté des feuilles d’olivier dans le bec et la trace de boue sur ses pattes. Alors, ayant pris acte du fait que l’eau du déluge venait d’être absorbée, Nouh (aws) descendit en bas de la montagne d’Al Joudi. Il y fonda un village appelé Themanine dont les habitants se sont trouvés à parler quatre-vingt langues dont l’arabe. Nouh (aws) a interprété les paroles de certains gens qui ne se comprenaient pas entre eux”. (19) Allah (swt) a envoyé l’arche de Nouh (aws) au Mont Joudi afin qu’ils s’installent dans un endroit où ils pourront repeupler la Terre. Mais aussi avoir une descendance pieuse loin de tout idolâtrie.

 

 

Le chemin de la da’wa est semé d’embuches, Nouh (aws) subit de nombreuses épreuves. Les négateurs ne laissent pas de répit à ceux qui disent la vérité. Il y a et il y aura toujours des gens qui sèmeront  la discorde au sein des musulmans. Le Prophète Nouh (aws), malgré que son fils ne soit pas parmi ceux qui croient, espérait jusqu’au bout qu’il change. Alors que Dieu l’avait averti que parmi les membres de sa famille certains ne serait pas épargnés par le châtiment, y compris sa femme. Mais il faut garder à l’esprit que c’est Allah (swt) qui guide Ses créatures. Nous faisons les causes mais le résultat dépend  de Lui. Il faut être patient dans chaque épreuve de sa vie. Endurer et persévérer afin d’arriver au but ultime : la récompense du Paradis.

 

Références:

 

(1) Abou al Fida’ Isma’il ibn Kathir, Récits des Prophètes, traduit par Ali Abboud, édition Dar al Kotob al ilmiyah, Beyrouth, Liban, 4ème édition, 2017, page 75
(2) Ibid, page 76
(3) Ibid, page 76
(4) Ibid, page 84
(5) Ibid, page 84-85
(6) Ibid, page 87
(7) Ibid, page 88
(8) Ibid,page 90
(9) Ibid, page 91
(10) Zenati Moncef, l’appel à Dieu, règles et fondements, édition havre de savoir, havre de savoir, France, 2016, 1ère édition, page 34
(11) Abou al Fida’ Isma’il ibn Kathir, Récits des Prophètes, traduit par Ali Abboud, édition Dar al Kotob al ilmiyah, Beyrouth, Liban, 4ème édition, 2017, page 92
(12) Ibid page 93
(13) Ibid page 94
(14) Ibid page 96
(15) Ibid page 97
(16) Ibid page 101
(17) Ibid page 98
(18) Ibid page 195
(19) Ibid page104

Si vous trouvez nos articles bénéfiques, aidez-nous à produire du contenus de qualité !

 

Pour nous aider, il y a deux choses que vous pouvez faire :

  • Partager notre contenu auprès de personnes pour qui nos articles seront utiles.
  • Faire un don pour nous permettre de financer notre travail de recherche. Notamment à travers l’achat des livres qui servent à la rédaction de nos articles !

D’après Abou Houreira, le Prophète salalahou 3aleyhi wa salam a dit :  » Quand le fils d’Adam meurt, son œuvre s’arrête sauf dans trois choses :

  • Une aumône continue (jariya)
  • Une science dont les gens tirent profit
  • Un enfant pieux qui invoque pour lui »

Rapporté par Muslim

Dans la même catégorie :

Le Prophète Chou’ayb (aws)

Le Prophète Chou’ayb (aws)

Publié le 17 novembre 2020   Le Prophète Chou'ayb (aws) a été envoyé au peuple Madyan juste après le Prophète Lot (aws). Mais qui est ce peuple ? Comment le prophète Chou'ayb (aws) les a t-il appelé à Dieu ? Et quelle fut leur réaction ? Quel châtiment Allah leur...

Le Prophète Lot (aws)

Le Prophète Lot (aws)

Publié le 16 novembre 2020   Le récit du peuple de Lot (aws) est le plus important qui s’est produit à la période du Prophète Ibrahim (aws). Mais qui est le peuple de Sodome ? Comment le prophète Lot (aws) a t-il appelé son peuple à revenir à Dieu ? Quelle fut...

Si vous trouvez nos articles bénéfiques, aidez-nous à produire du contenus de qualité !

 

Pour nous aider, il y a deux choses que vous pouvez faire :

  • Partager notre contenu auprès de personnes pour qui nos articles seront utiles.
  • Faire un don pour nous permettre de financer notre travail de recherche. Notamment à travers l’achat des livres qui servent à la rédaction de nos articles !

D’après Abou Houreira, le Prophète salalahou 3aleyhi wa salam a dit :  » Quand le fils d’Adam meurt, son œuvre s’arrête sauf dans trois choses :

  • Une aumône continue (jariya)
  • Une science dont les gens tirent profit
  • Un enfant pieux qui invoque pour lui »

Rapporté par Muslim

Restons en contact !

Les dernières publications

poème la croyance en Allah (swt)

poème la croyance en Allah (swt)

  Lorsqu’on prononce la shahada Cela signifie qu’on croit en Allah (swt). Il (swt) nous a créés dans le but de L’adorer Et surtout de ne rien Lui associer. Mais nous ne pouvons pas adorer, aimer notre Créateur Sans Le connaître à travers Ses Noms et Ses Attributs...

A la rencontre de Mohammed (saws)

A la rencontre de Mohammed (saws)

"A la rencontre de Mohammed", un livre que je vous recommande. Il est facile à lire, simple à comprendre, autant pour les jeunes que les adultes.    L’auteur, Omar Sulaiman, évoque la vie du Prophète (saws) sous un angle particulier, très intéressant. Il a évoqué...

al Hassan al Basri : un homme qui mettait en pratique

al Hassan al Basri : un homme qui mettait en pratique

Al Hassan al Basri fait partie des tabi'ines. Mais qui est-il ? Qu'a t-il de particulier qui le distingue d'autres tabi'ines ? Comment a-t-il été utile à la communauté ?    Ses origines   Al Hassan al Basri est né à Médine en l’an 28 de l’hégire pour...